Transformation 32-20 en 8mm92

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Verchère le Ven 17 Mai 2013, 06:30

Il y a déjà plusieurs années, un tireur désirant faire bonne figure avec son 92 m'a demandé de l'aider sur les munitions. Ne possédant pas moi-même d'arme de ce calibre, j'y ai surtout vu une occasion d'expérimenter diverses choses, sans m'inquiéter de tomber dans des complications excessives.
Aussi ne devez-vous pas prendre ce qui suit comme LA RECETTE pour faire des 8-92, mais plutôt comme un éventail de possibilités alternatives, pouvant aider à résoudre des problèmes particuliers. Les cotes des divers outils ne sont toutefois que des exemples "qui fonctionnent", et restent assurément optimisables.
Cependant, une fois la procédure mise au point et les outils fabriqués, il s'est avéré que la transformation des douilles et le rechargement était aussi commode et rapide qu'avec les méthodes usuelles, et que les résultats étaient au moins aussi bons, voire meilleurs. Aussi le tireur concerné continue-t-il à l'utiliser.
Quant à moi, j'en avais conservé des notes et une maigre poignée d'échantillons, mais cela s'est avéré insuffisant pour illustrer cet exposé. Obligé de quérir ce qui manquait, je n'ai pas pu tenir les délais promis et vous prie de m'en excuser. Et SVP ne cherchez pas la petite bête sur certaines photos : la cartouche complète, par exemple, n'est qu'une dummy non amorcée et non lubrifiée... et ça se voit un peu



En point de départ on avait des douilles de 32-20 neuves, un jeu d'outil LEE de 8-92 et à titre de références des cartouches anciennes, divers moulages de chambre et des cotes publiées ça et là ; avec de sérieuses divergeances de cotes !

Je voulais obtenir des douilles d'aspect parfaitement régulier et symétrique, ce qui souvent n'est pas le cas avec les 32-20 fire-formées. Et ménager l'arme, au cas où les charges nécessaires soient importantes. On a donc sommairement tourné un tube spécial pour le fire-forming, une sorte de chambre allongée, avec des cotes extérieures permettant le chambrage dans un fusil de chasse ; du 16 en l'occurence. Avec un drageoir aux cotes exactes du bourrelet des 32-20, et une chambre de 8-92 "un peu large" se rétrécissant ensuite au diamètre d'un collet de 32-20, suivi d'une courte âme en rapport. L'âme est à 8, brute de forêt ; la chambre est alésée conique à l'outil et légèrement polie au papier 400 enroulé sur un crayon. Un logement est éventuellement nécessaire pour le collet, de diamètre variable selon le mode de sertissage (cote "Ø ?" du dessin) ; la forme peut en être conique, au même angle que le corps de douille, se raccordant doucement sur l'âme (préparer quelques cartouches chargées, et usiner à la demande. Il est bon que cela force un peu).
La notion de "chambre un peu grosse" est évasive : il s'agit de faire gonfler la douille exagérément, afin d'être certain que le premier recalibrage soit actif sur un maximum de longueur, et que tout le lot obtenu soit uniforme. En pratiquant l'opération sur un révolver, à moins de forcer beaucoup la charge, les douilles risquent d'être incomplètement gonflées ; au moins certaines d'entre-elles. Et asymétriquement, car ni la base ni le collet ne sont maintenus parfaitement dans l'axe.



Les douilles de 32-20 étaient chargées d'au moins 0.20 g de A1 (+ kapok, sans doute) avec une balle destinée au 32 ACP de 75 gr, brute de moulage (ni recalibrée, ni moletée, ni aloxée) et fortement sertie. "Au moins 0.20 g" ... Désolé, la charge exacte n'a pas été notée. Tout ce qu'on se rappelle c'est qu'on s'était dit "balle de 32, alors petite charge de 32 ACP, alors 0.17 ça doit aller" ... et que cela ne suffisait pas, du moins pas toujours. Donc, plutôt que d'en repasser 2 fois, on a forcé la dose.
Chargement avec divers outils de circonstance mais surtout à la main, sauf pour le sertissage : un outil de 32 ACP peut éventuellement convenir (p.ex. le bas du recalibreur), ou un "Factory Crimp Die LEE" d'un Ø approprié (en présentant la cartouche par le haut - voir plus loin). Considérant que les douilles sont recuites en fin de fabrication, on n'a pas recuit ces douilles neuves ; mais pour des douilles usagées ce pourrait être utile. Il y eut tout de même un peu de casse (corps fendus), mais assez peu pour qu'on les attribue à une faiblesse des douilles.
Le culot et le collet étant maintenus parfaitement centrés par rapport au corps de douille, le gonflement était bien réparti, Ø 8.95 à 9. La pression est assez élevée, la douille colle fortement dans la chambre (après éjection à la baguette, son Ø est même plus gros que celle-ci), et l'âme rugueuse s'emplombe beaucoup (facile à nettoyer, avec un forêt de 8).
Il reste forcément une faible hauteur non gonflée à la base, qui sera toujours plus petite de 1 à 2/10 que le corps de 8-92, mais quand c'est symétrique c'est invisible.
ATTENTION : avec des charges calculées arbitrairement, un sertissage puissant et un collet éventuellement serré dans la chambre, les pressions sont difficilement prévisibles. Le tube a beau être épais, avec un acier de rencontre on ne sait pas ce qu'il acceptera. Il faut donc prendre les précautions nécessaires ; si le tube gonflait ou éclatait dans la chambre d'un beau fusil de chasse, ce serait dommage. Alors qu'un piège à taupes (recouvert d'une bonne protection) ce n'est pas une grosse perte ! Dangereux ? En tous cas bien moins que de faire la même chose dans le révolver....
REGLEMENTATION : en fait, le tube ne permet pas de chambrer les 8-92 terminées ; si on le considérait comme un canon, ce ne pourrait-être que du 32-20 au rabais. Mais sa destination unique étant de produire des douilles de 8-92, il serait prudent de le considérer comme partie de ces douilles, et donc assujetti à l'arme classée (actuellement 4e) qui autorise à les détenir.

Ensuite, coupe de longueur à 27 mm. Directement sur un tour, à l'aide d'un raccourcisseur LEE de 32-20 à tige réduite de longueur, suivie d'ébavurage externe et interne avec la fraise adéquate. Mais ce n'était pas rationnel : il vaudrait mieux scier grossièrement à l'épaulement, et finir avec un pilote spécifique au 8-92.


Pilote 8-92 "perso" pour fraise LEE et alternative économique, coupant moins bien : fraise pour sièges de robinets.

Enfin, pour normaliser le métal, un recuit sur la moitié de la hauteur.

Les outils LEE n'ont pas convaincu : le recalibreur serrait exagérément la douille au culot (Ø 8.74), laissant beaucoup de jeu dans la chambre, mais pas assez au collet (Ø 8.71) et la balle tombait dans la douille ! Il se peut toutefois que l'outil ait été défectueux, ou que LEE ait corrigé ses cotes depuis...
On a donc usiné un recalibreur pour manchon Lynx, optimal au second essai : le diamètre est parfait sans expander (cependant, avec des douilles d'autre marque ce n'est pas garanti - une cote à peine plus serrée, suivie d'un expandage, serait plus polyvalente).


En photo le jeu complet, avec expandeur à 2 étages (Ø 8.17 & 8.24, pour balle calibrée, mais cette cote est provisoire) et une pince de sertissage avec entretoise de 24 mm (voir plus loin). Le siègeur de balles n'a pas été fait.

En guise de shell-holder, celui fourni par LEE avec le jeu de 8-92 n'était pas bon pour le 32-20. Celui de 32-20 est parfait, bien sûr (le 9 Parabellum conviendrait aussi, du moins en Lyman). De plus, j'avais préparé une griffe pour mon système perso, polyvalente pour 32-20 et 8-92 d'origine (ou ancien Paris-Sport).


Mon système, encombrant et compliqué, est conçu pour fabriquer aussi simplement que possible toute griffe nécessaire . Avec une rondelle-entretoise, la griffe s'adapte à l'amorceur LEE.

Le siégeage de balle est en définitive la seule opération pour laquelle on a utilisé un outil du jeu LEE. Les cartouches d'origine ont une longueur LHT de 36.5 à 36.7, le maximum étant d'environ 37.0 pour le Mle 92 (voire 37.5 sur les 32-20 reformées, qui ont un bourrelet plus épais). On s'est limités à 36.7 mm.

Restait à sertir, et là aussi l'outil LEE n'était pas satisfaisant. Les cartouches d'origine de 8-92 présentent un assez fort rétrécissement au sertissage : pour un sertissage conventionnel il faudrait soit recalibrer en créant un minuscule épaulement, soit augmenter artificiellement la conicité la conicité du corps, ce qui le ferait plus travailler au tir et lui donnerait du jeu dans la chambre. En fait, cela dépend essentiellement de la forme et du diamètre de la balle, la curiosité provenant du fait que la balle d'origine est de forme conique, plus grosse dans la douille que dehors. Si j'ai parfois des idées bizarres, je ne fais que suivre la voie tracée par nos prédécesseurs !
Toutefois le principe du "Factory Crimp Die" de LEE permet de résoudre ce problème, en recréant si on le désire l'aspect exact du sertissage d'époque ; cependant, il n'existe pas en 8-92.
Mais le "Factory Crimp Die" de 8x57 présente un diamètre convenable (il permet en outre, avec des entretoises, de sertir le 8x60 et le 8x64) ; cependant il est trop long pour le 8-92, mais il suffit d'enfiler la cartouche à l'envers, par le haut ! Un tube entretoise de 24 à 24.5 mm posé sur le sommet de la pince maintient la cartouche par son bourrelet (la cote exacte dépend du chanfrein éventuel des lèvres, et de la longueur désirée pour le rétrécissement - trop faible, elle rend l'efficacité du sertissage très dépendante de la variabilité de longueur des douilles).
Ce mode de sertissage a déjà été évoqué sur TCAR pour le 11-73, mais pour le 8-92 c'est plus facile car la balle est notablement plus petite que la douille, il est donc inutile de modifier les lèvres de la pince ; quoique, un petit chanfreinage du dessus des lèvres (au Dremel) adoucit l'attaque du sertissage. Ce chanfreinage ne gênera nullement pour le calibre originel de l'outil, dont la douille ne touche que le bas des lèvres.
Il n'est pas difficile de fabriquer une pince analogue pour un manchon Lynx pourvu d'un bouchon adéquat ; en modifiant les cotes externes, cette pince est adaptable dans un corps de "Factory Crimp Die" LEE.


Si la balle de l'échantillon photographié semble penchée, c'est un effet d'optique causé par l'ombre. Sur cette "dummy" assemblée pour la circonstance, le sertissage a été un peu exagéré afin de copier l'aspect d'origine.

Le moule à balles (artisanal) donne un simple lingot à bout rond méplaté, à moleter puis aloxer. Diamètre brut 8.28 à 8.32 (.326 à .328) selon alliage et température, longueur 14.9 mm, poids 113 gr en alliage dur (genre # 2) et 123 gr en alliage légèrement durci (# 4). On a utilisé l'alliage "mou" (123 gr), avec les balles non recalibrées, simplement moletées avec un ancien "Wamadet" et aloxées.


Sur la photo un moleteur perso, avec butées de maintien de la balle et rouleau d'entrainement par la paume de la main. Et à droite un autre moule essayé, d'origine inconnue mais de dimensions assurément convenables pour le 8-92. Groupant cependant moins bien que l'autre, avec pas mal de balles en travers !


Un essai de tir réalisé immédiatement a donné des résultats encourageants, avec 0.24 g de A0 sans kapok. Pourquoi de la A0, qui serait à priori trop lente ? Je ne sais plus, mais elle s'est avérée satisfaisante. La charge a été ultérieurement remplacée par 0.18 g de A1 avec kapok, sans changement apparent de la précision mais au prix, semble-t-il, d'une augmentation des imbrûlés ?? Cette bizarrerie demanderait à être vérifiée... Car vivacité et inflammabilité, ce n'est peut-être pas la même chose !
Le sertissage très rétreint ne se redresse que partiellement, ce qui joint au recalibrage minimal et à l'absence d'expandage est favorable à la longévité des douilles. A part une dizaine de douilles vite fendues (celles qui avaient subi les premiers tâtonnements au recalibreur LEE), aucune rupture en 4 ou 5 rechargements (ce n'est qu'une arme de tir secondaire, d'usage peu fréquent).



Il va de soi que des essais complémentaires plus poussés seraient nécessaires : balle, type de poudre, charge, force de sertissage, avec mesures des Vo et groupements... En particulier la balle, dont le plomb peu durci permet un certain sur-calibrage ou sous-calibrage (elle peut "gonfler" par inertie) ; et il y a certainement un compromis optimal.
Mais il faudrait procéder sur banc à tirer, parce qu'avec la détente dure et le grain d'orge les erreurs du tireur entachent trop la précision intrinsèque du couple arme-munition.


Notez que ce message n'a pas pour vocation d'ouvrir un débat sur la procédure décrite : il ne s'agit que de la relation d'essais anciens, destinée je le rappelle à proposer un éventail de solutions alternatives.
Je détaillerai sans doute les outils présentés (cotes, mode de fabrication) sur le sujet "Outils MX" ... un jour...
Mais j'étudierai assurément certains points, transposables ici, pour le 11-73 (sujet "Totale 73") :
- recoupe précise et rapide des douilles au tour pakistanais,
- recuit mi-longueur de douilles courtes, "à la chaîne", sans risque de surchauffe,
- imbrûlés de la poudre A1,
- accessoire d'aide au pointage ("banc à tirer" pour pistolet).


Dernière édition par Verchère le Lun 20 Mai 2013, 07:11, édité 2 fois (Raison : révision de la présentation)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Invité le Ven 17 Mai 2013, 12:41

Pour s'en tenir au seul sertissage quelques observations.
Pourquoi ne pas utiliser un outil selon ce schéma dans lequel l'appui de la cartouche sertir se faitsur les lèvres du collet ? C'était déjà mon idée de base en 1986/87 et son avantage tenait à ce que l'outil était déié à un diamètre de balle et non pas à un calibre.

Un corps avec alésage conique et pince appuyée sur la rondelle butée, un poussoir
en appui sur le bélier.


Ce premier schéma montre l'utilisation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Allobroges le Ven 17 Mai 2013, 13:07

Là... je ne comprend pas votre démarche. Suspect
Avec les TMJ 108grains "balleurope" et le jeu d'outils Lee (pas le meilleur, je vous l'accorde) je n'ai jamais eu le moindre problème de sertissage
Et avec 0.24 grammes de A1 pas d’imbrûlés non plus Embarassed
Dans totale 73, j'arrive a comprendre votre démarche "dans le bute de faire mieux que l’origine" et là vous cherchez à faire comme l'origine...
Décidément le gaulois est bien compliqué salut


------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.






Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1198
Age : 54
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  tintin le Ven 17 Mai 2013, 18:27

ce qui est simple aussi a faire pour reformer une cartouche de 32/20 comme la balle
d'origine ;c'est de faire un reducteur de canon de fusil de chasse et l'aleser au calibre de la
cartouche de 8.92 et avec une douille de 32.20 la remplir de poudre noir mettre un bout de
carton pour tasser la poudre et tirer ça dans un fusil ;et la douille en ressort bien formé ;
ensuite un passage a l'outil de recalibrage de 8.92 et la douille est prete au rechargement
et ça marche tres bien salut

tintin
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 236
Age : 74
Localisation : TOULOUSE
Date d'inscription : 30/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  lu1900 le Ven 17 Mai 2013, 20:06

tintin a écrit: ce qui est simple aussi a faire pour reformer une cartouche de 32/20 comme la balle
d'origine ;c'est de faire un reducteur de canon de fusil de chasse et l'aleser au calibre de la
cartouche de 8.92 et avec une douille de 32.20 la remplir de poudre noir mettre un bout de
carton pour tasser la poudre et tirer ça dans un fusil ;et la douille en ressort bien formé ;
ensuite un passage a l'outil de recalibrage de 8.92 et la douille est prete au rechargement
et ça marche tres bien salut

Compliqué que tt ça , perso , effacement culot+chanfrein , je coupe à longueur +0.5mm , outil recal-intérieur , recoupe lg exacte , amorce , poudre , balle serti léger et pan .

/
Et encore culot et chanfrein , juste pour faire joli !

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
Building A Luger Collection...One Luger At A Time ...Recherche tout sur le luger et sur les Reichs.Gendarmerie d'Alsace -Lorraine !
http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20diverses/
http://www.fichier-pdf.fr/2016/03/18/p-kasten-and-snail-drum/

lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5617
Age : 58
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Mezigot le Ven 17 Mai 2013, 22:10

Faut faire gaffe de ne pas trop en enlever du culot, sous peine d'avoir a reprendre le siege d'amorce afin qu'elle rentrent sans depasser. Autrement, c'est sympa toute cette info que l'on recolte.

Je me demande: Est-ce qu'il y a un armurier aupres de qui je pourrais commader des projectiles H&N et/ou Balleurope pour le 8 mm 92 (et eventuellement de la H&N RK-HS 100 grs .314) et qui ferait l'expedition sur le Canada histoire de reprendre les essais du 92 en chargement PN et PSF avec une balle plus appropriee que la Fiocchi sous-dimentionnee?


Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Allobroges le Ven 17 Mai 2013, 22:29

Par expérience la H&N calibrée en 323 quoi qu'ils en disent n'est pas adaptée au vénérable 92 salut

Par contre pour le Canada si il n'y a pas de réglementation à la con pour ce type de matériel demande à Municentre on ne sait jamais, en générale il facture le port au plus juste (a mon avis ça suffira bien) Embarassed

------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.






Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1198
Age : 54
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Verchère le Sam 18 Mai 2013, 02:22

Allobroges a écrit:... Et avec 0.24 grammes de A1 pas d’imbrûlés non plus ...
Les imbrûlés de A1, c'est sûr plus on charge, moins il y en a. Mais j'aimerais bien ne pas en avoir même en charge modérée ; et parfois il n'y en a pas...

tintin a écrit: :Hi !: ce qui est simple aussi a faire pour reformer une cartouche de 32/20 comme la balle
d'origine ;c'est de faire un reducteur de canon de fusil de chasse et l'aleser au calibre de la
cartouche de 8.92 et avec une douille de 32.20 la remplir de poudre noir mettre un bout de
carton ...
C'est grosso-modo ce qu'on a fait, juste qu'on ne voulait pas crasser et enfumer avec de la PN ; et surtout reformer au maximum ... pour faire joli !


Dernière édition par Verchère le Lun 20 Mai 2013, 07:19, édité 2 fois (Raison : allègement)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Verchère le Sam 18 Mai 2013, 03:04

BRX a écrit:Pour s'en tenir au seul sertissage quelques observations.
Pourquoi ne pas utiliser un outil selon ce schéma dans lequel l'appui de la cartouche sertir se fait sur les lèvres du collet ? C'était déjà mon idée de base en 1986/87 et son avantage tenait à ce que l'outil était déié à un diamètre de balle et non pas à un calibre ... Un corps avec alésage conique et pince appuyée sur la rondelle butée, un poussoir en appui sur le bélier.
C'est pourquoi j'ai précisé << Mais il est trop tôt pour donner mieux qu'un schéma générique, car je n'ai pas encore exploré toutes les possibilités d'optimisation de cet outil >>, car vos communications précédentes m'ont donné à réfléchir.
Les deux pinces ont un fonctionnement analogue, mais une disposition inverse qui modifie certains aspects (qualifions celle que j'ai représentée plus haut de "LEE", et la vôtre de "BRX") :
- la butée du collet sur la rondelle est un point fort de la pince BRX. Toutefois elle n'est pas efficace sur un calibre comme le 11-73, qui nécessiterait tout de même une entretoise comme la LEE,
- l'indépendance vis à vis du "calibre" est analogue entre BRX et LEE, en introduction par le dessus. Mais un calibre très court (11-73) va se trouvé "noyé" dans la pince BRX ; c'est aussi le cas de la pince LEE dans un manchon Lynx avec bouchon à cône (photo plus haut), mais j'ai réglé ce problème en dessinant un manchon "MX" un peu différent du Lynx (d'ailleurs, la disponibilité à l'achat du manchon Lynx est limitée). La pince LEE permet en outre, pour les calibres longs, une introduction conventionnelle par dessous, mais à ce niveau l'indépendance pince / calibre nécessiterait une entretoise basse (poussoir) spécifique au calibre,
- les deux pinces semblent se prêter de façon identique à un dispositif de régulation de l'effort de sertissage ; dispositif encombrant mais qui mérite d'être testé sur une munition déjà très précise sans cet accessoire,
- ce qui me chagrine un peu avec la pince BRX, c'est la présence de 2 surfaces de glissement au travail : appui pince - rondelle, et portée conique. Alors que sur la LEE il n'y a que la portée conique. Ceci pourrait éventuellement être un point négatif (facteur d'imprécision dans l'effort de sertissage),
- la prise en mors pour la fabrication serait pour moi plus facile avec la LEE que la BRX, à première vue du moins, avec le matériel limité dont je dispose.

Je ne pourrai donc pas me permettre de donner des cotes précises de réalisation de pince, tant que je n'aurai pas comparé les deux systèmes sur un même calibre ; et ce sera bien sûr le 11-73.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Invité le Sam 18 Mai 2013, 08:45

Je reste cantonné dans la parenthèse "Sertissage" pour préciser:
- mon outil de base avec introduction par le haut ne convient pas pour les cartouches dans lesquelles la balle a le diamètre du collet telles celles du 73 ou équivalent. Quand je l'ai fait en 1986, je n'avais jamais eu de 1873 en mains, c'est dire mon ignorance de ce noble sujet.
- pour le 73, j'ai réalisé deux solutions sur le même principe et qui fonctionnent bien l'une et l'autre. Pour ce qui est du contrôle de l'effort, dans la plus simple j'emploie une presse à vis et je travaille à couple limité (clé à déclanchement); quant à l'outil aux multiples ressorts, je l'emploie associé à un système à levier et poids assurant une force constante.
On peut raisonnablement penser que tout cela est du pinnaillage vicieux mais chacun prend son plaisir où il le trouve.
Je me suis aussi fait un dispositif pour mesurer la résistance à l'arrachement des sertissages; on pourra en parler à l'occasion.
Ci-dessous le rappel des deux outils.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Verchère le Dim 19 Mai 2013, 06:33

BRX a écrit: ... On peut raisonnablement penser que tout cela est du pinnaillage vicieux mais chacun prend son plaisir où il le trouve.
Je me suis aussi fait un dispositif pour mesurer la résistance à l'arrachement des sertissages; on pourra en parler à l'occasion...
En fait de pinaillage, ceux qui ont utilisé des Factory Crimp Die ne jurent souvent plus que par ça, alors ce n'est sans doute pas si mauvais ! Donc l'améliorer ne peut pas être foncièrement vicieux ; par ailleurs, aussi surprenant que cela paraisse, l'usinage d'une telle pince est beaucoup moins difficile que son apparence ne le laisserait croire (un habitant de Khyber Pass pourrait certainement la faire).
Quand à l'appareil pour mesurer les arrachements, cela m'intéresse et j'avais prévu d'en faire un, mais plus tard. Outil sans doute indispensable pour mettre au point un sertisseur ; pas forcément utile pour le rechargeur lambda, mais les plus maniaques en ont assurément l'usage.


Dernière édition par Verchère le Lun 20 Mai 2013, 07:20, édité 1 fois (Raison : allègement)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  PB92 le Dim 19 Mai 2013, 14:56

bonjour.Sujet interressant.Personnellement,je retaille les 32x20 ,ensuite sur un plateau de presse 4 trous,je commence par un évasage avec l'évaseur RCBS et je continue avec les outils LEE.Celà donne une cartouche avec un petit renflement au niveau de l'ogive.
Le fire forming se fera lors du 1° tir.

PB92
Membre
Membre

Nombre de messages : 56
Age : 58
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Verchère le Lun 20 Mai 2013, 04:41

PB92 a écrit:bonjour.Sujet interressant.Personnellement,je retaille les 32x20 ,ensuite sur un plateau de presse 4 trous,je commence par un évasage avec l'évaseur RCBS et je continue avec les outils LEE.Celà donne une cartouche avec un petit renflement au niveau de l'ogive.
Le fire forming se fera lors du 1° tir.
Oui, j'ai aussi vu un gars qui s'est fabriqué un expandeur au profil exactement nécessaire pour qu'enfoncé à la presse (à balancier) l'extérieur de la douille prenne les cotes souhaitées en une seule passe, partout. C'est assez convaincant, mais c'était après les essais que j'ai relatés plus haut ; la prochaine fois qu'un problème de ce genre se posera, j'essaierai. Ça économise la poudre ! Pas radins, les vosgiens : E_Co_Nomes.
Seulement, c'est spécifique à une marque de douille donnée, et ça ne tient pas compte des variations d'épaisseur dans le lot de douilles. J'enc... les mouches ? Oui, mais j'aime ça !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A propos de mon long message

Message  Verchère le Lun 20 Mai 2013, 07:29

Au vu de diverses remarques, il était évident que mon exposé en début de page manquait de clarté quant aux motivations réelles des essais relatés et à l'usage qu'on pouvait en faire ; et que certains points étaient à préciser.
Aussi ais-je révisé ce message, en élaguant au passage quelques semi-digressions qui seraient mieux placées sur d'autres sujets.
Il s'ensuit que certaines de vos réactions paraîtront tomber à faux, puisqu'elles étaient relatives au texte initial ; ce dont je vous prie de m'excuser. Pour ma part, toujours pour limiter l'encombrement de ce sujet, j'ai supprimé mes réponses aux dites réactions.
Je suis désolé de ce mic-mac, mais n'ai pas l'habitude de publier quelque chose sans l'avis de correcteurs externes ; or sur le Forum ce n'est guère possible...

Il n'en reste pas moins que je reste attentif à tous avis et critiques, qui pourront éventuellement tempérer mes ardeurs zoophiles (pauvres mouches...).


Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Mezigot le Mar 21 Mai 2013, 15:28

Allobroges a écrit:Par expérience la H&N calibrée en 323 quoi qu'ils en disent n'est pas adaptée au vénérable 92 salut

Par contre pour le Canada si il n'y a pas de réglementation à la con pour ce type de matériel demande à Municentre on ne sait jamais, en générale il facture le port au plus juste (a mon avis ça suffira bien) Embarassed

Merci Allobroges! Les balles Fiocchi que j'ai sont aussi en .323" et j'obtiens des resultats passables mais j'aimerai bien mieux essayer quelque-chose de plus proche du projectile d'origine. Je vais essayer Municentre, pas de loi a la mordsmoilneux au Canada sur les projectiles, sauf les perforantes, incendiaires, explosives, etc. qui, avouons-le, ne presentent qu'un interet tres mediocre dans un '92.



Dernière édition par Mezigot le Mar 21 Mai 2013, 21:34, édité 1 fois (Raison : Encore et toujours des fautes de frappe!)

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Mezigot le Mar 21 Mai 2013, 21:33

Bon, c'est rape, Municentre n'expedie pas hors CEE . J'ai contacte Balleurope et H&N directement, on verra bien ce qui va en sortir.

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Allobroges le Mar 21 Mai 2013, 22:14

tu n'as pas une connaissance en France qui pourrait faire le relais?

ça risque de plus que doubler le prix mais bon...

------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.






Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1198
Age : 54
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Mezigot le Mar 21 Mai 2013, 22:54

J'ai toujours de la famille en region Parisienne donc tant qu'il ny a pas de probleme legal a ce que ca sorte par la poste, c'est a considerer. Entre-temps, j'attends de voir ce que Balleurope et H&N vont me repondre...

Si ces ahuris au USA n'avaient pas mis des batons dans les roues de tout le monde avec leur restriction d'exportation sur les douilles, les balles et meme les tubes a chemise et les "gas check", je contacterai Richard Corbin, je lui filerai les tables de constructions pour la balle du 92 et celle du 82 Suisse (si je mets la main dessus!) et il me ferait un jeu de matrices pour faire les balles chemisees "a l'identique". Il m'a deja fait un jeu pour la balle Mle 1883 pour le Gras, la balle du M-H et une Higginsbottom-Rigsby de 535 grs pour le Gibbs (Replique Pedersoli). Je vais finir par m'acheter un tour et une fraiseuse et ca sera la vengence du serpent a plumes!

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Mezigot le Ven 24 Mai 2013, 20:55

Bon, ca bouge tranquillement: H&N, apres avoir essaye de convaincre le distributeur canadien de m'importer mes pruneaux ont fini par me referer chez Stopper en Allemagne. Je mets le lien a tout hazard car ils exportent mondialement: www.stopper.de. Je vais pouvoir alimenter mon 1882 suisse sous peu grace a eux, et reprendre les essais de la 8 Lebel de tir reduit. Balleurope travaille sur mon cas, mais j'ai bon espoir de pouvoir me faire livrer directement chez moi, auquel cas, je reprends en grand les essais du 1892 en PN avec une balle d'un diametre plus approprie que les Fiocchi.

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  lu1900 le Ven 24 Mai 2013, 21:16

Voir si elles vont aussi pour le nambu , nos amis suisses ont qques exemplaires de ces armes quasi inconnues ici et le steyr roth
A+

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
Building A Luger Collection...One Luger At A Time ...Recherche tout sur le luger et sur les Reichs.Gendarmerie d'Alsace -Lorraine !
http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20diverses/
http://www.fichier-pdf.fr/2016/03/18/p-kasten-and-snail-drum/

lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5617
Age : 58
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Mezigot le Ven 24 Mai 2013, 21:34

lu1900 a écrit:Voir si elles vont aussi pour le nambu , nos amis suisses ont qques exemplaires de ces armes quasi inconnues ici et le steyr roth
A+

Nambu j'ai pas, ni le Roth-Steyr mais j'ai bien failli en pincer un qui m'a echappe a quelques minutes pres Un de ces jours....

A+

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  AFV06 le Sam 25 Mai 2013, 22:33

Bonsoir à tous,
Quelques questions afin de m'aider à résoudre des problèmes de rechargement en 8mm-92 à partir d'étuis de 32-20.
Pour faire parler le beau 92 que j'ai trouvé il ya quelques semaines,j'ai testé une dizaine de cartouches, réalisées à partir de douilles de 32.20 ( starline, je pense)raccourcies, amorces Fiocchi, balles HN 96 gr en325. chargé en poudre A1, j'ai commencé par une charge à 0.22g (par prudence,pour être un peu en dessous de la charge normale indiquée dans le Malfatti): sur 5 cartouches, 4 départs à peu près normaux, mais aucune balle ne touche la cible, impact très en dessous et des paillettes de poudres imbrûlés dans les chambres et le canon..., dernière cartouche, détonation bizarre: balle bloquée dans le canon... et beaucoup de paillettes de poudre non brûlée.. Shocked
je rentre à la maison, sort la balle, refait un essai de rechargement à 0.24 g.
Cet après midi, nouvel essai, 3 cartouches tirées, 3 impacts dans la cible mais à 8 heures, un peu moins d'imbrûlés, mais encore, 4ème cartouche, détonation encore bizarre et rebelotte, balle bloquée.....mais presque pas de paillettes... Sad Sad


je suis assez novice en rechargement, mais je fais depuis un an des cartouches en 9mm para, 7.65 para, 7.65 long, 38 sp et je n'ai pas eu ce type de problèmes ( j'ai toujours par précaution fait des essais en chargeant 10% en dessous de la charge indiquée, puis monté jusqu'à obtenir un fonctionnement régulier)
J'ai vu sur les précédents post sur ce sujet des mentions sur des imbrûlés, en raison de charges faibles en particulier, est ce que l'on peut règler ce problème en augmentant juste la charge et jusqu'où on peut aller sans trop malmener l'arme compte tenu de l'âge de l'arme,la qualité de la poudre peut elle jouer ( A1), qualité des amorces..??
Je ne suis pas sur de maitriser totalement le sertissage ( moyen / fort), j'ai fait des essais sur des douilles vides: si je ne serti pas ou peu, la balle tient bien dans la douille, mais pas de marque sur la balle après démontage, si je serti plus (marque sur la balle) , la balle tient sur la douille, mais tourne.....ou bien je déforme la douille...
Qu'en pensez-vous...? Shocked

AFV06
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 05/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  lu1900 le Sam 25 Mai 2013, 22:58

Poudre éventée ? , humide ? charge de 0.24 vraimment effective ?
A voir de changer pour une autre ...
Chuis en Tbis mais cela se trouve plus : gros malheur car tiptop pour ce cal comme le 25 & 32 acp et 7.65 long

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
Building A Luger Collection...One Luger At A Time ...Recherche tout sur le luger et sur les Reichs.Gendarmerie d'Alsace -Lorraine !
http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20diverses/
http://www.fichier-pdf.fr/2016/03/18/p-kasten-and-snail-drum/

lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5617
Age : 58
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Allobroges le Sam 25 Mai 2013, 23:21

A tu mesuré tes H&N soit disant en 325? Wink

les meilleurs résultat que j'ai vu sont avec les balles-europe éléctrocuivrée de 108 grains et 0.24 grammes de A1

------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.






Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1198
Age : 54
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformation 32-20 en 8mm92

Message  Verchère le Dim 26 Mai 2013, 02:57

On dirait vraiment un défaut d'inflammation. Si les balles qui étaient restées bloquées portent bien la trace de frottements tout autour, leur diamètre ne doit pas être seul responsable, même si une mesure le montrait peu faible. Ça me rappelle beaucoup les cartouches stockées dans des bouteilles pleines d'huile, "pour qu'elles ne s'abîment pas"...
Avant d'augmenter la charge, essaie de voir ailleurs, car à 0.19 de A1 j'ai vu des tirs très honnêtes (mais avec balle assez lourde, 123 gr). Alors, poudre défectueuse ? Si tu as de la A0, essaie aux mêmes charges, même si sa lenteur la rend paraît-il inadéquate. Ah, on regrettera toujours la Tbis...
C'est pas les amorces ? Tu utilises aussi la même boîte pour un autre calibre ?
Vérifie aussi soigneusement les douilles, le trou d'amorce, et le fait qu'elles présentent toutes à peu près la même résistance au passage de l'expandeur.
Mais surtout, occupe-toi du sertissage : pour de la A1, ça doit sérieusement cramponner, sinon ça "viche".
Et mets une boulette de kapok : ça coûte rien et rapporte parfois beaucoup (oui, je sais, parfois rien ; mais parfois c'est le kapok qui fait la différence entre foireux et très bon).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum