Un autre Martini Turc...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un autre Martini Turc...

Message  Genzaburo le Lun 21 Jan 2013, 17:40

Bonjour chez vous salut ,

Il aurait été peut être logique de poster cet article à la suite de http://www.tircollection.com/t7401-peabody-martini-contrat-turc mais pour respecter l’ordonnancement du forum le voilà içi.
En effet, mon dernier Martini ne tire pas des cartouches PN mais du 7.65 Mauser, plus précisément du 7.65x53 appelé aussi Mauser Belge ou Argentin.



Retour en arrière :
Dans le post suscité je présentais le Peabody Martini M1874 adopté par l’armée turque en 1876 ; fabriqué par Providence Tool, Rhodes Island, calibré en 45, le même que vient d’acquérir notre camarade "fcrozet" : http://www.tircollection.com/t13699-peabody-martini-modb
Cette arme réglementaire vit le combat contre la Russie Impériale dès 1877, sa portée et sa précision offrant aux turcs un avantage considérable face au Krnk à la cartouche obsolète…

Mais en matière d’obsolète les gros calibres 45, 43 ou autres 11mm ne firent pas longtemps le poids – je ne vous l’apprend pas – dès qu’apparurent les cartouches à calibre réduit mais aux ogives bien plus véloces. Pour les Martini-Henry britanniques c’est le 303 ( dans les premiers temps toujours rechargé à poudre noire ) qui provoqua leur conversion en Martini-Metford – Metford pour le canon-.
Pour les Turcs comme pour de nombreux pays limitrophes c’est Mauser qui remporta la majorité des marchés d’armes réglementaires avec tout d’abord le M1887 en 9.5mm ( toujours en PN ) puis le M1890 en 7.65 ( PSF ) – au passage ils se seront aussi équipés de G88-.

Les cartouches 45 turkish et 7.65x53 :


Fin 19e siècle, de nombreux Peabody-Martini leur restant sur les bras, les Turcs voulurent les moderniser en les convertissant en calibre moderne. Le projet étant de les confier à Steyr.
La firme autrichienne connaissait bien cette arme qu’elle avait produite en 1879 pour le compte de la Roumanie. Le coût de cette opération jugé trop élevé, le projet traîna en longueur et ce n’est qu’en 1910 qu’il fut repris et proposé à l’industrie armurière turque.

Les deux armes, le « converti » en bas ;


La conversion consista au changement de canon ( plus court ) , l’adaptation de l’extracteur et la pose de nouveaux instruments de visée, conformes à la nouvelle munition ( les spécialistes « Mauser » les reconnaîtront ).




Un renforcement du boîtier fut opéré, intérieurement en ajustant deux languettes d’acier longitudinales ( l’intérieur du boîtier a été creusé pour accueillir ces languettes ) et extérieurement en apposant deux « oreilles » au niveau de la rotule du bloc ( bien visible sur les photos ). Certaines de ces armes ne présentent pas ces renforts et seraient des premières séries de conversions.



Le fût fut lui aussi modifié ; les bois supérieurs englobant la nouvelle hausse.
L’action quant à elle, est strictement la même, confirmant la solidité du système Martini qui depuis a vu des conversions en nombreux calibres souvent plus puissants que celui d’origine.
La modification la plus évidente est l’ajout d’une pièce à l’extracteur pour prendre la gorge de la nouvelle cartouche, l’ancienne étant à bourrelet.

On retrouve sur l’arme les marquages turcs du modèle original avec sur le flanc droit du boîtier le sceau du Sultan et sur le flanc gauche les marquages de la Providence Tool.
La différence essentielle réside dans ce marquage indiquant que la modification s’est faîte dans les ateliers turcs (« Taqanak » ?) et le numéro retranscrit 1329 est l’année 1329 de l’Hégire soit 1912 de notre calendrier ( ça colle ). Il y a de nombreux poinçons de vérifications, étoile et croissant + initiale du contrôleur.



La littérature indiquant que ces armes sont passées par les mains de la Steyr, j’ai bien vérifié et la mienne ne comporte aucun marquage en rapport ( OEWG ), même sur la hausse comme on peut le lire dans certaines descriptions.

La documentation nous indique que 120.000 Peabody-Martini furent modifiés de 1911 à 1913, mais on retrouve des numéros de série supérieurs à ce chiffre qui n’est donc qu’une estimation.
Ces armes se retrouvèrent durant la Grande Guerre entre les mains de troupes auxiliaires de l’armée turque, au Yemen comme sur le pourtour de la Mer Rouge puis firent l’objet de trafic divers dans la corne de l’Afrique .
Il paraît que le mien fût vendu par Henry de Monfreid à Cush, guerrier Dankali ami de Corto Maltese, mais vous n’êtes pas obligés de me croire… study drunken

Un photo pour terminer: deux modèles en trés bon état, et avec bayo svp....!













Genzaburo
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 435
Age : 56
Date d'inscription : 19/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  LP le Lun 21 Jan 2013, 18:10

Bien bel exposé et avec de belles photos explicites salut


LP
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1370
Age : 59
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  fcrozet le Lun 21 Jan 2013, 18:17

splendide salut ( comme dhab!)

mais il te manque le 2ème type ( sans la sûreté) clown

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3492
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  CLOSDELIF le Lun 21 Jan 2013, 18:54

Bien que cela ne soit pas mon thème de collection....Une fois de plus, grâce à toi et aux vertus de TCAR , je me suis régalé et j'ai appris de nouveaux éléments sur ces systèmes Martini que j'aime beaucoup.....
Merci beaucoup salut

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16440
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Invité le Lun 21 Jan 2013, 19:13

bravo!
l'exposé est a la hauteur des photos,du texte et du sujet.un regal geek

ces fusils sont splendides,pour completer ma petite collec de bsa martini,un jour,j'en aurais un...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Baccardi le Lun 21 Jan 2013, 21:32

CLOSDELIF a écrit:Bien que cela ne soit pas mon thème de collection....Une fois de plus, grâce à toi et aux vertus de TCAR , je me suis régalé et j'ai appris de nouveaux éléments sur ces systèmes Martini que j'aime beaucoup.....
Merci beaucoup salut


Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9279
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  deGuers le Mar 22 Jan 2013, 06:19

Un régal en effet , merci .
Quelques questions : en quoi les deux plaquettes latérales renforcent-elles le boîtier ? Il n'y a pas de pont entre elles et de plus les flancs ont été amincis ; peut-être avec un axe de plus gros diamètre ?
Trouve-t-on parfois un MH 1887 en 9,5 rescapé ou ont-ils été tous transformés ?

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Genzaburo le Mar 22 Jan 2013, 08:06

L'axe est en effet de plus gros diamètre, on le devine sur les photos. Les flancs n'ont par contre pas été amincis. Au prochain démontage je prendrai des images des renforts intérieurs.

Pour le MH1887 en 9.5, je suppose que tu évoques les Enfield Martini en 402 , désignés habituellement comme Mk IV.
64 634 de ces armes ont été produites par les Britanniques, essentiellement pour l'Armée des Indes, mais ont été théoriquement toutes recalibrées en 450/577 , ce dès 1888. Il doit bien exister quelques modèles expérimentaux parçi par là...
d'aprés Ian Skennerton : " Of these colonial rifle: three are know to exist in Australia, and these with a very few examples in England are the remnants of the E-M production, so this must rank as the rarest of the British Military Martinis".

pour le "Mauser-Martini", j'ai oublié de signaler qu'il existait des modèles en tout point identiques mais de calibre 7.62 Mosin-Nagant, frappés de caractères cyrilliques, probable armes de prise...

Genzaburo
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 435
Age : 56
Date d'inscription : 19/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  lolo577 le Mar 22 Jan 2013, 17:30

Genzaburo a écrit:L'axe est en effet de plus gros diamètre, on le devine sur les photos. Les flancs n'ont par contre pas été amincis. Au prochain démontage je prendrai des images des renforts intérieurs.

C'est une arme très intéressante surtout pour un fan du système Martini comme je le suis. Je suis également très intéressé par les fameux renforts de boîtier à l'extérieur et à l'intérieur. Très modestement, je pense avoir quelques bases en construction mécanique et tout cela le laisse assez circonspect. Effectivement, c'est cette zone du boîtier qu'il faudrait renforcer à la liaison avec le bloc de culasse mais je me demande comment sont fixés les renforts. J'imagine qu'il sont brasés...


Dernière édition par lolo577 le Jeu 24 Jan 2013, 19:16, édité 1 fois

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)

lolo577
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 764
Age : 46
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Genzaburo le Jeu 24 Jan 2013, 14:29

merçi votre intérêt pour cette arme que je pense être peu connue , en France tout du moins

voilà quelques photos pour les spécialistes ( dont j'apprécie les remarques) , à la lumière du soleil d'aujourd'hui sunny





notez que les "languettes" de renfort sont plus courtes que leurs rainures dans le boîtier, elles y coulissent et prennent appuis, selon la position du bloc, sur l'arrière du boîtier ou à l'avant, enserrant l'extracteur.

l'extracteur modifié :


la pièce d'origine est conservée, l'épaisseur de la fourche permettant d'y creuser le rainurage supportant la "guillotine" mue par un petit ressort .

la pièce d'origine pour ceux qui ne connaissent pas :

voilou, j'espère que ces images répondront à vos questions, mais n'hésitez pas s'il en vient d'autres

de mon côté je vais aborder la préparation au tir, avec quelques retenues, les rayures étant bien marquées mais avec un fond trés fatigué, la nature des ogives et la charge posant encore question ...
salut



Genzaburo
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 435
Age : 56
Date d'inscription : 19/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  fcrozet le Jeu 24 Jan 2013, 15:37

Genzaburo a écrit:merçi votre intérêt pour cette arme que je pense être peu connue , en France tout du moins


de mon côté je vais aborder la préparation au tir, avec quelques retenues, les rayures étant bien marquées mais avec un fond trés fatigué, la nature des ogives et la charge posant encore question ...
salut



charges réduites, balles plomb, gas check Question

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3492
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  deGuers le Jeu 24 Jan 2013, 16:46

Tu disais que le boîtier a été creusé pour y loger ces deux pièces ; tu es sûr ?
Enlever du métal puis en mettre en sur-épaisseur , ça n'est pas logique .
On dirait qu'elles ont été simplement soudées , venant en renfort pour augmenter l'épaisseur du boîtier , et permettre d'y loger un axe renforcé .
Correct ?

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Genzaburo le Jeu 24 Jan 2013, 17:13

Négatif, ce sont des pièces autonomes. Elles tombent toute seules au démontage.
Je suppose que la qualité de l'acier a évolué en ces 35 ans de techniques armurières 1875-1910, et que ces pîèces de renfort en sont le fruit, mais je ne fais que supposer... study

Genzaburo
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 435
Age : 56
Date d'inscription : 19/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Mezigot le Jeu 24 Jan 2013, 18:39

veflat a écrit:bravo!
l'exposé est a la hauteur des photos,du texte et du sujet.un regal geek

ces fusils sont splendides,pour completer ma petite collec de bsa martini,un jour,j'en aurais un...

Je serai bref come disait Pepin:

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  lolo577 le Jeu 24 Jan 2013, 19:40

Merci pour les photos supplémentaires. je suis très heureux d'admirer l'intérieur de la bête.

Je comprends parfaitement l'utilité des renforts extérieurs qui, visiblement, semblent brasés sur le boîtier. Il s'agit de permettre une meilleure transmission des efforts dus au tir entre le bloc de culasse et l'extrémité arrière du boîtier.

Par contre, je ne comprends pas du tout le rôle des languettes intérieures. Leur partie coudée semble être destinée à prendre appui sur l'arrière du bloc de culasse. A la limite, je veux bien. Cependant, comment ces languettes peuvent-elles transmettre le moindre effort alors qu'elles sont simplement glissées dans les rainures fraisées à l'intérieur de boîtier ???? Si elles ne sont reliées à rien, elles ne servent à rien....

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)

lolo577
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 764
Age : 46
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Conservateur le Mar 06 Jan 2015, 16:21

Bonjour,

je viens de tomber sur une série de courriers provenant d'une correspondance entre le général-pacha Berthier et la Manufacture Nationale d'Armes de Saint-Etienne à propos de la transformation de 220 000 fusils Martini turc au calibre Mauser et d'adapter l'épée-baïonnette Mle 1874. Ces courriers datent de 1901 à 1903. On y voit la volonté de faire réaliser cette transformation mais je ne sais pas si effectivement l'opération a bien eu lieu...

Conservateur
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 235
Age : 42
Date d'inscription : 05/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  CLOSDELIF le Mar 06 Jan 2015, 16:26

Pacha -Berthier avait aussi je crois inventé un FM....Si jamais tu trouvais quelque chose là dessus....

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16440
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Conservateur le Mar 06 Jan 2015, 18:48

Dans cette correspondance, il parle aussi des fusils et carabines modèle 1903 pour lesquels il avait réalisé quelques dessins. D'abord un fusil et une carabine puis 5 prototypes seront commandés à la MAS. C'est assez "amusant de lire ces courriers car dans une même lettre il demande des devis pour la réalisation de ses propres proto mais aussi de trouver des solutions pour permettre la transformation de ces 220 000 fusils Martini, chiffre qui descendra ensuite à 50 000. On y trouve le projet de former à Constantinople les ouvriers de l'usine qui sera charger de cette transformation.

Conservateur
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 235
Age : 42
Date d'inscription : 05/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Baccardi le Mar 06 Jan 2015, 20:59

Conservateur a écrit:Bonjour,

je viens de tomber sur une série de courriers provenant d'une correspondance entre le général-pacha Berthier et la Manufacture Nationale d'Armes de Saint-Etienne à propos de la transformation de 220 000 fusils Martini turc au calibre Mauser et d'adapter l'épée-baïonnette Mle 1874. Ces courriers datent de 1901 à 1903. On y voit la volonté de faire réaliser cette transformation mais je ne sais pas si effectivement l'opération a bien eu lieu...


euh... tu viens de tomber là-dessus par hasard... ? Question Wink Shocked

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9279
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  fcrozet le Mar 06 Jan 2015, 21:22

Baccardi a écrit:






euh... tu viens de tomber là-dessus par hasard... ? Question Wink Shocked

Le Monsieur , il s'appelle Conservateur et il a dit qu'il était immergé dans le monde des armes depuis un bon moment.....

Tu ne suis pas toi  Very Happy

------------------------

Quod erat demonstrandum

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3492
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Conservateur le Mar 06 Jan 2015, 21:33

Non, je ne suis pas tomber dessus par hasard, j'ai la chance de pouvoir consulter des tas d'archives très intéressantes… qui traitent de sujets très divers et très variés… et en plus inédites !!

Conservateur
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 235
Age : 42
Date d'inscription : 05/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  CLOSDELIF le Mer 07 Jan 2015, 08:03

Conservateur a écrit:Non, je ne suis pas tomber dessus par hasard, j'ai la chance de pouvoir consulter des tas d'archives très intéressantes… qui traitent de sujets très divers et très variés… et en plus inédites !!

C'est bien ce pourquoi je me suis permis de te demander si, au sujet de Pacha-Berthier, tu voyais passer une correspondance concernant son fusil mitrailleur .....Cette arme était, semble t-il assez intéressante !

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16440
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Baccardi le Mer 07 Jan 2015, 09:53

fcrozet a écrit:

Baccardi a écrit:






euh... tu viens de tomber là-dessus par hasard... ? Question Wink Shocked



Le Monsieur , il s'appelle Conservateur et il a dit qu'il était immergé dans le monde des armes depuis un bon moment.....

Tu ne suis pas toi  Very Happy

Si je suis Twisted Evil . D'ailleurs, lorsque Conservateur s'est présenté, j'avais tenté une petite question pour le faire parler, donc c'était un nouvel appel du pied

En tout cas, je me réjouis de lire notre ami s'il nous fait profiter de ses lectures passionnantes sunny

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9279
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Baccardi le Mer 07 Jan 2015, 09:54

Conservateur a écrit:Non, je ne suis pas tomber dessus par hasard, j'ai la chance de pouvoir consulter des tas d'archives très intéressantes… qui traitent de sujets très divers et très variés… et en plus inédites !!


Je l'avais bien compris
Merci de nous en faire profiter salut

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9279
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre Martini Turc...

Message  Verchère le Mer 07 Jan 2015, 10:01

lolo577 a écrit:Merci pour les photos supplémentaires. je suis très heureux d'admirer l'intérieur de la bête.

Je comprends parfaitement l'utilité des renforts extérieurs qui, visiblement, semblent brasés sur le boîtier. Il s'agit de permettre une meilleure transmission des efforts dus au tir entre le bloc de culasse et l'extrémité arrière du boîtier.

Par contre, je ne comprends pas du tout le rôle des languettes intérieures. Leur partie coudée semble être destinée à prendre appui sur l'arrière du bloc de culasse. A la limite, je veux bien. Cependant, comment ces languettes peuvent-elles transmettre le moindre effort alors qu'elles sont simplement glissées dans les rainures fraisées à l'intérieur de boîtier ???? Si elles ne sont reliées à rien, elles ne servent à rien....
Je tombe par hasard sur le sujet...
Il me semble que les deux renforts AR latéraux seraient surtout destinés à empêcher l'axe de s'arracher vers le haut.
Mais pour les deux languettes longitudinales... N'est-ce pas tout simplement un dispositif d'assistance à l'éjection ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum