Smith & Wesson .38/.44 Heavy Duty.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Smith & Wesson .38/.44 Heavy Duty.

Message  vivelacolo le Jeu 7 Fév 2013 - 20:55

Comme il y a eu plusieurs postes sur les « large frame Smith » & Wesson je viens vous présenter un de mes Smith $ Wesson favori, le 38/44 Heavy duty.
Il est en ma possession depuis pas mal de temps, je l’avais obtenu au magasin d’armes « The Last Frontier » qui était tenu par mon ami Skip, c’était l’époque ou les dinosaures couraient encore librement dans les rues.. Je vous ai peut être raconté l’histoire, mais la voila encore pour les nouveaux. Un vieux bonhomme rentre dans le magasin avec un sac de sport de bonne taille, contenant plusieurs armes de poing dont il voulait se débarrasser. Il entrouvre son sac pour montrer 5 ou 6 vieux pétards, quand Skip lui dit qu’il n’est pas en position d’acheter des armes ce jour la car, en début de semaine il n’a pas d’argent dans la caisse. Skip se tourne vers moi et me dit que… si je suis intéressé… si je veux faire l’affaire…
Il y avait dans la boutique 2 sheriffs en uniforme qui n’ont pas bronché. Un d’eux m’a même demandé, « si il y a un Smith et Wesson 4 vis, je serais intéressé ».
Je retrouve le vieux bonhomme dans le parking et lui demande combien il voudrait pour vendre ses armes, je ne me rappelle pas de la somme exacte mais je crois bien que c’était autours de $100.00.Que bien sur je lui ai donné immédiatement, je jette le sac dans la benne du camion retourne chez moi, pose le sac dans un placard, 2 jours plus tard, je revois le vieux bonhomme qui m’indique qu’il a 2 armes longues dont il voudrait également se débarrasser, une Winchester 52 et une Underwood qu’il a depuis la guerre. Pour ca aussi il voulait trois fois rien.
Ce n’est qu’une semaine plus tard que j’ouvre le dit sac, et trouve un Walther PP un Beretta 34 un Smith & Wesson 32 double action 2nd model et deux autres armes dont je ne me souviens plus et bien sur le Smith &wesson 38/44, (quand j’ai revu le sheriff je ne lui ai rien dit a propos du S & W 4 vis) et pour couronner le tout plusieurs rouleaux de quarters en argent qui a eux seuls couvrent amplement mon emplette. Je n’ai jamais revu le vieux bonhomme.



Au début de la période entre deux guerres l’arme de prédilection des forces de police était le .38 spécial. Ces revolvers étaient produits aussi bien par Colt que par Smith $ Wesson.



Ces mêmes forces de police étaient fort ennuyées car la cartouche typique de .38 special était incapable de pénétrer la carrosserie des voitures de l’époque aussi bien que les armures de protection portées par pas mal de malfaiteurs.
Colt résolut le problème en créant le calibre .38 super (1300 F /S) qui au dire des Américains était la cartouche d’arme de poing la plus puissante du monde (aux USA)
Comme ce nouveau calibre devint très rapidement populaire auprès des argousins, les profits de S&W commencèrent à souffrir. Le marché du .38 spécial était en perte de vitesse.
En 1929 le vice président de S&W décida de remédier au problème. Le diamètre des deux cartouches .38 super et .38 spécial étaient quasiment égaux, a .359 pour le super et .357 pour le spécial. Le .38 spécial ayant été conçu en 1889 pour une charge de 26 grains de poudre noire, avec l’avènement de la psf les mêmes performances pouvaient êtres obtenues avec une bien plus faible quantité de psf et comme S&W voulait conserver les performances d’origine sur ses .38 spécial, l’étui des .38 special n’était donc pas chargé a pleine capacité. Par contre l’étui du .38 super était lui chargé à pleine capacité. En chargeant le .38 special à pleine capacité on pouvait donc obtenir une vélocité de 1115 f/s, suffisante pour traverser la tôle de carrosserie. Ainsi fut créée la nouvelle cartouche.








Maintenant il fallait développer une arme capable de tirer la nouvelle cartouche.
Le nouveau revolver fut développé en remplaçant, sur le .44 hand ejector N frame, le canon et le barillet d’origine par un canon et barillet en .38. La forme de la crosse fut également changée et une hausse fixe fut ajoutée.
Le secret de la solidité du 38/44, un barillet de. 44 special usiné pour du .38 spécial



Le quick loader conventionnel du .38 spécial est bien trop petit pour accommoder le barillet du .38/ .44 heavy duty.

Le nouveau revolver baptisé 38/44 Heavy Duty, fit son début en Avril 1930. Il était pratiquement identique, si ce n’est son calibre, au .44 hand ejector. Il pouvait être acheté en bronzé ou nickelé et venait avec un canon de 5 inches, mais a la demande, des canons avec des longueurs differentes pouvaient etres obtenus, son poids 40 onces 1.134 kg.



Celui-ci est en 4 inches. Relativement rare.


Le premier modèle fut produit à raison de 11111 unités. Les numéros étaient situés entre les numéros 35037 et 62350 sa fabrication cessa en 1941.
Pendant la même période S&W produisit le .38/.44 outdoorsman qui était simplement une variation du .38/.44 de base avec une hausse ajustable. Il fut introduit en 1931 pour les chasseurs.

L’armée acheta une centaine de .38/44 Heavy Duty pour des tests … qui s’avérèrent très favorables, malheureusement S&W avait changé ses machines pour produire le Victory. La Navy réitéra la requête mais ce fut en vain.
Un commandant d’unité relativement riche acheta avec ses fonds personnels assez de ces 38/44 pour équiper les officier et NCO de son unité, ces armes furent parkerizées. Chaque récipient avait en dotation 3 boites de cartouches 38/44 avec l’instruction qu’elles ne soient utilisées qu’en situation de combat, pour l’entrainement il y avait suffisamment de .38 spécial de disponible.
La production reprit en Juin 1946. Les nouveaux revolvers avaient un préfixe S devant le numéro et commençaient a S 62940 A partir de S 72300 un nouveau chien était adopte dans la Frame N.

Ce numéro de série représente une fabrication en 1949/50

Avec le développement et la popularité du Nouveau .357 les ventes du 38/44 heavy duty commencèrent à décliner et en 1957 quand S&W donna des numéros à ses différents modèles le 38/44 devint le modèle 20.
En1966 après avoir produit 20604 de ces armes S&W cessa complètement la production.



Avec des modèles military and police




Best regards
Robert Olivier




vivelacolo
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Smith & Wesson .38/.44 Heavy Duty.

Message  HELIX le Jeu 7 Fév 2013 - 21:06



Comme toujours de la part de Robert nous avons un sujet complet , documenté et parfaitement illustré avec comme d'habitude la petite histoire qui va bien en préhambule.




HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16949
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Smith & Wesson .38/.44 Heavy Duty.

Message  CLOSDELIF le Jeu 7 Fév 2013 - 21:13

Magnifique et passionnant....Comme d'hab' salut
Merci Robert.....

(Si mon pote "Pennsylvania" voit ça....Il va se pisser dessus )

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16436
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Smith & Wesson .38/.44 Heavy Duty.

Message  Pennsylvania le Jeu 7 Fév 2013 - 21:54

Oh oui, ça c'est beau!! ça fait partie des armes qui sont en haut de ma liste!! Wink
Pour la petite histoire, Doug Wesson a fait parvenir à Elmer Keith un des premiers exemplaires du 38/44. Comme a son habitude, Keith développa un chargement de bourrin avec 11gr de poudre No.80 avec son ogive Keith 173gr. Sachant que la même la charge avec une ogive 158gr a détruit plus d'un Colt Officer, il pensait que cette charge viendrait à bout du Heavy Duty au bout de 1000 coups! Voyant que l'arme ne bronchait pas, Keith écrivit à Wesson pour lui dire que l'arme pouvait encaisser bien plus que le chargement police développée par Remington pour cette arme. Doug Wesson lui répondit que ses expérimentations leurs avaient permis de lancer le développement du 357mag!
Plus tard, lorsque les premiers Magnum sont sortis, Keith fut un des premiers à l'essayer. Mais, d'après lui ses chargements en 38/44 ont toujours été les plus précis de tous!!
Un grand mythe américain, j'espère en trouver un, un de ses quatre... En attendant, j'attends mon autor pour un Mountain Gun en 45LC, certes plus récent, mais qui fait parti de ces S&W pas faciles à trouver....

Pennsylvania
Membre
Membre

Nombre de messages : 80
Age : 43
Localisation : Au pays du gamay
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Smith & Wesson .38/.44 Heavy Duty.

Message  lionrobe le Jeu 7 Fév 2013 - 22:05

Comme toujours quand Robert ouvre un sujet, on referme la porte silencieusement, on s'assied sur la première place du banc le plus proche, et on écoute religieusement..... salut

lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5464
Age : 64
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Smith & Wesson .38/.44 Heavy Duty.

Message  Olympe le Ven 8 Fév 2013 - 13:47

Etant un fan inconditionnel des revolvers S&W je ne peux que tirer mon chapeau , merci Robert . salut

Olympe
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 237
Age : 52
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 11/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum