Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Schwyzer (†) le Mer 30 Jan 2013, 10:21

Hello Tlm, salut

Quelques uns ont-ils des réponses?

Que s'est-il passé avec les armes françaises durant l'occupation allemande, stockage, utilisation, destruction d'une partie, camouflage/planque par les soldats français quand ils le pouvaient.

Je parle à grande échelle naturellement, car il y a toujours des cas isolés bien sûr.

Que savez-vous là-dessus?

Merci

Schwyzer (†)
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 36
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Fra78 le Mer 30 Jan 2013, 10:52

En grande partie saisi et réutilisé, beaucoup sur le front de l'Est, mais aussi en France : par exemple automitrailleuse Panhard AMD 178 dans un village bien de chez nous :



Chez les Allemands : Panzerspähwagen (Fu) 178-20 (f) avec f = französisch


Dernière édition par Fra78 le Mer 30 Jan 2013, 12:36, édité 2 fois

Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1177
Age : 69
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Schwyzer (†) le Mer 30 Jan 2013, 11:06

Merci Fra78

Belle photo et de bien belles machines.

Je diverge un peu du sujet initial mais est-ce que les automitrailleuses livrées au Nigeria jusqu'à la guerre du Biafra étaient encore un peu du même genre? As-tu une idée?

Le sujet initial reste bien sûr ouvert à toutes nouvelles interventions.

Schwyzer (†)
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 36
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  byf44 le Mer 30 Jan 2013, 11:09

Dans l'ensemble la wehrmacht à tout recyclé de mannière direct en incorparation ou indirect sur ouvrage d'art fortifié

byf44
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 489
Age : 35
Date d'inscription : 06/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

@byf44

Message  Schwyzer (†) le Mer 30 Jan 2013, 11:11

Merci

Et les armes portatives, MAS 36, FM Châtellerault aussi par exemple?

Schwyzer (†)
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 36
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  fcrozet le Mer 30 Jan 2013, 11:13

Pour les armes civiles, une grande partie a été déposée dans les mairies sur injonction des autorités d'occupation.
le stockage plus ou moins farfelu et hasardeux des administrations locales a fait que la récupération en 45 a souvent été illusoire et/ou partielle.
j'avais rentré à une époque un fusil à broche qui portait encore sur sa crosse l' étiquette d'une mairie locale datant de cette époque troublée.
une petite partie a passé la guerre enterrée aux fond des jardins dans les conditions et avec les résultats que l'on sait...

Pour les armes de guerre il y a eu différents statuts ( zone occupée et zone libre), différentes époques durant le conflit, différentes armées ( armée de Vichy dite d'armistice ou d'occupation, armée française libre,etc) et différentes "forces intérieures" ( mouvements de résistance,Armée secrète, FTP, etc.) qui ont capté chacune une partie de l'armement existant et de l'armement extérieur ( parachutages)
a cela s'ajoutent, ou plutôt se retranchent les stocks d'armes saisies par l'occupant pour son usage.

tout ceci reste donc très confus en matière de comptabilité et le bilan final explique partiellement les armes de découvertes et l'existence supposée de stocks dormants dont la possibilité de positionnement géographique a disparu au décès des instigateurs.

la comptabilité est d'autant plus confuse qu'au sein même de l'armée d'armistice existait les "pro" qui entretenaient une rigoureuse, officielle et transparente gestion des stocks et les "contre" qui animaient des "commissions" plus ou moins officieuses de soustraction dudit armement à l'ennemi tant sur le sol national que dans les différents territoires de l'Empire. ( dont l'ORA ( Organisation de Résistance de l'Armée) qui fusionne en 44 avec l'Armée secrète et les FTP pour former les FFI)

a période troublée, gestion troublée...


un gigantesque bordel dûment organisé !!!

------------------------

Quod erat demonstrandum

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3496
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Schwyzer (†) le Mer 30 Jan 2013, 11:19

Je vois, ça explique donc la rareté de certaines pièces, la période devait vraiment être difficile dans tous les sens du terme.
On a un aperçu (les plus jeunes) mais c'est vrai que sans l'avoir vécue on peut pas s'en rendre compte à fond comme il le faudrait.
Idem pour la situation en Suisse qui était de loin beaucoup plus calme mais quand même bien affectée par les conflits qui avaient lieu tout autour.

Merci pour ces éclaircissements.

Schwyzer (†)
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 36
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Fra78 le Mer 30 Jan 2013, 12:28

Pour la guerre du Biafra, il s'agissait d'AML, la descendante du modèle 178 de la photo :



Produite à + de 4 000 exemplaires depuis 1960 (et toujours en production) + 1 300 fabriquées en Afrique du Sud sous licence.

Utilsateurs : : Algérie, Argentine, Bahreïn, Bénin, Bosnie-Herzégovine, Burkina Faso, Burundi, Côte d'Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée Conakry, Émirats arabes unis, Espagne, Équateur, France, Irak, Irlande, Kenya, Liban, Malaisie, Mauritanie, Mexique, Maroc, Niger, Nigeria, Portugal, Rwanda, Arabie saoudite, Djibouti, Sénégal, Somalie, Afrique du Sud, Salvador, Soudan, Tchad, Togo, Tunisie, Venezuela, Yémen, et Zaïre.

Petit engin redoutable avec son mortier de 60 ou son canon de 90 et très amusant à conduire !

Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1177
Age : 69
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Schwyzer (†) le Mer 30 Jan 2013, 12:40

Merci Merci

Bien jolie machine, et je sais où en trouver si j'en cherche une une fois pour la collection (ou pour les promenades du dimanche;)).

Sympa le mortier mobile combiné.

Encore merci

Schwyzer (†)
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 36
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  lolo3854 le Mer 30 Jan 2013, 12:46

Pour ce qui est du second conflit, les allemands ont essentiellement profité de l'armement de prise. Je ne pense pas qu'il y ait eu beaucoup de stockage.
Bien souvent, ces armes ont équipé les troupes de "seconde zone" affectée à la surveillance.

lolo3854
Membre
Membre

Nombre de messages : 37
Age : 46
Date d'inscription : 15/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Schwyzer (†) le Mer 30 Jan 2013, 12:49

Ok, je vois, donc niveau préservation des armes, sur cet aspect c'est bien.

Schwyzer (†)
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 36
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  UNDERWOOD02 le Mer 30 Jan 2013, 12:50

L'occupant a réutilisé le maximum ... Voir certaines photos d'époque ou l'on vois une sentinelle sur le mur de l'Atlantique avec un Lebel , nos mines aussi ont été utilisé (modèle 35), nos véhicules etc....
Sans parler des conditions d'armistice de juin 40 ou le vainqueur oblige la reddition de la ligne maginot sans aucun acte de destruction .....les ordres reçu dans les casemates sont très clair à cet effet .....
L'idée était bien de tout réemployer salut

------------------------


UNDERWOOD02
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 406
Age : 51
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Herlé le Mer 30 Jan 2013, 12:58

Je vous conseille la lecture d'un ouvrage intitulé " la première résistance, le camouflage des armes".
Ensuite, on trouve de nombreuses photos de soldats teutons ou assimilés de l'organisation Todt, armés de Lebels ou de R35, plus rarement de MAS36.

Herlé
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 03/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Schwyzer (†) le Mer 30 Jan 2013, 13:25

Merci à Underwood et Herlé

Je vais chercher ce bouquin, on verra si ça se trouve facilement

Schwyzer (†)
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 36
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  fcrozet le Mer 30 Jan 2013, 14:14

en complément de l'excellent bouquin recommandé par Herlé, un petit résumé:

http://www.symboles-et-traditions.fr/articlesmembres/merlin/cdm/pagecamouflage.htm

avec une médaille que Zito se doit de nous trouver...

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3496
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Schwyzer (†) le Mer 30 Jan 2013, 14:29

Merci pour le lien fcrozet, ça m'intéresse beaucoup tout ça, je peux bien approfondir le sujet.

Schwyzer (†)
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 36
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Para le Mer 30 Jan 2013, 15:22

Schwyzer a écrit:Merci

Et les armes portatives, MAS 36, FM Châtellerault aussi par exemple?

Recyclées aussi....






Para
Membre
Membre

Nombre de messages : 12
Age : 36
Date d'inscription : 15/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  TOMEÏ le Mer 30 Jan 2013, 15:38


Schwyzer
a écrit : Sympa le mortier mobile combiné.

Je déborde du sujet initial pour donner une précision à Schwyzer.
Le mortier de 60mm monté, en tourelle, sur l'A.M.L. Panhard type 245 modèle 1961 est particulier du fait qu'il ne se charge pas par la bouche, comme un mortier normal, mais par la culasse. D'où son nom de 60 C.S. (Culasse Spéciale). Du style d'une culasse de M.A.S. 36 surdimensionnée.

[center]

[center]




TOMEÏ
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1580
Age : 74
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Merci à Para et à Tomeï

Message  Schwyzer (†) le Mer 30 Jan 2013, 15:44

Vous êtes de vraies encyclopédies historiques et militaires, c'est un réel plaisir d'être ici avec vous.

Encore une toute belle machine, qui est-ce qui fabriquait ces engins?

Schwyzer (†)
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 36
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  TOMEÏ le Mer 30 Jan 2013, 16:00

"qui est-ce qui fabriquait ces engins?"

C'est la firme automobile PANHARD, comme pour l'E.B.R. (Engin Blindé de Reconnaissance) et l'E.R.C. 90 "Sagaie" (Engin Roue Canon de 90) ce dernier succédant à l'A.M.L.




TOMEÏ
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1580
Age : 74
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Schwyzer (†) le Mer 30 Jan 2013, 16:07

Merci Tomeï, je connaissais les voitures Panhard comme la Dyna (un oncle en avait une y'a longtemps mais pas une Dyna) mais pas les versions si massives Wink

ça s'est vendu en surplus aux particuliers pour la collection ou tout est parti à l'export ou ferraille?

Schwyzer (†)
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 36
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  fcrozet le Mer 30 Jan 2013, 16:33

Dans la série : " les bizarreries de l'époque", le CDM avait même entrepris la construction d'un "blindé" d'appoint en zone libre en vue du "grand jour"

http://ammacdufumelois.free.fr/memo-general-mollard.htm

Dans de nombreux bureaux d'étude situés en zone libre, des ingénieurs de l'armement déplacés ( aéronautique,etc.) ont continué leur travail, assurant une continuité dans l'évolution et la création des matériels qui a contribué à un rebond quasi immédiat de l'industrie armurière nationale dans l'immédiate après-guerre ou tout du moins à l'absence de vide dans l'évolution de cette industrie évitant ainsi un trop grand retard technologique avec les concurrents étrangers . ces travaux se sont poursuivis dans la clandestinité lors de l'occupation de la zone libre.

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3496
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Fra78 le Mer 30 Jan 2013, 16:39

Le mortier de 60 de l'AML, original car chargé par le culasse, avait été conçu pour les casemates de la ligne Maginot.... Rien ne se perd ! La désignation du mortier est d'ailleurs Mortier de 60 DTAT CS où CS signifie Cloche (et pas culasse) Spécial (les cloches étaient de petites casemates d'artillerie de la ligne Maginot).

A noter que ce mortier peut tirer en tir tendu, ce qui est inhabituel, et dispose de munitions AP à chevrotines (un douze de calibre 60 mm...).

Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1177
Age : 69
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  Schwyzer (†) le Mer 30 Jan 2013, 17:10

quel raz de marée d'infos, merci beaucoup.

Schwyzer (†)
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 36
Localisation : Suisse, Vaud
Date d'inscription : 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid de l'armement français (resté en France) durant l'occupation, stocké, utilisé, détruit?

Message  dédé le Mer 30 Jan 2013, 17:29

Schwyzer a écrit:Hello Tlm, salut

Quelques uns ont-ils des réponses?

Que s'est-il passé avec les armes françaises durant l'occupation allemande, stockage, utilisation, destruction d'une partie, camouflage/planque par les soldats français quand ils le pouvaient.

Je parle à grande échelle naturellement, car il y a toujours des cas isolés bien sûr.

Que savez-vous là-dessus?

Merci

-Une partie a été saisie
-Une autre partie est resté propriété de l' état francais
-Le reste a disparu dans les granges
-une infime partie a été détruit conformément aux désir de l'occupant ( Gras M80M14 )

L'armement français était très spécifique et n'a pas été d'une grande utilité aux Allemand

Contrairement a l’armement Belge ( FM GP 35 ) , Tchécoslovaque et polonais Wink


pourquoi ?
1) les munitions de 8 mn lebel , 7,5 X54 et 7,65 long ne sont pas interchangeable avec les munition des armes allemande
2) Les armes française n'était pas directement extrapolé du Mauser


Toutefois les armes française ( mitrailleuse principalement ) ont équipé les troupe du "mur de l’atlantique "


Les armes française ont équipé les "Milicien " et le volkssturm


il es a noté que Bénito Mussolini a été tué par un pistolet mitrailleur Mas 38




------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3517
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum