La jungle des Berthiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La jungle des Berthiers

Message  jean-marc le Sam 17 Nov 2012, 12:46

Bonjour

Je viens de récupérer un mousqueton berthier Mle 16 (Neutra)
Celui-ci est encore équipé de sa baguette, la crosse est au numéro comme l'ensemble de l'arme.
J'ai un ancien article de militaria magazine qui présente l'ensemble du système Berthier (avec il me semble des erreurs).
Si l'on maitrise les différents modèles, 1890, 1892, 1902, 1907 .....etc, en revanche, je suis complètement perdu dans les modifications apportées au niveau du mousqueton.
Entre les modifications de quillons, de grenadière, de baguette, crosse neuve, logement de baguette bouchée etc........c'est le bazar.

J'aurai donc besoin de vos avis pour définir exactement les modifications apportées à ce bon vieu mousqueton.

vivelacolo va bien nous aiderdans ce coups là, vu qu'il en possède.................pleins

Merci d'avance

jean-marc

jean-marc
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 431
Age : 49
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jungle des Berthiers

Message  verd1 (†) le Sam 17 Nov 2012, 12:53

salut,

il me semble que la baguette est supprimée en 1923. Il a du passer au travers.
jerome

verd1 (†)
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1425
Age : 42
Localisation : bourg en bresse
Date d'inscription : 09/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jungle des Berthiers

Message  pat1892 le Sam 17 Nov 2012, 13:05

Ou rajoutée clown Est-il modifié N ?

pat1892
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 764
Age : 56
Date d'inscription : 25/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jungle des Berthiers

Message  Invité le Dim 18 Nov 2012, 12:15

Vaste sujet, même en ne prenant en compte que les mousquetons. J'en oublie certainement avec des inexactitudes. C'est un premier jet qui ne demande qu'à être amélioré. Je vais essayer de trouver des liens vers les sujets où on a déjà montré ces modifications.

Se souvenir que l’application de ces modifications prend du temps, n’est pas toujours systématique. Une arme peut ne comporter qu’une partie de ces modifications.

4 avril 1893 : suppression du cran de sûreté du chien
1898 : On commence à retailler les gradins de hausse de manière asymétrique pour l’utilisation soit de la balle « M », soit de la balle « D ».
10 janvier 1902 : adoption du quillon courbe « 1902 » sur certains mousquetons (batteries alpines)
avril 1904 : Modification permettant l’utilisation sans incident de la cartouche 1886 D en chargeurs ( ?)
1904 : apparition du talon de recul sur les armes neuves.
1908 : On commence à retailler les hausses de manière symétrique pour l’utilisation exclusivement de la balle D
1909 (1908 ?) : Les armes (certaines armes ?) qui retournent en manufactures pour être recanonnées sont marquées « MD » sur le boîtier de culasse.
8 novembre 1909 : On commence à mettre en place un talon de recul (montage à queue d’aronde) sur les armes antérieures à 1904 qui en sont dépourvues.
1913 : Les armes sortant neuves de manufactures cette année là sont signalées comme équipées d’un embouchoir à quillon. Elles sont marquées « MD » sur le boîtier de culasse. Elles sont indiquées comme adaptées spécifiquement au tir de la balle D (Cf. Claude LOMBARD).
Juillet 1915 : les bois de certaines carabines de cavalerie (celles des cavaliers affectés aux tranchées) sont raccourcies pour recevoir la baïonnette 1892. Cela leur donne l’allure de mousquetons.
Début 1917 : Les armes neuves reçoivent un gros guidon et une planchette de hausse avec cran de mire élargi. Elle sera connue plus tard sous le nom de « 1920 A » quand on décidera de l’installer en rattrapage sur les armes en service.
Février 1917 : Utilisation de la grenadière du 07-15 retaillée.
1917 : La plaque de couche en acier usiné est remplacée par une plaque de couche en tôle estampée. je n'ai personnellement jamais réussi à faire vraiment visuellement la différence entre les deux. Peut être des "vagues" dans la structure de l'acier de la première, visibles à l'intérieur non poli de la pièce (dues au forgeage?).
1917 : l’emploi du bois de mousqueton est autorisé sur les armes de cavalerie à réparer ou transformer.
Avril 1917 : Début de la fabrication de mousquetons avec des boîtiers de 1907-15 (pouvant être mélangés à des armes régulièrement marquées)
Juillet-Août 1917 : Début de la fabrication de mousquetons 3 coups avec boîtiers de culasse marqués « M16 » (pouvant être mélangées à des armes marquées 1907-15 ou « correctement » 1892)
Octobre 1917 : apparition des premières armes à boîtier 5 coups mais à portières quadrillées. Bois de 1892 (battant de crosse) sans garde-main. Possibilité d’armes 3 coups entre deux.
Novembre-décembre 1917 : Début des armes du 2ème type « complet » (crosse à barrette, garde-main, magasin 5 coups à flancs fraisés, même si les magasins flancs plats à portière quadrillée se voient encore).
Février 1918 : On est sensé modifier les crosses à battant type "1892" en ajoutant une barrette et en enturant l'emplacement du battant. On ne connaît finalement que très peu d'armes sur lesquelles on a ainsi procédé.
23 juillet 1919 : On commence à frapper le numéro de série des armes munies de garde-mains sur la face gauche du boîtier de culasse.
30 août 1920 : Arrêt de la mesure précédente remplacée par l’entaillement du garde-main pour permettre de lire le numéro de série sur le canon.
1921 : Début de la conversion en « M16 » des armes trois coups plus ou moins simple, depuis la simple adjonction d’un boîtier 5 coups sans rien changer d’autre, jusqu’au « kit complet » avec garde-main et nouvelle grenadière, éventuellement changement de la crosse ou modification de la crosse d’origine (barrette et enture de l’emplacement du battant). A ce moment, les marquages de l’arme restent ceux d’origine.
1927 : Suppression de la baguette de nettoyage, enture de son canal. Les bois fabriqués neufs ne comportent plus de canal. Des embouchoirs à quillon, courbes ou droits, doivent être installés sur les armes neuves ou en remplacement, une fois les stocks d’embouchoirs sans quillon épuisés.
1929 : Fin théorique des armes fabriquées entièrement neuves.
Années 30 : début des crosses en hêtre pour les mousquetons ?
1931 (1930 ?) : Début de l’arasement des marquages des boîtiers des armes devant être modifiées 16 et refrappe d’un « M16 » quand elles n’ont pas un boîtier ainsi marqué.
1932 : Début de l’aménagement des armes pour le balle « N », marquées alors d’un N majuscule sur le canon et le boîtier.
1933 : Apparition d’armes marquées « OF » sur le boîtier de culasse, éventuellement le magasin, voire le pontet.
1934 : Apparition des armes marquées « PK », finition peinte cuite au four.
1935 : Apparition des armes renumérotées à neuf.
Septembre 1939 : Fin de la production des mousquetons.
A noter qu'un certain nombre de 1892 restés en trois coups (particulièrement des toutes premières fabrications) ont reçu des crosses de M 16 (barrette et entaille pour le collier du garde main) à une époque non déterminée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jungle des Berthiers

Message  jean-marc le Dim 18 Nov 2012, 13:24

Bonjour

Merci Alamas pour la fourniture de toutes les modifications.
Comme indiqué, pas évident pour les armes ayant reçues qu'un partie des modifications

Encore un grand merci

jean-marc

jean-marc
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 431
Age : 49
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jungle des Berthiers

Message  Invité le Dim 18 Nov 2012, 13:36

Les plus classiques, souvent rencontrées et surtout faciles à voir, c'est quand même la Modification 1916 (boîtier 5 coups pour l'essentiel), d'origine ou apportée sur les armes antérieures à octobre-novembre 1917, la hausse 1920 A (visible par le A frappé sur la planche de hausse), la modification 1927 (suppression de la baguette, bouchage de son canal, éventuellement embouchoir à quillon), et enfin (surtout?) la modification 1932 (N majuscule frappé sur le canon et le boîtier de culasse à 12H).

Boîtier 5 coups :


Hausse "1920 A":


Enture du canal de baguette :



Exemple de marquage N piqué à Bobby06008 :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum