M14 traduction wikipedia.en

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

M14 traduction wikipedia.en

Message  jean.yard le Mar 13 Nov 2012, 11:25

M14
Un article inspiré de Wikipédia, l'encyclopédie libre


La carabine M14, officiellement : "United States Rifle, 7,62 mm, M14" est un fusil Américain automatique (avec sélecteur semi auto) de calibre 7.62 × 51mm OTAN (.308 Winchester). Ce calibre était réglementaire pour les fusils américains de 1959 à 1970. Le M14 a été utilisé par l'armée et le corps des marines américain pour la formation, et était le fusil standard dans l'infanterie américaine dans les États Unis contigus, l'Europe, et la Corée du Sud jusqu'à ce qu'il soit remplacé par le M16, en 1970. Le fusil demeure en service pour certains conflits dans toutes les branches de l'armée américaine. Il est également utilisé comme une arme d'apparat par les gardes d'honneur, les porte-drapeaux, pour la parade etc.
Le fusil M14 fut aussi le dernier fusil d'assaut de gros calibre doté en quantité aux militaires américains. Le M14 a servi de base au M21 et au M25 fusils de tireurs d'élite.

Histoire

Le tout début

Le M14 a été développé à partir d'une longue lignée d'armes expérimentales basées sur le M1 Garand. Bien que le Garand ait été parmi les fusils d'infanterie les plus modernes à la fin des années 1930, il était, bien sûr, nullement parfait. Des modifications ont commencé à être apportées à sa conception au début de la Seconde Guerre mondiale. Les modifications comprenaient l'ajout d'un mode de tir automatique et le remplacement du chargement par lame chargeur de 8 cartouches par un chargeur de 20 cartouches. Winchester, Remington, Springfield Armory et même son concepteur John Garand proposèrent des améliorations. De conception Garand, le T20 était le prototype le plus populaire, et les T20 ont servi de base pour un certain nombre de fusils d'essai Springfield de 1945 jusqu'au début des années 50. Le T20 n'était autre qu'un Garand avec un sélecteur de tir et acceptant les chargeurs de BAR.

En 1945, Earle Harvey de Springfield Armory conçoit un fusil complètement différent, le T25. Il est alors conçu pour la nouvelle cartouche T65 calibre .30 sous la direction du colonel René Studler du département de la défense. Vers la fin de 1945, les deux hommes ont été transférés à l'usine de Springfield Armory où le travail sur le T25 a continué. Le T-25 a été conçu pour utiliser la cartouche T65, une conception Frankford Arsenal sur la base de la cartouche .30-06, cartouche utilisée dans le Garand ; mais raccourcie à la longueur d'une cartouche de .300 Savage. Bien que plus courte que la .30-06, donc avec une capacité de poudre inférieure, la cartouche T65 conservait la balistique et l'énergie de la .30-06 en raison de l'utilisation d'une poudre nouvellement crée par Olin Industries. Après avoir expérimenté avec différentes balles, le T65 a été finalisé pour adoption en tant que cartouche 7.62 × 51mm OTAN. Olin Industries a plus tard mit sur le marché civil cette cartouche sous le nom commercial .308 Winchester. Après une série de modifications par Earle Harvey et d'autres membres du groupe concepteur de la nouvelle carabine calibre .30 et après les tests de fort Benning en 1950, le T25 a été rebaptisé T47.
A l'inverse, le fusil prototype règlementaire T44 n'a pas été conçu par un seul ingénieur de Springfield Armory, et a plutôt été une alternative économique au T47 imposée par un budget serré. Avec le peu de fonds disponibles, le prototype T44 utilisait simplement la carcasse du T20E2 en étant équipé d'un chargeur et rechambré en 7,62 mm OTAN, mais avec le long piston/levier d’armement du Garand remplacé par le système d'emprunt de gaz du T47. Lloyd Corbett, un ingénieur du groupe de Earle Harvey ajoutera diverses améliorations à la conception T44, comprenant un court levier de réarmement droit et un galet entre la culasse et la glissière pour réduire la friction.

Le prototype T47 d’Earle Harvey

Les essais par les services de l'infanterie

Le T44 a participé à un test comparatif de fusils règlementaires sous la forme d'une compétition menée par l'infanterie à Fort Benning, Géorgie, contre le T47 Springfield (une évolution du T25 si vous avez bien suivi) et le FAL (Fusil d'Assaut Leger) de la Fabrique Nationale désigné T48. Le T47, qui n'avait pas le galet à la culasse et qui avait raté le test dans la poussière et par temps froid contrairement au T44 ou T48 a été exclu en 1953. Au cours des années 1952-53, les tests ont reconnu le T48 et le T44 à peu près égaux en termes de performance, avec un avantage pour le T48 plus facile à nettoyer sur le champ de bataille et plus résistant à la poussière, ainsi qu'une conception mieux étudiée pour réduire son temps de fabrication. Un article de Newsweek en Juillet 1953 a laissé entendre que le T48/FAL pourrait être retenu au dépend du T44. Pendant l'hiver de 1953-54, les deux fusils ont continué les épreuves en condition de froid extrême dans les installations de l'armée américaine de l'Arctique. Les ingénieurs de Springfield Armory, soucieux d'emporter le marché avec le T44, ont donc peaufiné la préparation du T44 pendant des semaines avec l'aide de la Chambre froide de l'Armurerie, notamment la reconception de l'emprunt de gaz du T44 et des modifications du chargeur et d'autres pièces pour réduire le frottement et le grippage dans un froid extrême. Les T48/FAL n'ont pas reçu une telle préparation spéciale, et, lors de l'essai par temps froid continu, ils ont commencé à rencontrer des problèmes de fonctionnement du système d'emprunt de gaz, aggravé par le fait que le T48/FAL a des ajustements plus serrés entre la culasse, le transporteur et la carcasse. Les ingénieurs de la FN ont augmenté la prise de gaz pour tenter d'améliorer le fonctionnement, mais cela a exagérément augmenté la vitesse de recul de la culasse et la violence de l'extraction et avec ça : son lot de pièces cassées…. En conséquence de quoi, le T44 a été classé meilleur par temps froid que le T48/FAL. Le rapport du test dans l'Arctique dit clairement que l'amélioration du fonctionnement du T48 par temps froid est nécessaire et que les Etats-Unis ne doivent pas adopter le T48 jusqu'à ce qu'il ait passé avec succès un autre test dans l'Arctique l'hiver suivant.
En Juin 1954, le financement a finalement été trouvé pour la fabrication de nouvelles carcasses de T44 spécialement conçus pour la cartouche T65 plus courte. Ce seul changement à la conception du T44 a permis de gagner une livre (450 gramme) comparé au M1 Garand. Les Essais à Fort Benning avec le T44 et T48 ont continué pendant tout l'été et l'automne 1956. Pendant ce temps, les fusils T48/FAL ont été tellement améliorés que les taux de défaillance sont tombés presque aussi bas que le T44.
En fin de compte, le T44 a été sélectionné au dépend du T48/FAL principalement en raison du poids (le T44 est une livre plus léger que le T48/FAL), la simplicité (le T44 a moins de pièces), le système d'emprunt de gaz du T44 auto-régulé, et l'argument selon lequel le T44 pourrait être fabriqué sur les machines existantes utilisée auparavant pour le Garand (un argument qui plus tard s'est avéré faux). En 1957, les États-Unis ont officiellement adopté le T44 comme fusil d'infanterie américain, et l'ont nommé M14. Malgré tous ces tests menés par l'armée, une étude du ministère de la Défense de 1958, a jugé le M14 "complètement inférieur" à la M1 Garand ou au BAR. (C'est à dire les armes qu'il a remplacées).

Les contrats de fabrication

Les contrats de production initiaux de la M14 ont été attribués à la Springfield Armory , Winchester , et Harrington & Richardson. La Thompson Ramo-Wooldridge-Inc (TRW) allait plus tard se voir attribuer un contrat de production pour le fusil elle aussi. 1 376 031 fusils M14 ont été produits de 1959 à 1964.

M14 National Match (NM)

Springfield Armory produit 6641 nouveaux fusils M14 NM en 1962 et 1963, puis TRW produit 4874 nouveaux fusils M14 NM en 1964. Springfield Armory, plus tard, transforme 2094 fusils M14 en M14 NM en 1965 puis 2395 de plus en 1966, et enfin 2.462 M14 sont traités de la même façon en 1967 à l'Arsenal de Rock Island. Un total de 11.130 fusils NM ont été livrés par Springfield Armory, Rock Island Arsenal, et TRW cours des années 1962-1967.
Les fusils M14 produits par Springfield Armory et Winchester ont des carcasses forgées et des culasses usinées dans de l'acier AISI 8620, un acier faiblement allié au Nickel-chrome-molybdène à faible teneur en carbone. Harrington & Richardson ont utilisé le même acier à l'exception de dix carcasses usinées dans de l'acier AISI 1330, un autre acier faiblement allié au manganèse et faible pourcentage de carbone et une carcasse unique fabriquée dans de l'acier allié à haute teneur en nickel.

Dotation

Après l'adoption de la M14, l'usine Springfield Armory commencé à mettre en place une nouvelle ligne de production en 1958, les premiers fusils ont été livrés à l'armée américaine en Juillet 1959. Toutefois, les délais de production sont tellement longs que fin 1961 seule la 101e division aéroportée est entièrement équipée de M14. La Fleet Marine Force finit de passer du M1 à M14 la fin de 1962. Les livres de l'usine Springfield Armory racontent que la fabrication du M14 se termine quand TRW, livre sa deuxième commande, dans le courant de l'année 1965. Les archives de Springfield indiquent également que les 1,38 millions de fusils ont été acquis pour un peu plus de 143 millions de dollars, pour un coût unitaire d'environ 104$ (752 $ de 2012 : ça laisse rêveur).
Le fusil a servi sans problème pendant une courte durée au Vietnam. Bien qu'il ait été difficile à manier dans la brousse épaisse en raison de sa longueur et de son poids, la puissance de la cartouche de 7,62 OTAN lui a permis d'atteindre des cibles à couvert à bonne portée, aidé par une énergie initiale importante de 3.350 J. Il y a quand même eu de mauvais points pour le M14. Le bois traditionnel de la crosse de la carabine avait tendance à gonfler avec l'humidité de la jungle, ce qui affectait la précision. Des crosses en fibre de verre ont été fabriquées pour résoudre ce problème, mais le fusil a été remplacé avant qu'un grand nombre de ces crosses puissent être distribuées sur le terrain. En plus, en raison de la puissance de la cartouche 7.62×51, l'arme a été jugé pratiquement incontrôlable en mode automatique, donc la plupart des M14 ont été bloqués en mode semi-automatique pour éviter de gaspiller des munitions au combat.
Le M14 a été développé comme substitut à quatre différents systèmes d'armes, le M1 Garand, l’USM1, le M3A1 Grease gun et le Browning BAR 1918. On pensait que de cette manière le M14 pourrait simplifier les exigences logistiques des troupes en limitant les types de munitions et les pièces nécessaires à l'entretien. Il s'est avéré que c'était impossible pour une seule arme de les remplacer tous les quatre. L'arme a même été jugée moins bonne que le Garand M1 de la seconde guerre mondiale dans un rapport de septembre 1962 par le contrôleur de gestion du ministère de la Défense. La cartouche était trop puissante pour un pistolet-mitrailleur et l'arme était trop légère pour servir de mitrailleuse légère à la place du BAR. (La Saco M60, "the pig", remplira bien mieux cette tâche spécifique.)

Remplacement

Le M14 est restée la principale arme d'infanterie au Vietnam jusqu'à ce qu'il soit remplacé par le M16 en 1966-1967, bien que des unités spéciales aient pu les conserver plusieurs années de plus. Des achats complémentaires de M14 ont été brusquement interrompus en 1963 en raison du rapport du département de la défense mentionné plus haut qui avait également déclaré que l'AR-15 (qui sera bientôt M16) était plus efficace que le M14 (le département de la défense n'a pas annulé les commandes de 1963 non encore livrée). Après le rapport, une série de tests du ministère américain de l'armée a abouti à la décision de réformer le M14. Le M16 a ensuite été choisi comme substitut pour le M14 par Robert McNamara secrétaire de la Défense en 1964, malgré l'opposition de certains officiers de l'armée qui avaient soutenu la M14 (d'autres groupes au sein de la branche recherche et développement de l'Armée s'étaient opposés dès le départ au M14 et sa cartouche de 7.62 × 51 mm). Bien que la production du M14 ait été officiellement abandonnée, quelques chefs de corps mécontents se prirent le bec avec l'état major en se moquant du modèle M16 décrit "comme un frêle jouet Mattel sous-alimenté qui s'enraye à la première occasion". À la fin de 1967, l'armée américaine a désigné le M16 comme le fusil standard, et le M14 est devenu un fusil rarement doté. Le fusil M14 est resté le fusil standard de l'armée américaine pour la formation des troupes stationnées en Europe jusqu'en 1970.
L'armée américaine a également converti de nombreux M14 en M21 fusil de tireur d'élite, qui est resté la norme pour cet usage jusqu'à l'adoption de la M24 SWS en 1988.

Après 1970 dans l'armée américaine

En milieu des années 1990, le Corps des Marines a choisi un nouveau fusil pour ses TE, un M14 modifié par le service armurier du Corps des Marines de Quantico nommé DMR (fusil de tireur d'élite en anglais). Il est destiné à être utilisé par les équipes de sécurité et les tireurs d'élite de la marine dans les cas où un fusil semi-automatique serait plus approprié que le fusil à verrou M40A1/A3 utilisé jusque là. L'équipe de tir USMC (équipe de tir de la marine américaine) utilise le M14 en compétition. Bien que le M14 ait été éliminé en tant que fusil de dotation standard en 1970, le M14 et ses variantes sont encore utilisés par différentes branches de l'armée américaine ainsi que d'autres forces armées, en particulier en tant que fusil de tireur d’élite, en raison de son excellente précision et de son efficacité à longue distance. Des unités spéciales, des forces opérationnelles ou des centres de formation utilisent le M14. De nombreux M14 ont été utilisés durant la guerre en Afghanistan et en Irak. Depuis le début de ces conflits, ils ont été utilisés par les tireurs d'élite. Ce n'était pas des fusils M21 mais bien des M14 de base. Les modifications les plus courantes sont la pose d'une crosse en fibre de verre, d'une lunette, et autres accessoires. Une étude menée en 2009 par l'armée américaine a montré que la moitié des engagements en Afghanistan s'est produite à des distances de plus de 300 mètres et la cartouche de 5.56x45 OTAN n'est pas bien adaptée à ces distances, ce qui a incité à remettre en service des milliers de M14.
Le 1er bataillon du 3e régiment d'infanterie des États-Unis (la vieille garde) dans le district militaire de Washington est la seule unité de combat où le M14 est encore le fusil standard, avec une baïonnette chromée et une crosse supplémentaire en bois avec une sangle blanche pour les funérailles militaires, les défilés et autres parades. La garde d'honneur de l'armée de l'air américaine utilise une version du M14. Les gardes d'honneur de la marine des Etats-Unis utilisent également le M14 pour le tir de salves d'honneur aux funérailles militaires. Il est également le fusil de parade de la United States Military Academy, United States Naval Academy, United States Air Force Academy, The Citadel, Norwich University, Virginia Military Institute, North Georgia College et State University. De nombreux navires de guerre des états unis ont à bord des M14. Ils sont délivrés aux marins pour les tours de garde sur le pont quand ils sont à quai et en cas d'attaque dans les mêmes circonstances. Le M14 est également utilisé pour tirer un projectile en caoutchouc large pour lancer une ligne à un autre navire par exemple pour le ravitaillement en carburant et le réapprovisionnement.

Différentes version du fusil de TE ont été utilisées par les Navy seals (forces spéciales). Beaucoup de M14 modifiés, souvent confondu avec le M21 (une version national match du M14 également amélioré). Le M25 a lui été développé pour les forces spéciales (crosse Mc Millan, fabrication NM, bipied..).Toutes ces versions de M14 ont probablement été remplacées depuis par le Mk14 EBR, une version améliorée et "tacticalisée" du bon vieux M14 en 2000. Les SEALs utilisent cette version pour les combats urbains comme fusil de TE. La très secrète Delta Force est connue pour avoir utilisé des variantes de M14. Selon Black Hawk Down: A Story of Modern War , le célèbre récit de la bataille de Mogadiscio, au moins l'un des «D-Boys", le sergent de première classe Randy Shughart, a utilisé un M14 pour le tir depuis un hélicoptère pour assurer le soutien des troupes au sol. Son M14 aurait peut-être été équipé d'un viseur Aimpoint 3000.
M14 EBR en service en Afghanistan

Les forces spéciales de l'armée américaine (Bérets verts) ont fait usage du M25 comme fusil accolé à une pièce d'artillerie. Le M25 a été développé à la fin les années 80 par le 10e groupe des forces spéciales, qui a développé des armes de tireurs d'élite. Le M25 a d'abord été prévu pour le remplacement de l'ancien "M21", mais après l'adoption armée des M24 SWS comme fusil de TE standard, le M25 a été finalement été utilisé par les observateurs des équipes de tireurs d'élite, tandis que les tireurs utilisent la M24 à verrou. Des tests ont montré que le M24 et M25 ont la même précision avec la munition M118 (7.62x51 adapté au tir longue distance de précision).
Bien que le M14 soit resté en service plus longtemps que n'importe quel fusil d'infanterie US, à l'exception du fusil Springfield M1903, il est également celui qui sera presque resté le moins longtemps en usage comme fusil standard de l'infanterie de l'armée américaine, en restant seulement deux ans de plus que le modèle Springfield 1892-1899.

Utilisation militaire hors des Etats-Unis

L'armée et la police des Philippines utilise des fusils M14, ainsi que des carabines M1, des Garand et des fusils M16, y compris dans les écoles militaires. La marine grecque utilise également le M14.
L'outillage pour la fabrication des M14 a été vendu en 1967 à la République de Chine (Taiwan), qui, en 1968 a commencé à produire ses carabines Type 57. L'Arsenal d'État de la République de Chine a produit plus de 1 million de ces fusils, de 1969 à nos jours, renommés M305 ou M14S.
En Chine, Norinco et Poly Technologies ont produit des variantes de M14 pour l'exportation, qui ont été vendus aux États-Unis avant la promulgation de la loi de 1994 pour la lutte contre la criminalité et la violence. Ils sont actuellement vendus essentiellement au Canada et en Nouvelle-Zélande. Ils ont été commercialisés sous les noms M14 et M305.

Caractéristiques

Marquages de la carcasse

Poinçonné sur l'arrière de la carcasse :
  • US Rifle
  • 7,62 MM M14
  • Springfield Armory (ou nom du fabriquant)
  • Numéro de série.


crosse

Le fusil M14 a été chaussé avec une crosse en noyer, puis avec une en bouleau et enfin avec une crosse synthétique. Les crosses en bois d'origine portent la marque d'approbation du Département de la Défense (un aigle aux ailes déployées avec trois étoiles au dessus). Ces crosses portaient aussi une marque d'épreuve, un P dans un cercle, appliqué après le succès tir d'épreuve.


Les fusils fabriqués jusqu'à la fin de 1960 ont été fournis avec protège-mains en noyer. Par la suite, des protège-mains synthétiques ventilés ont été adoptés mais ils se sont avérés trop fragile pour une utilisation militaire. Ceux-ci ont été remplacées par un protège main synthétique plus solide encore en usage, généralement marron foncé, noir ou camouflage.

Pas de rayures

Pas de rayures standard du M14 : à droite au pas de 12 de pouce avec 4 rainures.

Accessoires

Bien que la production des fusils M14 ait pris fin en 1964, le statut militaire de l'arme, même non standard a abouti à la fabrication continue d'accessoires et de pièces de rechange dans les années 1960 et au-delà.
  • M6 baïonnette avec fourreau M8A1
  • M2 bandoulière
  • Sangle (d'une seule pièce en coton ou en nylon ou la M1907 : deux pièces en cuir)
  • Kit de nettoyage (tige à assembler) incluant un outil polyvalent, un brosse de chambre à cliquets, un flacon de lubrifiant en plastique, une brosse en laiton pour le canon, quatre sections de tige de nettoyage, une petite sacoche, et un tire chiffon.
  • Détente et sécurité d'hiver M5
  • Dispositif de tir à blanc M12 et couvre culasse M3
  • Lames chargeur (cinq cartouches) et une sorte d'entonnoir pour aider à remplir les chargeurs.
  • Sacoche poche chargeur M1961
  • Bipied M2
  • Lance-grenades M79
  • Système de visée pour lance grenade M15
  • Kit de lancer de corde Mk 87 Mod 0/1.


Types de visée

  • Œilleton arrière ajustable en élévation et en dérive, guidon à lame, métrique
  • Version National Match avec tunnel devant l'œilleton (différentes tailles), réglages plus fins et lame de guidon plus étroite.


Variantes et leurs descriptions

Militaire

M15


Le M15 est un M14 modifié conçu pour le remplacement du fusil automatique Browning M1918 (BAR) pour une utilisation comme arme automatique légère. Il a été monté un canon lourd et une crosse avec une plaque de couche articulée, un sélecteur pour le tir automatique et un bipied. La sangle était celle du BAR. Comme le M14, il a été chambré pour la cartouche 7.62×51mm OTAN.
Des essais de tirs ont montré que le M14 ainsi équipé sans canon lourd faisait aussi bien que de la M15. En conséquence, le M15 a été abandonné et le M14 modifié est devenu l'arme légère automatique désignée. Des problèmes de précision et de contrôle de l'arme ont conduit à l'ajout d'une crosse pistolet, une poignée verticale sur le garde main et un frein de bouche. Terminée, cette version a été nommée M14A1.

M14E1

Le M14E1 a été testé avec une variété de crosses pliantes pour assurer une meilleure maniabilité pour l'infanterie blindée, les parachutistes etc. Mais aucune variante n'a été adoptée.

M14E2/M14A1

Version "arme automatique légère" de la M14. Successeur de l'éphémère fusil M15 comme expliqué plus haut. Le nom M14E2 a servit de nom intermédiaire en 1963 avant d'être rebaptisé M14A1 en 1966.

M14M (Modifié) / M14NM (National Match)

La M14M est la version semi-automatique de la M14 standard et a été développée pour une utilisation civile de tir à la carabine tel que le Programme américain de tir de précision (CMP). Les M14 ont été convertis en M14M en soudant le mécanisme de sélection pour empêcher le tir en mode automatique. Le M14NM (National Match) est un fusil M14M optimisé pour le règlement des épreuves de compétition "National Match". Ce règlement (désormais obsolète) était appliqué pour les compétitions de tireurs d'élite civil et datait du 8 Février 1965.

M14 SMUD

Stand-off Munition Disruption, comme son nom l'indique,utilisé par le personnel de neutralisation des munitions explosives pour détruire les munitions non explosées. En gros un fusil M14 NM avec une lunette.

Mk 14, EBR

Plus court (canon de 18 pouces), crosse rétractable avec appuis joue réglable, bipied, lunette et plusieurs rails d'accessoires.


Le Mk 14 EBR

M14 Tactical

Le même qu'au dessus mais avec un canon de 22 pouces et un frein de bouche Smith Enterprise, utilisé par les garde côte américains.

Fusil M14 Designated Marksman Rifle (carabine de tireur d'élite).

Version modifiée de la M14 pour les tireurs d'élite utilisée par le corps des marines américains remplacé plus tard par le M39 Enhanced Marksman Rifle (voir ci-dessous). Préparation, crosse en fibre mac Millan, canon inox de 22 pouces, lunette à fort grossissement, appareil pour le tir nocturne et bipied Harris.

M39 Enhanced Marksman Rifle

Il ressemble beaucoup à l'EBR et est utilisé par le Corps des marines des Etats Unis. Il sera remplacé par le M110 qui n'est plus de la famille M14.

M89SR Model 89 Sniper Rifle

Un M14 avec lunette dans une première crosse bullpup conçue par Sardius dans les années 1980. Plus tard fourni par Technical Equipment International (TEI) pour l'armée israélienne.

AWC G2A Sniper Rifle

Une autre M14 avec lunette et crosse bullpup conçu par Lynn McWilliams et Gale McMillian dans les années 1990. Produite et livrée pour des tests à l'école des tireurs d'élite de Fort Bragg.

M21, M25 fusils de sniper

Le M21 et M25 sont des versions à lunette et préparées de M14 pour tireurs d'élite, construit à tolérances plus serrées que le M14 standard. Ce sont les variantes les plus répandues de fusils de TE sur base de M14.

Les versions commerciales

Armscorp M14

De 1987 à 1994, Armscorp a produit des carcasses pour version semi-automatique du M14. Au cours de la première année de production, les carcasses Armscorp ont été fournies par Smith manufacturing of Holland, Ohio, puis elles subissaient les usinages et un traitement thermique par Armscorp. De 1988 à 1994, Armscorp fait ses propres carcasses en acier AISI 8620. Quelques carcasses avec un s devant le numéro de série ont été faites en acier inoxydable. A partir d'environ 1994 jusqu'à 2008, les carcasses moulées Armscorps ont été fournies par la Société Lamothermic de Brewster, New York.

CAR 14

Un produit de Troy Industries la CAR 14 (Carabine Assault Rifle 14) est une version tactique plus petite et plus légère du M14. Son canon est de 12,5 pouces de long et pèse 7,9 pounds. Le fusil a un mode automatique, un cache flamme fileté pour un silencieux, un rail tactique sur le dessus, une crosse pliable etc

Fédérale Ordnance

De 1984 à 1991, Fédéral Ordnance de South El Monte, Californie a vendu une version semi-automatique du fusil M14. Initialement baptisée M14 ou M-14A, le fusil utilise des carcasses de fusil semi automatique de surplus de seconde main. Toutes les carcasses ont été usinées à partir de moulages d'acier AISI 8620. Sauf pour les cinquante premières carcasses, les ébauches moulées ont été fournies par Electro Crisol Métal, SA de Santander, en Espagne, puis importé aux Etats-Unis pour être usinée et subir un traitement thermique puis un phosphatage. Les carcasses Federal Ordnance de M14 et M14A ont reçu un traitement thermique et une cémentation conformément aux spécifications militaires. Chaque fusil réalisé a subit un tir d'épreuve, puis un test en fonctionnement en tirant trois cartouches. Des pièces d'origine militaires dont les culasses ont été largement utilisées dans les fusils Federal Ordnance au moins jusqu'au numéro de série 88XX. En 1989 Federal Ordnance renomme le fusil M14SA et M14CSA. Les Fusils de la série 93XX et plus utilisent des carcasses modifiées conçues pour accepter les culasses, des canons et autres pièces fabriqués en Chine, en raison d'une pénurie de composants d'origine militaire. Environ 51.000 armes complètes au moins 60.000 carcasses ont été fabriquées avant que la production ne soit arrêtée fin 1991.

La France Spécialties M14K

Le M14K est une version commerciale du M14 conçu et construit par Timothy F. La France de La France Spécialties, de San Diego, en Californie. La plupart utilisent des carcasses forgées fabriquées par Smith Entreprise of Tempe, en Arizona. Ce fusil a un canon court fabriqué spécialement avec un cache flamme, un levier de manœuvre raccourci, et emploie un système d'emprunt de gaz inédit. Les versions automatiques ont un cache flamme amovible. Les versions semi-automatiques (très peu ont été fabriquées) ont un cache flamme brasé à l'argent pour se vendre là où la loi oblige à avoir un canon de 16 pouces aux états unis. La plupart des M14K emploient le système d'emprunt de gaz de la M60. Certains modèles de M14Ks récents utilisent un emprunt de gaz spécialement conçus et fabriqués par La France. Les deux sont destinés à contrôler la cadence de tir en mode automatique. La hausse est sur mesure de type National Match, et le guidon est une lame sur mesure très étroite protégé par deux ailes pour tirer parti de la précision supplémentaire offerte par le canon spécial.
Les crosses et les protège-mains du M14Ks sont des versions raccourcies de la crosse traditionnelle en bouleau ou en noyer, mais en conservant la partie en acier qui reçoit le canon. La grenadière avant est déplacée légèrement vers l'arrière, pour s'accorder avec la crosse raccourcie. La plupart des protège-mains sont du type solides et en fibre de verre (quoique plus court que les originaux), mais un nombre limité ont été faites avec des protège-mains raccourci en bois. La plaque de couche en acier a été supprimée au profit d'une plaque de couche en caoutchouc, ce qui améliore considérablement le confort au tir. Un nombre limité de M14Ks ont été fabriqués avec la crosse du BM-59 (dérivé du M14 fabriqué par Beretta) qui est une crosse repliable. Eux aussi avaient des crosses et garde mains raccourcis, ce qui en faisait une arme extrêmement compacte particulièrement adapté aux opérations nécessitant du transport en avion ou en blindé. Deux M14Ks ont été construits pour les membres des SEAL l'aide de crosses tubulaires raccourcies de M14E2, trouvées sur certains modèles d'origine appartenant à l'équipe avant l'adoption de la crosse de l'EBR pour M14. C'est de loin la version la plus rare de la M14K.

Springfield Armory

Springfield Armory, de Geneseo, Illinois, a produit une version semi-automatique du M14. Le fusil est connu sous le nom M1A. L'entreprise produit plusieurs variantes du fusil de base avec différentes crosses, des canons de différents profils et longueurs, et d'autres options. Le M1A Springfield et ses variantes ont été largement distribués aux États-Unis sur le marché civil et a été utilisé par divers représentants des forces de l'ordre aux États-Unis. Springfield Armory, a également produire la série SOCOM et le fusil scout Squad basé sur la version à canon court du M14. Le SOCOM 16 est conçu pour accepter un viseur à point rouge et le SOCOM II ajoute un garde main avec rail pour accessoires. Le modèle M21 de chez Springfield Armory est une version civile du M21 SWS actuellement utilisé par l'armée des états unis.

Utilisateurs hors Etats-Unis.

Argentine : Utilisé par les soldats argentins pendant la guerre des Malouines, à la bataille de Goose Green et de San Carlos.
Australie : M14 EBR utilisés en nombre limité par les forces speciales en Afghanistan.
Colombie
Costa Rica
République dominicaine
Équateur
Salvador
L'Érythrée
L'Estonie : Adoptée par l'armée estonienne comme fusil de tireur d'élite, modifié par E-Arsenal appelé le Täpsuspüss M14-TP. (Precision Rifle M14-PR), avec canon lourd, bipied, crosse synthétique et optique 4X.
Ethiopie
Grèce : Marine Grecque
Haïti : Utilisé par les forces de sécurité haïtiennes pendant le coup d'état de 2004.
Honduras
Israël : Utilisé comme fusil de sniper avec une éventuelle conversion en M89SR.
Laos
Lituanie : forces armées lituaniennes
Maroc]
Niger
Philippines
Corée du Sud : Nombre inconnu de M14 fournis par les États-Unis en vertu du programme d'assistance militaire. Utilisation limitée aux forces de réserve et aux parades.
Taiwan : Fabriqué sous licence en tant que Type 57.
Tunisie
Etats-Unis : Utilise le M14SE, pour les tireurs d'élite. Utilise des M14 modifiés pour les défilés et parades militaires, comme le fusil M39. Le M14 est délivré aux membres d'équipage de certains navires militaires. Le fusil est également utilisé par les gardes côtes et par les gardes des parcs nationaux.
Venezuela.

Vous avez aimé, vous aimerez aussi :

Le M1903 Springfield
L'AR-15
Le Garand

salut


Dernière édition par jean.yard le Jeu 10 Jan 2013, 19:22, édité 2 fois (Raison : photo de détente d'hiver enlevée)

jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  jean.yard le Mer 21 Nov 2012, 16:35

Je viens de me relire et je trouve ma détente d'hiver suspecte. Mais comme je n'ai pas (encore) de M14, je ne peux pas aller voir son pontet.

A part ça, je m'échine à faire un truc semblable pour le M16. Elle est mouvementée et chouette l'histoire du M16 ! Mais ça prendra beaucoup de temps, je ne me vois pas y parvenir avant Noël.

salut

jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  big le Mer 21 Nov 2012, 18:38

la détente est montée sur un garand, il manque entre autre le renfort de crosse

autrement bonne traduction 17/20 pig

------------------------


www.bigache.fr



Autorisation de fabrication et de commerce de matériels de guerre,

armes et munitions n°081623 du 5 mars 2014  catégorie A1, A2 et B.
 
Déclaration commerce armes et munitions du 11 juin 2009.



N°49

big
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1110
Age : 51
Date d'inscription : 02/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  jean.yard le Jeu 22 Nov 2012, 17:06

Merci Antoine salut
J'ai donc enlevé cette photo qui n'avait rien à faire là Embarassed
17, ça doit être la meilleure note d'anglais que j'ai jamais eu ça, vu que j'ai très rarement (jamais ?) dépassé la moyenne....


jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  Invité le Jeu 22 Nov 2012, 17:36

C'est le prof d'anglais qui parle: c'est quoi les "Etats Unis contigus" Question



En tout cas, bonne performance même si je ne serais pas aussi généreux qu'Antoine...

Si tu as besoin d'aide: just let me know!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  jean.yard le Jeu 22 Nov 2012, 17:44

tackdriver a écrit:C'est le prof d'anglais qui parle: c'est quoi les "Etats Unis contigus" Question



En tout cas, bonne performance même si je ne serais pas aussi généreux qu'Antoine...

Si tu as besoin d'aide: just let me know!

Salut,

C'est ça : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tats-Unis_contigus
En résumé, c'est le paquet d'états qui se touchent, donc hors Alaska et Haiwaï et hors territoires qui ne sont pas des états à proprement parler.


jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  Invité le Jeu 22 Nov 2012, 18:09

Je sais bien ce que sont les "contiguous US" (j'ai la double nationalité ) mais c'est un terme très peu usité. On préfère "continental US", pour l'Alaska on s'en fout y a rien là-bas, même si en ce moment c'est très tendance d'aller s'y installer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  jean.yard le Jeu 22 Nov 2012, 21:25

tackdriver a écrit:Je sais bien ce que sont les "contiguous US" (j'ai la double nationalité ) mais c'est un terme très peu usité. On préfère "continental US", pour l'Alaska on s'en fout y a rien là-bas, même si en ce moment c'est très tendance d'aller s'y installer...

Tout celà est fort exact, tout comme on préfère souvent "upper", "lower", "receveur", "buffer" et j'en passe, mais je m'applique à essayer de faire un truc en français presque académique, drôle d'idée il est vrai. Des fois ça m'ennuie, parce que comme dans ce cas précis, ça n'en rend pas la lecture facile. Et puis comme en plus il y a des tatillons, il vaut mieux être précis J'ai donc évité "continental US" ou "lower 48" dont moi par contre j'ignorais complètement l'existence avant de faire de ce travail (comme beaucoup d'autres chose d'ailleurs !). Embarassed Bref, c'est un choix qui se discute, il est vrai. En tous cas :
- je note bien la proposition d'aide éventuelle (j'en bave des ronds de chapeau avec le M16 par moment)
- je garde mon 17 aussi bien le Glock que la note de Big clown





jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  Invité le Jeu 22 Nov 2012, 22:04

T'aurais mieux fait de lui prendre un Glock 19 à Big, ta moyenne serait meilleure. (Désolé, c'est l'époque des bulletins de notes Embarassed ).

N'hésite pas si tu as un souci de trad Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  Invité le Jeu 22 Nov 2012, 22:24

bravo pour ton travail jean.yard. salut
je ne me permettrais pas de te donner une note,je n'en ai pas les capacités.ton travail est remarquable.
je voudrais juste te faire une suggestion.je lis pas mal d'ouvrages traduits de l'anglo-saxon,(le dernier en date,de Neil Williams,un pilote anglais) et la methode dans ce cas,si il n'existe pas d'equivalents en Français,pourquoi ne pas mettre en "italique" l'expression ou le mot avec une petite explication en bas du texte,pour justement ne pas le trahir,ou alors le remplacer par une phrase,genre pour le cas en question;les pays et etats jouxtant les etats unis,ou quelque chose dans le genre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  M1A le Ven 23 Nov 2012, 08:06

bonne traduc ...merci

M1A
Membre
Membre

Nombre de messages : 85
Age : 48
Date d'inscription : 18/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  HELIX le Ven 23 Nov 2012, 13:32



Renaud te taquine mais félicitations pour ce super travail. :bravo:


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16971
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  WICHITA le Ven 23 Nov 2012, 17:31

HELIX a écrit:

Renaud te taquine mais félicitations pour ce super travail. :bravo:


+1
en admiration, ayant honte de mon niveau Embarassed en anglais (des fois je me soigne, mais pas assez; trop de boulot?) je veux toujours faire des choses similaires et devant l'ampleur de la tâche, je me contente de lire en diagonale, conscient de passer à coté de pleins de choses. Sad

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11325
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  jean.yard le Dim 25 Nov 2012, 09:10

Merci tous le monde, pour les conseils et les encouragements. Je n'ai toujours pas atteint la moitié de l'article du M16. Ils l'aiment leur M16 pour faire un article aussi détaillé !
salut

jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  Dobermann le Mer 15 Mai 2013, 18:32

J'ai une question par rapport au nombre de M14 fabriqués.

L'article dit:

Les contrats de production initiaux de la M14 ont été attribués à la Springfield Armory , Winchester , et Harrington & Richardson. La Thompson Ramo-Wooldridge-Inc (TRW) allait plus tard se voir attribuer un contrat de production pour le fusil elle aussi. 1 376 031 fusils M14 ont été produits de 1959 à 1964.

J'ai recherché (pas assez sans doute pale ) quel était la quantité de pièces fabriquées par chacune de ces marques mais je ne trouve rien ... Pouvez-vous m'éclairer ?

Merci d'avance


Dobermann
Membre
Membre

Nombre de messages : 55
Age : 41
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  Dobermann le Jeu 16 Mai 2013, 09:16

Après plus de recherches sur le net, je ne trouve toujours pas le détail du nombre de M14 fabriqués par marque. Pourtant si je cherche pour les 1911A1 par exemple il est facile de trouver par date et par marque le nombre d'armes construites. Mais je ne trouve rien pour les M14.

Quelqu'un a cette info ??




Dobermann
Membre
Membre

Nombre de messages : 55
Age : 41
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  jean.yard le Jeu 16 Mai 2013, 10:20

C'est une question complexe qui je pense ne trouvera pas de réponse simple. Tous les fabricants n'ont pas fabriqué toutes les pièces et ça complique l'équation. On trouve pas mal de précision ici :
http://en.convdocs.org/docs/index-10606.html?page=3

Ceci étant dit, il doit être possible de trouver les volumes de chaque contrat et même les numéros de série pour une arme aussi populaire aux états unis.

------------------------

sti2d sin jean yard Club de tir de Modane

jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: M14 traduction wikipedia.en

Message  Invité le Jeu 16 Mai 2013, 10:21

j'ai bien aimé ;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum