Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Hakim1976 le Mer 02 Jan 2013, 21:42

Bonjour

je ne m'y connais pas du tout en arme à feu et je voulais avoir un renseignement pour la COHERENCE d'un roman dans le cadre de l'écriture.

Tout d'abord existe-il des armes (pistolet, revolver...) qui ne tirent pas des balles mais plutot comme le paintball . Mais sans la douleur . car le paintball, si on vise de près , la cible peut avoir mal de l'impact même si elle n'est pas blessée.
En gros est-il possible de tirer avec une arme une sorte de peinture rouge (couleur sang) qui gliclerait sur la personne pour faire croire à un impact d'une vraie balle et cela sans douleur (comme un jet de peinture carremment par exemple)?

merci d'avance

Hakim1976
Membre
Membre

Nombre de messages : 5
Age : 40
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  HELIX le Mer 02 Jan 2013, 21:57



Bonjour Hakim ,
ta venue sur TCAR ne semble pas être guidée par la passion du tir ou de la collection des armes réglementaires.
Il est probable qu'un des membres du forum puisse répondre à ta question mais au préalable il serait bon que tu passes par la case présentation de manière à respecter les règles du forum.
C'est ici : http://www.tircollection.com/f3-presentation-indispensable
En attendant la réalisation de cette petite démarche je verrouille ton sujet.


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16975
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  HELIX le Mer 02 Jan 2013, 22:10



La présentation étant faite le sujet est de nouveau ouvert.
Désolé mais je n'ai pas la réponse à la question.




HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16975
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  dédé le Mer 02 Jan 2013, 22:17

En gros est-il possible de tirer avec une arme une sorte de peinture rouge (couleur sang) qui gliclerait sur la personne pour faire croire à un impact d'une vraie balle et cela sans douleur (comme un jet de peinture carremment par exemple)?

le pistolet a eau ( la dangereuse armes que tu nous a décrite ) ...
suffit de le peindre en noir et de le charger avec de l'encre rouge ou du jus de tomate diluer




------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3515
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Winchester 1866 le Mer 02 Jan 2013, 23:25

Si c'est du visuel que tu veux, il y a les artifices de cinéma.
Une coupelle fixée au point d’impact, un pétard, un déclencheur électrique et une poche de sang synthétique (ou pas).
Là c'est pro, bon, ça secoue un peu mais ça en jette.

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  dédé le Jeu 03 Jan 2013, 00:20

sinon y'a sa

LE RAM pistol , en service dans la police municipale de ma charmante ville
Disponible en plusieurs modèle ( P99 , Glock , P226 et DE ), le P99 est le modèle le plus courant en France

La puissance est de 2 j ( la limite légale de la classification airsoft ) et comme le projectile explose a l'impact , le ressenti doit être faible



ici un P226


Dernière édition par dédé le Jeu 03 Jan 2013, 01:27, édité 2 fois

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3515
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Hakim1976 le Jeu 03 Jan 2013, 00:52

Merci pour vos réponses.
je retiens la tienne dédé pour le mome nt pour le récit. Donc si j'ai bien compris, le projectile explose lors de l'impact mais est ce que le choc est aussi puissant qu'au paintball (c'est à dire douloureux?) . Et donc le projectile lorsqu'il explose, il peut verser un liquide sur l'impact ? je veux dire que même si cela ne se fait pas en temps normal , cela peut il être faisable ?

Merci d'avance car ces infos ne me serviront dans le but d'etre cohérent dans l'histoire.

Hakim1976
Membre
Membre

Nombre de messages : 5
Age : 40
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  dédé le Jeu 03 Jan 2013, 00:53

Hakim1976 a écrit:Merci pour vos réponses.
je retiens la tienne dédé pour le mome nt pour le récit. Donc si j'ai bien compris, le projectile explose lors de l'impact mais est ce que le choc est aussi puissant qu'au paintball (c'est à dire douloureux?) . Et donc le projectile lorsqu'il explose, il peut verser un liquide sur l'impact ? je veux dire que même si cela ne se fait pas en temps normal , cela peut il être faisable ?

Merci d'avance car ces infos ne me serviront dans le but d'etre cohérent dans l'histoire.
le jouet est peut puissant , il fait 2 j , il n'est donc pas classé comme "arme"

techniquement il est plus proche des airsoft "blowback " que des lanceurs paintball

Sa marche avec des bouteille de 12 gr de co2 jetable



Et donc le projectile lorsqu'il explose, il peut verser un liquide sur l'impact ? je veux dire que même si cela ne se fait pas en temps normal , cela peut il être faisable ?
Le projectile est une bille paintball calibre 0,43 ,lorsqu'il explose il déverse un liquide de couleur déterminée , bien entendue le Rouge est disponible

Il s'agit de deux coques de gélatine (souvent de l'amidon) solides, remplies de colorant alimentaire et soudées l'une à l'autre. La composition du mélange interne est polyéthylène glycol, sorbitol, glycérine et eau dans la majorité des cas, mélange à fort pouvoir osmotique, ce qui peut entrainer en cas d'ingestion une diarrhée. On en trouve de plus ou moins tachantes et à la fragilité variable pour jouer en diverses saisons. Leur dégradabilité est variable, de quelques jours à plusieurs mois. La qualité d'une bille est définie par la régularité de sa coquille, de la soudure, son pouvoir tachant, sa résistance et sa fragilité (favorisant la casse à l'impact). Les meilleures billes sont encore fabriquées sur le continent américain.

Mais simuler une hémorragie ( 1 ou 2 l ) me parais irréalisable ....

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3515
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Hakim1976 le Jeu 03 Jan 2013, 01:40

Merci pour tes précieuses réponses , c'est vraiment sympa :)

Hakim1976
Membre
Membre

Nombre de messages : 5
Age : 40
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Invité le Jeu 03 Jan 2013, 08:51

Désolé de répondre peut-être un peu à coté mais je suis contre ce type de "jeu". Paintball = tirer sur un type, le peindre et à luii de faire le "mort". En bref on banalise le tir. Il s'agit d'une personne tout de même. Qu'en sera t il si on se trompe d'arme ? affraid On prend celle du grand frère qui est chargée (ce qui ne devrait pas être mais). affraid C'était mon avis personnel. salut

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Hakim1976 le Jeu 03 Jan 2013, 12:32

Je suis contre également , c'est d'ailleurs pour cela que je m'y connais tres peu et que je recherche des infos à ce sujet pour mon histoire :p

Hakim1976
Membre
Membre

Nombre de messages : 5
Age : 40
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Dominique le Jeu 03 Jan 2013, 12:41

carbone14 a écrit:Désolé de répondre peut-être un peu à coté mais je suis contre ce type de "jeu". Paintball = tirer sur un type, le peindre et à luii de faire le "mort". En bref on banalise le tir. Il s'agit d'une personne tout de même. Qu'en sera t il si on se trompe d'arme ? affraid On prend celle du grand frère qui est chargée (ce qui ne devrait pas être mais). affraid C'était mon avis personnel. salut

il y a presque autant de points de vue que de personnes....
Mais en l’occurrence en effet le questionnement ne vise qu'à rester cohérent dans le cadre d'un récit littéraire et j'applaudis la démarche !
Qu'est ce que ça peut me gonfler d'être plongé dans un roman et que tout d'un coup la pellicule casse parce que je viens de lire une incohérence;
passe encore la confusion gâchette / détente mais dans le genre il y a du lourd.
Ca me fait toujours l'effet de l’infâme Karpoff qui dans le film "Le magnifique" retient Bob Sinclar assis prisonnier sur une chaise percée qui communique avec une cage qui retient un rat
"dont les dents sont imprégnées de cyanure" et qui va venir les lui planter dans le fondement. A ce moment, Karpoff et Bob Sinclar se regardent, puis regardent à travers la caméra
l'auteur de cette ineptie qui s'en apercevant recule de sa machine à écrire et arrache la page; le "charme" est rompu et le spectateur/lecteur tombe du récit Suspect

Dominique
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1000
Age : 64
Date d'inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Invité le Jeu 03 Jan 2013, 13:47

Dominique a écrit:
carbone14 a écrit:Désolé de répondre peut-être un peu à coté mais je suis contre ce type de "jeu". Paintball = tirer sur un type, le peindre et à luii de faire le "mort". En bref on banalise le tir. Il s'agit d'une personne tout de même. Qu'en sera t il si on se trompe d'arme ? affraid On prend celle du grand frère qui est chargée (ce qui ne devrait pas être mais). affraid C'était mon avis personnel. salut

il y a presque autant de points de vue que de personnes....
Mais en l’occurrence en effet le questionnement ne vise qu'à rester cohérent dans le cadre d'un récit littéraire et j'applaudis la démarche !
Qu'est ce que ça peut me gonfler d'être plongé dans un roman et que tout d'un coup la pellicule casse parce que je viens de lire une incohérence;
passe encore la confusion gâchette / détente mais dans le genre il y a du lourd.
Ca me fait toujours l'effet de l’infâme Karpoff qui dans le film "Le magnifique" retient Bob Sinclar assis prisonnier sur une chaise percée qui communique avec une cage qui retient un rat
"dont les dents sont imprégnées de cyanure" et qui va venir les lui planter dans le fondement. A ce moment, Karpoff et Bob Sinclar se regardent, puis regardent à travers la caméra
l'auteur de cette ineptie qui s'en apercevant recule de sa machine à écrire et arrache la page; le "charme" est rompu et le spectateur/lecteur tombe du récit Suspect
J'ai juste donné mon opinion en une courte phrase. POINT.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Pocomas le Jeu 03 Jan 2013, 13:56

Mon premier roman policier commence comme ça :

Il ôta le cran de sécurité de son revolver de gros calibre, un "P 38 Special" automatique équipé d'un silencieux .
Il visa soigneusement puis vida son chargeur sur l'infâme X qui s'enfuyait 150 mètres plus loin.
Atteint de 8 balles de 22 mm dans la région du coeur, X mourut sur le coup



Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14394
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Invité le Jeu 03 Jan 2013, 14:00

Pocomas a écrit:Mon premier roman policier commence comme ça :

Il ôta le cran de sécurité de son revolver de gros calibre, un "P 38 Special" automatique équipé d'un silencieux .
Il visa soigneusement puis vida son chargeur sur l'infâme X qui s'enfuyait 150 mètres plus loin.
Atteint de 8 balles de 22 mm dans la région du coeur, X mourut sur le coup


lol1 lol1 lol1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Dominique le Jeu 03 Jan 2013, 14:33

carbone14 a écrit:
J'ai juste donné mon opinion en une courte phrase. POINT.

J'ai juste commenté en une plus courte phrase (pour une fois) que c'est un vaste sujet salut

Et j'en ai profité pour "rebondir" et réagir sur la "question d'origine" qui me semble une très bonne approche de la part de la part d'un auteur
qui ne veut pas écrire n'importe quoi Wink

Dominique
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1000
Age : 64
Date d'inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Dominique le Jeu 03 Jan 2013, 14:35

Pocomas a écrit:Mon premier roman policier commence comme ça :
Il ôta le cran de sécurité de son revolver de gros calibre, un "P 38 Special" automatique équipé d'un silencieux .
Il visa soigneusement puis vida son chargeur sur l'infâme X qui s'enfuyait 150 mètres plus loin.
Atteint de 8 balles de 22 mm dans la région du coeur, X mourut sur le coup

C'est carrément une compilation, que dis je un florilège, un feu d'artifice Very Happy

Dominique
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1000
Age : 64
Date d'inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  voxan le Jeu 03 Jan 2013, 14:56

Pocomas a écrit:Mon premier roman policier commence comme ça :

Il ôta le cran de sécurité de son revolver de gros calibre, un "P 38 Special" automatique équipé d'un silencieux .
Il visa soigneusement puis vida son chargeur sur l'infâme X qui s'enfuyait 150 mètres plus loin.
Atteint de 8 balles de 22 mm dans la région du coeur, X mourut sur le coup


salut
vu le style, je suis sur que tu as fait une école de journalisme avant d’être romancier

voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3680
Age : 46
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  dédé le Jeu 03 Jan 2013, 15:19

carbone14 a écrit:Désolé de répondre peut-être un peu à coté mais je suis contre ce type de "jeu". Paintball = tirer sur un type, le peindre et à luii de faire le "mort". En bref on banalise le tir. Il s'agit d'une personne tout de même. Qu'en sera t il si on se trompe d'arme ? affraid On prend celle du grand frère qui est chargée (ce qui ne devrait pas être mais). affraid C'était mon avis personnel. salut

Pour répondre ...
je dirais que beaucoup de chose banalise le tir et la violence
pistolet a fléchette , pistolet a amorce , pistolet a eau , jeux video Wink

Jouer a faire la guerre est aussi ancien que de jouer a la Poupée
, n'en déplaise aux pédopsychiatre suédois qui apprennent aux enfant mâle a uriner assis ...comme des petite fille Shocked

une loi est d'ailleurs en préparation pour interdire aux homme d'uriner debout Shocked
http://www.atlantico.fr/atlantico-light/suedois-bientot-obliges-uriner-assis-392775.html

Le paintball classique est un simple jeux d'adresse et le Lanceur traditionnel est assez éloigné d’une armes a feux , même si aux USA ont voie désormais apparaître des M4 et des AK 47

voici un lanceur traditionnel


et un lanceur suivant la nouvelle mouvance "tactical "


------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3515
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Pocomas le Jeu 03 Jan 2013, 23:32

Merci de rester dans le thème du sujet et je salue à mon tour un auteur qui a le souci du juste détail aux antipodes de celui qui aurait pu écrire mon pseudo-roman.

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14394
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  slybzh le Sam 05 Jan 2013, 10:10

dédé a écrit:sinon y'a sa

LE RAM pistol , en service dans la police municipale de ma charmante ville
Disponible en plusieurs modèle ( P99 , Glock , P226 et DE ), le P99 est le modèle le plus courant en France

La puissance est de 2 j ( la limite légale de la classification airsoft ) et comme le projectile explose a l'impact , le ressenti doit être faible



ici un P226

Cela sert à quoi d'avoir ce jouet pour un policier municipal?

slybzh
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 522
Age : 52
Date d'inscription : 30/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  dédé le Sam 05 Jan 2013, 16:00

slybzh a écrit:

Cela sert à quoi d'avoir ce jouet pour un policier municipal?
bonne question , j'étais assez surprit de voire ces policier municipaux en arme .. et surtout en P99
j'ai identifié le lanceur grâce a la bouteille de C02


l'avantage est que sa ressemble a une armes mais sa n'en est pas une salut

j'imagine que le maire voulait rassuré la population , tout en évitant de demander aux Préfet l'autorisation d'armer et de former ces hommes






------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3515
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  voigtlander le Jeu 10 Jan 2013, 22:08

Même a 2J ça fait mal... Mais encore une fois, il faut avoir testé pour le savoir.

voigtlander
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1569
Age : 27
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 19/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  dédé le Jeu 10 Jan 2013, 22:30

voigtlander a écrit:Même a 2J ça fait mal... Mais encore une fois, il faut avoir testé pour le savoir.
j'ai dit le contraire ?
même une carabine a fléchette fait mal

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3515
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existence d'une arme factice dans le cadre d'un roman

Message  Invité le Mar 09 Sep 2014, 20:01

 Pocomas a écrit:Mon premier roman policier commence comme ça :

Il ôta le cran de sécurité de son revolver de gros calibre, un "P 38 Special" automatique équipé d'un silencieux .
Il visa soigneusement puis vida son chargeur sur l'infâme X qui s'enfuyait 150 mètres plus loin.  
Atteint de 8 balles de 22 mm dans la région du coeur, X mourut sur le coup








Excellent gag....j'ai failli y croire  Very Happy
 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum