Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  jean.yard le Jeu 1 Nov 2012 - 11:56

J'ai profité de mon congé chez belle maman pour traduire l'article anglais de wikipedia sur le 1903. Comme je parle anglais comme une vache espagnole et que je tape avec deux doigts, je vous laisse imaginer le temps que ça m'a pris
J'espère ne pas avoir fait d'erreur ou de contresens... Après ça, je mettrai des photo de mon 1903 A3 tout neuf si vous êtes sages.

Le Springfield M1903


Le Springfield M1903, est une arme américaine à répétition manuelle chargée par lame-chargeur, d’une capacité de 5 coups. C’est une arme à verrou, fusil règlementaire utilisé principalement durant la première moitié du 20e siècle.

Il a été adopté règlementairement en tant que fusil militaire américain le 19 Juin 1903, et a été utilisée dans la Première Guerre mondiale. Il a été officiellement remplacé par le M1 Garand, à partir de 1937. Le Garand étant plus rapide au tir puisque semi-automatique avec une capacité de 8 coups. Toutefois, le Springfield M1903 est resté en service comme fusil d'infanterie standard au cours de la Seconde Guerre mondiale, puisque les Etats-Unis entrèrent en guerre sans suffisamment de fusils M1 pour armer toutes les troupes. Il est également resté en service en tant que fusil de tireur d’élite au cours de la Seconde Guerre mondiale, la guerre de Corée et même dans les débuts de la guerre du Vietnam.

Il reste populaire comme une arme à feu civile, comme pièce de collection historique et comme un fusil de parade militaire.

Histoire

Contexte

L'adoption au début du 20e siècle du M1903 a été précédée par près de 30 années de lutte politique, nourrie des leçons tirées de l'adoption récente de la version américaine du fusil Krag-Jørgensen et du fusil allemand Mauser G98. Le M1903 a non seulement remplacé les différentes versions de Krag de l'armée américaine, mais aussi :
- le modèle Lee 1895 et M1885 Remington-Lee utilisés par la marine et le corps des Marines des Etats-Unis
- et le reste des fusils monocoup Modèle Springfield 1873.
Alors que le Krag avait été délivré à la fois en version longue et courte, le Springfield a été produit seulement avec un canon de 24 pouces (61 cm) en accord avec les tendances de l'époque en Suisse et en Grande-Bretagne afin d'éliminer la nécessité de produire deux types d'arme.
Les deux principaux inconvénients habituellement reprochés au Krag étaient la lenteur pour l'approvisionner et l'incapacité de sa chambre à endurer la pression nécessaire pour des munitions plus véloces. L'armée américaine avait tenté d'introduire une cartouche plus rapide en 1899 pour les Krags existants, mais son simple tenon de verrouillage ne pouvait pas résister à la pression supplémentaire. Même si une alimentation par lame-chargeur pour le Krag a été conçue, il était clair pour les autorités de l'armée que l'adoption d'un nouveau fusil était nécessaire. Après l'expérience de l'armée américaine avec le fusil Mauser dans la guerre hispano-américaine en 1898, les autorités ont décidé d'adopter un dérivé du Mauser de conception plus solide et équipé d'un chargeur ou d'un chargement par lame-chargeur.


Un des prédécesseurs du M1903, le Krag-Jørgensen.

Fin du 19e siècle: juste avant l'adoption.

En 1882, la carabine Lee à verrou de calibre .45 (11.43 mm) de 1879, avec son chargeur amovible nouvellement inventé, a été achetée en quantité limitée par la marine américaine. Plusieurs centaines de modèles 1882 Lee Marine (M1882 Remington-Lee) ont également été soumis à des essais par l'armée américaine pendant les années 1880, bien que l'arme n'était pas officiellement adoptée. La Marine a adopté le modèle 1885, et plus tard un autre, le Lee Modèle 1895 (un modèle à culasse à mouvement rectiligne), qui a servit durant la révolte des Boxers en Chine. En service dans l'armée, les deux modèles 1885 et 1895 6mm Lee ont été utilisés dans la guerre hispano-américaine, en même temps que la Krag calibre .30 et le modèle 1873 Springfield en 45-70. Le chargeur amovible de la carabine Lee a été inventé par James Paris Lee, et aura beaucoup d'influence sur la conception des fusils qui suivront. D'autres progrès techniques ont clairement indiqué que l'armée avait besoin d'un nouveau fusil. En 1892, l'armée américaine a organisé une série d'essais de fusil, ce qui entraîne l'adoption du Krag-Jørgensen calibre .30. Le Krag est officiellement entré en service en 1894, pour être remplacé neuf ans plus tard par le M1903 Springfield.

L’adoption

Le top départ pour les travaux de conception d'un fusil qui pourrait supporter des charges plus élevées et adopter certaines caractéristiques du Mauser a été donné vers la fin du 20ème siècle par Springfield, avec un prototype réalisé en 1900, et une entrée en production en 1903, en emportant le marché. Il y a quand même eu un fusil intermédiaire presque entré en production, le modèle 1901. Springfield était tellement sûr que ce modèle 1901 serait accepté qu'ils ont commencé à en produire quelques pièces, mais il n'a pas été accepté et des changements ont été demandés. La conception a donc été modifiée acceptée, et officialisée en 1903, début de la fabrication.

Le ministère de la Guerre américain avait étudié à la loupe plusieurs exemplaires de Mauser modèle espagnol 93 pris pendant la guerre hispano-américaine. Il en a repris certaines de ses caractéristiques pour faire évoluer la carabine US Krag et la doter d'un mécanisme de verrou et d'un magasin dérivé du modèle Mauser 93, le nouveau modèle 1903. Malgré l'utilisation par Springfield Armory d'un percuteur en deux parties et d'autres légères modifications de conception, le 1903 était en fait de conception proche du Mauser, et après que cette société ait porté plainte, le gouvernement américain a été contraint de payer des indemnités à la Mauser Werke.
(L'histoire du versement partiel de ces royalties est d'ailleurs passionnante).

En Janvier 1905 plus de 80.000 de ces fusils avaient été produit par l'usine fédérale Springfield Armory. Cependant, le président Theodore Roosevelt s'est opposé à la conception de la baïonnette du type aiguille utilisée car trop fragile au combat. A ce stade tous les fusils ont donc été reconditionnés pour adapter une baïonnette à lame appelée M1905. Un nouveau modèle de visée appelé 1904 a également été ajouté.

Caporal américain George Miner de garde en
Allemagne en 1919 avec sa M1905 baïonnette.
Modèle de baïonnette engagée en Europe.
Fourreau bois gainé de boyau de porc, glissé
dans une gaine tissée portant le crochet
Mle 1910.
La baïonnette a été modifiée en 42,
nouvelles plaquettes en plastique (premières
marrons puis noires) Fourreau remplacé.
Vers 43, elles seront recoupées ainsi que leur
fourreau pour armer les Garand's M1 en
attendant que la production s'adapte à
ce nouveau critère

Le reconditionnement était presque terminé quand il a été décidé qu'une autre modification serait apportée. Il était question d'intégrer les améliorations découvertes au cours des essais dans l'intervalle, et plus particulièrement l'utilisation de munitions pointues. Munition qui a d'abord été adoptée par les Français dans les années 1890 et plus tard dans d'autres pays. La cartouche au départ était basée sur le .30-03, mais plutôt que de tirer une balle de 220-grains (14 g) à tête ronde tirée à 2.300 ft/s (700 m/s), on en prendrait une de 150 grains (9,7 g) pointue tirée à 2800 ft/s (850 m/s). L'étui sera également un peu plus court du collet. Ainsi est né le calibre 30-06 utilisés dans des fusils et les mitrailleuses innombrables, et toujours parmi les calibres les plus populaires au monde aujourd'hui à la chasse et pour le tir de loisir. La hausse a donc du être repensée une fois de plus pour tenir compte de la nouvelle trajectoire des balles. Comme d'autres tests ont révélé que la cartouche M1906 était efficace avec un canon plus court, la longueur du canon a été fixée à 24 pouces (610 mm) de longueur, à la fois pour l'infanterie et la cavalerie, une idée déjà adoptée par les deux armées britannique et allemande.


.30-03 et .30-06

La Première Guerre mondiale et de l'utilisation deux-guerres

Au moment de l'entrée des USA dans la Première Guerre mondiale, 843 239 de ces fusils avaient été produit à Springfield Armory et Rock Island Arsenal. Certaines productions d'avant guerre ont utilisé des métaux de qualité discutable. Certaines carcasses ont été soumises à des températures excessives pendant le procédé de forgeage. Le carbone a pu être "brûlé" produisant un d'acier fragile. En dépit de documents prouvant que certain fusils ont été mal forgées, les cas d'accident sont restés très rares. Bien que plusieurs cas de blessures graves du à une casse de la carcasse aient été connus, l'armée américaine n'a jamais rapporté aucun décès. D'autres études suggèrent que la rupture proviendrait du cumul d'une mauvaise qualité de l'étui en plus de celle de la carcasse.
Vers la fin de la guerre, Springfield est passé au Modèle 1903 Mark I. Le Mark I a un trou oblong sur le côté gauche de la carcasse destiné à servir de fenêtre d'éjection pour le dispositif Pedersen, un nouveau système de détente, une pièce spéciale pour remplacer le verrou et permettre à l'utilisateur de tirer des cartouches de pistolet de calibre .30 en semi-auto à partir d'un chargeur amovible.
La crosse a été légèrement coupée sur le côté gauche pour la fenêtre d'éjection. Pour le reste, le Mark I est identique au 1903. Le contrôle de la température pendant le forgeage a été amélioré avant la production du Mark I. L'alliage de la carcasse a été amélioré par l'addition de nickel après la production des Mark I.


Le système Pedersen monté sur un 1903 Mark I

En 1926, après avoir subit les tirs de longue portée allemand de calibre 7.92x57mm Mauser et des mitrailleuses pendant la guerre, l'armée américaine a adopté la balle 174 grains boat tail pour sa cartouche .30-06 adoptée sous le nom "Cartridge, Ball, caliber 30, M1". Ces munitions M1, destinés principalement au tir à longue distance à la mitrailleuse, est vite appréciée par les équipes de compétition de l'Armée et les tireurs d'élite pour sa précision beaucoup plus grande que la cartouche précédente de 1906.
La nouvelle munition M1 a donc rapidement doté aussi bien les fantassins avec le fusil Springfield que ceux équipés de mitrailleuses. Cependant, au cours des années 1930, il est devenu évident, avec le développement des mortiers, de l'artillerie, et du calibre .50 Browning, que l'utilité de ce genre de mitrailleuse de calibre modeste disparaissait. En 1938, l'armée américaine est revenue à une cartouche de 30-06 avec une balle de 152 grains à fond plat, maintenant appelé balle M2 , pour tous les fusils et les mitrailleuses.
En service, le Springfield a été généralement apprécié pour sa fiabilité et sa précision, même si certains problèmes subsistaient. L'œilleton était situé trop loin de l'œil pour une utilisation efficace, et l'étroit guidon non protégé était à la fois difficile à voir dans la pénombre et fragile. Le corps des marines a été doté de Springfield avec un tunnel pour protéger le guidon, lui même plus épais. Le percuteur en deux parties ne s'est pas avéré être un progrès par rapport au Mauser original et était une cause de réparations fréquente. Des défauts d'alimentation ont également été rencontrés (en particulier avant l’arrivée du A3).

La Seconde Guerre mondiale

La Seconde Guerre mondiale a vu la production du 1903 arriver dans le secteur privé avec les fabricants Remington Arms et Smith-Corona. Remington a commencé la production du 1903 en Septembre 1941, à partir du numéro de série 3000000, en utilisant l'outillage ancien de l'Arsenal de Rock Island qui avait été stocké depuis 1919.
Les tous premiers fusils fabriqués là sont presque impossibles à distinguer des fusils de Rock Island de 1919. Comme l'outillage commençait à s'user au delà du raisonnable, Remington a commencé à chercher l'approbation de l'armée pour un nombre sans cesse croissant de changements et des simplifications pour : à la fois accélérer la fabrication et améliorer les performances. Les pièces usinées sur le M1903 Remington ont été progressivement remplacées par des pièces embouties jusqu'à ce que, vers le numéro de série 3330000, l'armée et Remington reconnaissent la nécessité d'un nouveau modèle. Les autres caractéristiques du M1903, comme les crosses de noyer de haute qualité avec deux rainures sur le garde main pour les doigts, ont été remplacées par d'autres moins coûteuses et plus simples à fabriquer. La plupart des pièces usinées faites par Remington ont été marquées par un "R".


La crosse avec les rainures latérales pour les doigts.

La production du 1903 a été abandonnée en faveur du M1903A3. La différence la plus visible du M1903A3 a été le remplacement de la hausse montée sur le tonnerre par une plus simple montée sur l'arrière de la carcasse. Cela a été fait principalement dans le but d'accélérer la familiarisation par des soldats déjà formés sur le M1 Garand, qui avait un système de visée similaire. Toutefois, le ressort à lame fournissant une tension sur le réglage en hauteur de la nouvelle hausse tend à s'affaiblir à l'usage, ce qui provoque la perte du réglage en élévation. D'autres modifications comprenaient une nouvelle planchette élévatrice estampée. Ironiquement, les bords arrondis de la nouvelle planchette ont pratiquement réglé les problèmes d'alimentation connus à la 4e cartouche avec la pièce usinée. Du coup le stock de ces pièces a été refait avec des pièces embouties.


A gauche la pièce emboutie, à droite la pièce usinée. Les flèches montrent là où ça coince parfois avec la pièce usinée source

Fin 1942, la société Smith-Corona a également commencé la production de la M1903A3 dans son usine de Syracuse, État de New York. Les pièces Smith Corona sont généralement identifiées par l'absence de marquage (Les culasses d'origine Smith Corona sont parfois marquées d'un X à la naissance du levier). Pour accélérer la vitesse de production, des canons avec deux rayures ont été adoptés, et les critères retenus pour les alliages d'acier ont été assouplies en temps de guerre pour les actions et les canons. Les M1903A3 fusils à canons deux rayures pour "logique de guerre" ont été livrés avec une notice imprimée indiquant que la réduction du nombre de rayure était sans effet sur la précision. Au fur et à mesure de l'avancée de la guerre, des usinages et diverses opérations de finition ont été éliminés sur le M1903A3 afin d'augmenter la vitesse de production.
Les Fusils produits par Remington et Smith-Corona ont eu une finition un gris foncé / noir similaire à la Parkérisation de la Première Guerre mondiale. Depuis fin 1943 une parkérisation plus claire ton gris/vert a été utilisée. Cette dernière finition a plus tard également été utilisé sur les armes réparées en arsenal. Il est assez rare de trouver une arme de la première guerre mondiale ou du début de la Seconde avec son canon original daté. Une grande partie, sinon la totalité, de la munition utilisée comportait une amorce corrosive qui a laissé des sels corrosifs dans le canon. En l'absence d'un nettoyage systématique ces résidus auraient causé une usure excessive et des piqûres. Lors des combats dans la jungle et sur différentes îles du Pacifique le nettoyage était parfois laxiste et l'humidité excessive a aggravé l'action corrosive du dépôt.
Le M1903 et le fusil M1903A3 ont été utilisés au combat aux côtés du M1 Garand par l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale et a vu une utilisation intensive et de l'action dans les mains des troupes américaines en Europe, Afrique du Nord et le Pacifique. Les Marines américains ont d'abord été armés de fusils M1903 pour les premières batailles dans le Pacifique, comme la bataille de Guadalcanal, mais la lutte dans la jungle a favorisé l'adoption des fusils semi auto ; les dernières unités de l'armée qui arrivèrent sur l'île ont été armées avec des M1 Garand. Les rangers de l'US Army (forces spéciales) ont aussi été un grand utilisateur du M1903 et M1903A3 pendant la Seconde Guerre mondiale, le 1903 étant préféré sur le M1 Garand pour certaines missions commando.


La fameuse hausse du 1903 qui a tendance à se dérégler au départ du coup quand le ressort est fatigué

Selon l'encyclopédie de Bruce Canfield sur les armes américaines de l'infanterie durant la Seconde Guerre mondiale, les dernières versions de la M1903 (A3 et A4) ont été livrées en Février 1944. A ce moment, la plupart des troupes de combat américaines avaient été rééquipées avec le M1 Garand. Cependant, certaines unités d'infanterie de première ligne à la fois dans l'US Army et le corps des Marines ont conservé les M1903s au-delà de cette date et ont continué à les utiliser à côté du M1 Garand jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945. Le 1903 est resté en service pour les tireurs d'élite (en utilisant le M1903A4), et pour les grenadiers (Avec l'adjonction d'un tube lance grenade de 22mm).


La version lance grenade du 1903.

Le M1903A4 a été la première tentative de l'armée américaine d'avoir une arme de sniper standardisée. Des actions de 1903A3 ont été équipées d'une crosse différente et d'un modèle de lunette 330 ou 330C Weaver x2.2 avec un montage Jr. Redfield. La hausse et le guidon ont été enlevés. Les caractéristiques du canon n'ont pas été changées, et de nombreux 1903A4 étaient équipés du canon à deux rayures imposés par la "logique de guerre". Pour tout ça, le M1903A4 était inadapté comme fusil de sniper. Les lunettes (plus tard d'appellation normalisée M73 et M73B1) étaient non seulement d'un trop faible de grossissement, mais elles n'étaient pas étanches, et souvent embuées et saturées d'humidité. Lorsque cela se produisait, le manque de visée ouverte rendait l'arme inutilisable. Normalement utilisé avec la munition M2 et sa balle à base plate de 152 grains, la précision du M1903A4 était généralement décevante ; certains tireurs d'élite de l'armée qui ont combattu des sniper japonais ou allemands ont rapidement adopté les armes de l'ennemi à la place de leur 1903A4.
Le Corps des Marines a refusé d'adopter le M1903A4, préférant une version modifiée du fusil M1903A1 équipé d'une lunette Unertl x8. La police militaire américaine (MP) et la patrouille côtière ont également utilisé des M1903s et M1903A3s tout au long de la guerre. Divers alliés américains et forces armées irrégulières étaient également équipés de l'arme. La 1e Division d'infanterie du Brésil, opérant dans la 5ème armée en Italie a été équipé de fusils M1903. En Août 1943, les Forces françaises libres du général Charles de Gaulle ont été équipées par les États-Unis, principalement avec des M1903 et M1917 et des fusils Enfield. Le M1903 est devenu l'un des fusils les plus utilisés par les forces françaises jusqu'à la fin de la guerre, et a été par la suite utilisée par des milices locales et les forces de sécurité en Indochine et en Algérie française. Les M1903 pris à la guerre par les Allemands ont été appelés Gewehr 249(a).


Le 1903A4 avec la lunette M84, la crosse pistolet et l’absence de la hausse et du guidon

Après la guerre de Corée

Après la guerre de Corée, l'utilisation du 1903 était rare. Pourtant, certains nombre d'entre eux sont restés en service avec les tireurs d’élite USMC jusqu’à la guerre du Vietnam. L'US Navy a également continué à garder des M1903A3 à bord des navires, comme fusils anti mines.

Aujourd'hui

En raison de son équilibre, il est toujours populaire auprès des différentes unités de parades militaires et les porteurs de drapeau. Les M1903 (avec le M1 Garand, le M1917 Enfield et le fusils M14) sont également fréquents dans les écoles militaires américaines pour enseigner le maniement des armes et les gestes de parade militaires aux cadets. Ces unités utilisent des M1903s pour les exercices standard et des concours inter-écoles, y compris pour des figures très sophistiquées. Ces équipes utilisent souvent des crosses en fibre de verre à la place des crosses en bois, qui sont plus lourdes et plus cassantes en cas de chute. Le M1903 est également le fusil de défilé standard de du Corps des cadets de l'université de Virginie, qui a plus de six cents M1903s, dont un très faible pourcentage en état de tir. Extrait d'un manuel d'une de ces écoles militaire : "Il s'agit d'une carabine américaine springfield modèle 1903. C'est une arme à verrou contenant jusqu'à cinq cartouches chargée par lame-chargeur. C'est une arme de 44,87 pouces de long (1,14M) et qui pèse environ 8,69 livres (3,94 kg) non compris le poids d'une baïonnette de 16 pouces (41 cm). Le M1903 a été très utilisé durant la Première et la deuxième Guerre mondiale, et en tant qu'arme de tireur d'élite en Corée et au Vietnam. Il est capable de lâcher 20 fois par minute un tir précis sur une cible désignée jusqu'à 2500 yard de distance (2286 mètres)."


Vous avez craqué pour un 1903 ? Félicitation, vous avez un fusil de majorette

Les chasseurs et les tireurs sportifs passionnés aiment la carabine pour sa beauté, sa fiabilité et la polyvalence de son calibre qui convient pour presque tous les gibiers. Une caractéristique que n'a pas le Mauser 98 est le bouton à l'arrière de la culasse, ce qui permet le tir à sec sans endommager le percuteur. Avec une bonne préparation un armurier peut en faire un très bon fusil de tir à faire pâlir certaines productions récentes. Pour des raisons de sécurité, les M1903s pour défilés des cadets des écoles militaires sont neutralisés en soudant certaines pièces et en obturant le canon. En 1977, l'armée a céder un stock important de M1903A3 inutiles qui ont été donnés à des unités de cadet d'école militaire en remplacement de leur dotation antérieure de Garand M1 et M14, qui ont été rendus à l'armée par crainte de cambriolage des armureries des écoles militaires. Après la création du programme de tir de précision civile (CMP) en 1996, aux USA bien sûr, l'armée a sorti des stocks d'autres M1903 et M1903A3 qui ont été proposés à la vente aux citoyens éligibles au programme. Les responsables de ce programme ont annoncé le week-end d'Halloween 2008, qu'ils avaient un petit lot de M1903 et M1903A3 disponibles à la vente. Le lundi suivant, ils ont reçu plus de 700 mails et la plupart des fusils ont depuis été vendu.

Spécifications résumées

La carabine US, M1903 était longue de 44 ⅞ pouces (1,14m) et pesait 8 livres 11 oz (3,95 kg). Une baïonnette pouvait être fixée, la M1905 lame de 16 pouces (406 mm) de long et pesait 1lb (0,45 kg). À partir de 1906, le fusil était chambré pour tirer la cartouche 30-06, dans un premier temps des balles à fond plat, plus tard, les balles M1 (1926) puis M2 (1938).

Il y avait quatre types standards de cartouche :

Cartouche à balle blindée (ordinaire) - Balle blindée classique pointue avec noyaux plomb 150 grains, vitesse initiale de 2800 pieds/s (820 m/s).

Cartouche à blanc - contenait un gobelet en papier au lieu d'une balle : dangereux jusqu'à 33 yard (30 m).

Cartouche de garde - la cartouche avait une petite charge de poudre et cinq cannelures longitudinales sur l'étui pour les distinguer des cartouches ordinaires. Elle a été conçue pour être utilisée lors de gardes ou d'émeutes, et elle a donné de bons résultats jusqu'à 200 yard (180 m). Le tir à 100 yard (91 m) demande un réglage de la hausse à 450 yard (410 m), et le tir à 200 yard (180 m) un réglage sur 645 yard (590 m).

Cartouche de manipulation - Etuis nickelés avec six cannelures longitudinales et trois gorges. L'amorce ne contient pas de composition de percussion. Elle était destinée à des fins d'entrainement pour habituer le soldat à l'opération de chargement de la carabine.

La hausse de ce fusil a été conçue pour viser jusqu'à 2500 yard (2.300 m). Sans toucher la hausse, un bonhomme visé dans le milieu du torse sera touché jusqu'à une distance de 500 yard (460 m). La portée maximale de la balle, lorsqu'elle est tirée à un angle de 41°, est de 4890 yard (4,47 km, 2.78 milles).
Le fusil a un magasin rempli par lame-chargeur et peut tirer à une cadence de 20 coups par minute. Chaque lame-chargeur contient 5 cartouches, et la dotation standard était composée de 12 lame-chargeurs contenues dans une bandoulière en tissus. Quand elle est pleine la bandoulière pèse environ 3 lb 14 oz (1,8 kg). Les bandoulières étaient emballées par caisse de 20, pour un total de 1.200 tirs. La caisse pesait 100 lb (45 kg).

Variantes

Officiellement il y a eu 4 modèles, mais il y a eu des variantes :

M1903 (1903) - développé pour le calibre .30-03 (également connu sous le nom de .30-45) Fusil comportant la crosse type S.

M1903 Bullpup (1903) Version bullpup expérimental pour l'USMC.

M1903 (1905) - Modifié pour passer d'un type à baïonnette épingle à un modèle couteau M1905 et pour changer la hausse pour le modèle de hausse 1905.

M1903 (1906) - modifiée à nouveau pour tirer le nouveau calibre M1906 alias 30-06

M1903 NRA (1915-1917) - vendue à la National Rifle Association et marqué d'un NRA frappé sur la tôle à l'avant du pontet.

M1903 Air Service (1918) - délivré aux équipages avec un magasin fixe de 25 cartouches et une crosse type S modifiée.

M1903 Mark I (1918-1920) - modifié pour une utilisation du système Pedersen.

M1903 Bushmaster carabine (1940) - le canon et la crosse ont été coupés pour gagner 18 pouces (460 mm) pour faciliter l'utilisation à Panama ; 4.725 fusils ont été modifiés de cette façon. C'était un fusil d'entrainement qui n'a pas connu la guerre. Après la Seconde Guerre mondiale la plupart a été les plus jeté dans l'océan et les fusils encore existants sont rares.

M1903 avec crosse "scant" (1942) - à la fin de 1941, avant l'adoption du 1903A3, l'armée souhaitait standardiser une crosse à poignée pistolet pour tous les fusils M1903. Il y avait des milliers d'ébauches de crosse qui avaient été taillé pour l'ancienne crosse droite. Les ébauches n'étaient pas assez hautes pour la poignée pistolet complète de la crosse de type C, donc ils ont opté pour une crosse avec une sorte de semi poignée qui permettait une meilleure tenue en main, la crosse "scant". Ces crosses "scant" s'adapteront surtout sur les 1903, mais Remington en adaptera sur les 1903A3. Springfield a seulement reconstruit les M1903 avec cette crosse en 1942 et a marqué le siège du levier pour le tir au coup par coup avec un petit "s".



M1903A1 (1930-1939) - D'une crosse droite on passe à une crosse avec une poignée pistolet (crosse type C). Presque tous les M1903A1s ont été vendus comme des fusils de match nationaux jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

M1903A2 (1930-années 1940) - Simplement un A1 ou A3 modifié pour tirer un petit calibre, attaché le long de pièces d'artillerie.

M1903A3 (1942) - modifié pour faciliter la fabrication avec des pièces embouties et une crosse un peu différente (stock Type S sans empreinte pour les doigts).

M1903A4 (1942) - M1903A3 modifié en fusil de sniper utilisant une lunette M73 ou une M73B1 x2.75 et une crosse différente.



Il existe encore deux familles, une pour l'entrainement et l'autre des versions de compétition comme celle de "National Match". Hormis ces derniers, il ya d'autres versions civiles, des versions expérimentales et bien d'autres encore. En raison de la durée de sa présence dans l'armée, il ya aussi une série de petites différences entre les différentes périodes de fabrication et les fabricants. En ce qui concerne son utilisation militaire, il est important de noter que durant la Première Guerre mondiale, l'Enfield M1917 a été plus répandu pour une grande partie de la guerre. En outre, pendant la Seconde Guerre mondiale un grand nombre de 1903 sera en usage dès le début, en particulier dans le Pacifique (généralement remplacés par les M1 dès qu'ils seront disponibles), en même temps (avec d'autres armes) ils servent comme fusil de sniper et de fusil lance grenade.

Le 1903 dans la littérature et le cinéma

Le Springfield est le fusil que Francis Macomber utilise dans une nouvelle d'Ernest Hemingway "The Short Happy Life of Francis Macomber". Il est également utilisé par le jeune Rudy Waltz dans "Kurt Vonnegut's Deadeye Dick". Il figure en bonne place dans "From Here to Eternity" de James Jones en tant que fusil de parade et d'entrainement, et est utilisé dans le livre pour tirer sur des avions japonais le 7 Décembre 1941. Sam Damon, le héros du roman de guerre d'Anton Myrer "Once an Eagle" (1968) en utilise un au début de sa carrière militaire dans la Première Guerre mondiale et plus tard dans le théâtre du Pacifique lors de la Seconde Guerre mondiale. Le Springfield est en vedette dans la première moitié du roman de Leon Uris, "Battle Cry". Ses personnages du corps des marines américains sont équipés de M1903 au camp de base, pour se former avec et de les utiliser jusqu'à recevoir l'ordre de les remplacer par la tristement célèbre mitraillette M50. Un M1903 équipé avec une lunette a été utilisé par Daniel Jackson (Barry Pepper ) dans le film Saving Private Ryan (il faut sauver le soldat Ryan), et il est apparu dans d'autres films, comme The Sand Pebbles (la canonnière du Yang Tsé) ou plus récemment dans les mains de Leonardo Di Caprio dans le film Shutter Island de Martin Scorsese (au total plus de 25 films). Dans le jeu Sniper Elite V2, Karl Fairburne, le héro du jeu, a été doté avec un M1903A4 Springfield jusqu'à ce qu'il trouve un Mosin Nagant contre lequel il l'échange.


Vous avez aimé, vous aimerez aussi :

Le M14
Le Garand
L'AR-15

salut


Dernière édition par jean.yard le Jeu 10 Jan 2013 - 18:58, édité 5 fois (Raison : 1-remarque crosse scant 2-Remarques d'Alamas 3-précision et photo de Leboulange sur la baïonnette)

jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  Pocomas le Jeu 1 Nov 2012 - 12:00

Bravo et merci pour ce bel article et salut pour le boulot.

Où as tu trouvé ton 1903 "tout neuf" ?

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14394
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  HELIX le Jeu 1 Nov 2012 - 12:04



Très bel article très complet.
Par contre je vais te contredire pour la crosse scan , mon 1903 A3 (lui aussi tout neuf) était équipé d'une crosse de ce type lors de son achat.Je l'ai depuis remonté avec une crosse droite.


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16977
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

rep.

Message  joselito le Jeu 1 Nov 2012 - 13:08

Félicitations...ça doit prendre pas mal de Tps un beau sujet comme ici présenté...vivement des jours plus paisibles que je puisse prendre du Tps pour ma passion.. salut

joselito
Modérateur

Nombre de messages : 9460
Age : 57
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  jean.yard le Jeu 1 Nov 2012 - 15:18

Pour répondre à la question, mon 1903A3 tout neuf vient de l'armurerie de la Bourse. Il a un canon neuf Criterion, reconditionné chez James River Armory. En passant, James River avait fait un boulot de merde sur la hausse qui ne tenait pas en place et la bourse a complètement assumé, ils ont été super. Les 1903 sont encore disponibles sur leur site à 1200 €. Pour ce qui est du tir, j'attends des nouvelles du bureau E2 pour importer des cartouches d'Allemagne (de chez Cantius). Tous ceux qui l'ont vu ont bavé devant...

La traduction et la mise en page ont prit plus d'une dizaine d'heure, mais quelqu'un de bon en anglais et devant un clavier peut faire ça bien plus vite. Pour la crosse scant sur un A3, je ne suis pas surpris, en 2012, tout est possible, sans compter que depuis 1942 il s'en est passé des choses, mais d'après Wikipedia, ce n'est pas historique. Perso, une poignée pistolet type A4 sur le mien ne me dérangerait pas alors une scant, hein, du moment que ça convient à son propriétaire Wink

Content que l'article vous plaise. Je ferai peut être le même travail pour le M14 que j'aime beaucoup dans un avenir plus ou moins lointain, le temps libre se fait rare... Mais vu le prix d'un exemplaire reconditionné ou neuf, je ne suis pas prêt de m'en payer un de M14. Crying or Very sad





jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  HELIX le Jeu 1 Nov 2012 - 15:34



J'ai relevé 10 versions de crosses en 37 variantes.
La crosse scan est prévue chez Remington comme crosse de remplacement sur le 1903 A3 à partir de Mai 1942 et est produites dans ses variantes 8C et 8D de Mai 1942 à Juillet 1943 pour la première et d'Aout à Septembre 1942 puis de Juillet 1943 jusqu'à la fin de production des 1903 A3 pour la seconde.


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16977
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  manoloUOP le Jeu 1 Nov 2012 - 21:02

Chapeau,super boulot plus précis que wiki. :bravo:

manoloUOP
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 259
Age : 30
Localisation : Lac de St Point
Date d'inscription : 27/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  HELIX le Jeu 1 Nov 2012 - 21:52

manoloUOP a écrit:Chapeau,super boulot plus précis que wiki. :bravo:



Ma remarque n'est pas une critique quant au super travail réalisé dans cet article.
J'aimerais voir plus souvent des sujets aussi étoffés. :bravo:


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16977
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  jean.yard le Ven 2 Nov 2012 - 8:41

Helix, j'ai édité et corrigé au sujet de la crosse Scant. Finalement, j'ai commencé à faire le même boulot pour le M14, et ça m'a permis de voir que dans la page du M14 française de Wikipedia, John Garand est carrément devenu propriétaire de l'usine fédérale FA à cause d'une erreur de traduction :face:
Je vais essayer de faire mieux mais j'avoue que la traduction des termes techniques est compliquée, rien que receiver que je traduis par carcasse, on est pas fichu d'avoir un mot français dédié aux armes ! Suspect

salut

jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  jed-l-autre le Ven 2 Nov 2012 - 10:07

jean.yard a écrit:D'autres modifications comprenaient une nouvelle planchette élévatrice estampée. Ironiquement, les bords arrondis de la nouvelle planchette ont pratiquement réglé les problèmes d'alimentation connus à la 4e cartouche avec la pièce usinée. Du coup le stock de ces pièces a été refait avec des pièces embouties. [/justify]


A gauche la pièce emboutie, à droite la pièce usinée. Les flèches montrent là où ça coince parfois avec la pièce usinée source
Ben voilà, c'est exactement ce qui m'arrive avec mon A1... La dernière cartouche coince exactement à l'endroit indiqué sur la photo. Il faut donc que je trouve une planchette emboutie ?

jed-l-autre
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 658
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  Invité le Ven 2 Nov 2012 - 10:14

Félicitations, ce genre de traduction c'est vraiment un gros travail, pénible et astreignant. Vue la monstruosité du texte, il n'y a presque pas de fautes d'orthographes, un véritable exploit. Pas d'anglicisme (en tous cas, rien de génant, pas comme Le Monde qui a utilisé il y a quelques temps le mot impotence pour impuissance).
Le mot clip pourrait être remplacé par lame-chargeur, plus français, mais c'est vraiment pour chipoter. Cartouche blindée par cartouche à balle blindée, c'est plus clair.
"L'artillerie à forte inclinaison" me gêne un peu. J'ai en particulier un artilleur dans ma famille qui a émigré aux U.S. Je vais voir s'il n'a pas une expression de rechange. Comme ça, à brûle-pourpoint, je pense à "obusier" qui rend compte de l'idée mais correspond à "howitzer", et c'est trop éloigné.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pas mal !

Message  Tesman le Ven 2 Nov 2012 - 22:04

Question : as-tu mis cette traduction en ligne sur le wiki français ? Ce serait une bonne idée à mon avis. Pour une fois, un article sur une arme serait aussi fourni que détaillé.

Tesman
Membre
Membre

Nombre de messages : 56
Age : 59
Date d'inscription : 11/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  Maxim le Sam 3 Nov 2012 - 11:58

Ce problème de cartouche coincée m'est arrivé également, l'avant dernière cartouche, et un jour de concours bien sûr.Je ne pensai pas que ça pouvait venir du type planchette.
Félicitation, excellent article, au cinéma le 1903 a été également utilisé par Steve MacQueen dans : la canonnière du Yang Tsé.

Maxim
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 103
Age : 70
Localisation : Indre et Loire
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  jean.yard le Sam 3 Nov 2012 - 16:55

Comme promis, des photos de mon mien...











salut

jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  jean.yard le Sam 3 Nov 2012 - 17:05

à jed-l-autre et Maxim :

Si j'avais ce genre de problème, j'essaierais d'arrondir les arrêtes de la planchette du côté où sont les flèches sur la photo, pour qu'elle ressemble un peu plus à celle en tôle emboutie.

à Tesman, je peux essayer, d'autant que certaines photos sont libres de droit... Mais je laisse l'exclusivité pour un moment à mon forum préféré et j'attends que l'article ait été lu, relu et donc corrigé par tous les experts qui passent par là.

Je suis en train de faire celui du M14 et je me régale, j'apprends plein de choses... mais du coup c'est affreux, ça donne envie de faire pareil pour le Garant et l'USM1, forcément. affraid Vivement la retraite !

salut

jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  Maxim le Sam 3 Nov 2012 - 17:19

Très beau ce Smith Corona,

Maxim
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 103
Age : 70
Localisation : Indre et Loire
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  M1A le Sam 3 Nov 2012 - 18:13

effectivement il est beau
belle crosse ...

M1A
Membre
Membre

Nombre de messages : 85
Age : 48
Date d'inscription : 18/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  jed-l-autre le Sam 3 Nov 2012 - 18:33

Il est superbe, j'adore ce phosphatage :bravo:

jed-l-autre
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 658
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  jean.yard le Sam 3 Nov 2012 - 18:53

Merci Cool
A part ça, dans ma traduction il y a :

Une caractéristique que n'a pas le Mauser 98 est le bouton à l'arrière de la culasse, ce qui permet le tir à sec sans endommager le percuteur.

Euuuuh, j'ai beau chercher, moi quoi que je fasse, j'imagine que ça percute Suspect ça me plonge dans un abîme de perplexité... Si quelqu'un peut m'expliquer Question

salut


jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  viper65 le Sam 3 Nov 2012 - 19:19

Jean Bravo superbe boulot.

Cet après midi à Plaisance je parlais de toi avec mon voisin de pas de tir et je lui vantais ton 1903 je rentre ce soir et je trouve ce post BRAVO


Pierre

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  lionrobe le Sam 3 Nov 2012 - 19:54

J'imagine le gros boulot dès lors qu'on entre effectivement dans le très technique et qu'Alta vista rend grâce, assez vite d'ailleurs

Merci beaucoup.

PS Jean, j'ai gardé mon suisse et lui fais mettre une petite lunette...

lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5466
Age : 64
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  Maxim le Sam 3 Nov 2012 - 21:05

Après avoir observé les photos ce 1903 A3, il me semble que la culasse ne soit pas de fabrication Smith Corona, chez ce fabricant, le troisième tenon n'était pas usiné ainsi, mais plutôt de forme rectangulaire .
Quant au bouchon de culasse, chez Smith Corona, la partie supérieure, celle dans le prolongement du drapeau de sécurité, elle était fraisée en pente douce vers l'avant.
Cela dit, ça reste un beau joujou....capable de faire de super cartons.

Ref: collecting The '03 SPRINGFIELD' by Jesse C. Harrison

Maxim
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 103
Age : 70
Localisation : Indre et Loire
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  fakir 42 le Ven 9 Nov 2012 - 0:57

salut salut jean-yard,

Bravo pour la traduction...article on ne peut plus complet.

pour ton 1903 A3 remontage par Gibbs semble-t-il...et au tir ça donne quoi...sinon comme tu l'as "écrit"

Vous avez craqué pour un 1903 ? Félicitation, vous avez un fusil de majorette clown clown

A+ Fakir42

fakir 42
Membre
Membre

Nombre de messages : 65
Age : 64
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  jean.yard le Ven 9 Nov 2012 - 11:20

fakir 42 a écrit: salut salut jean-yard,

Bravo pour la traduction...article on ne peut plus complet.

pour ton 1903 A3 remontage par Gibbs semble-t-il...et au tir ça donne quoi...sinon comme tu l'as "écrit"

Vous avez craqué pour un 1903 ? Félicitation, vous avez un fusil de majorette clown clown

A+ Fakir42
salut
Le remontage, c'est James River Armory, mais il y a peut être du Gibbs là dessous ?
Pour ce qui est de l'essai au tir, je n'ai pas de munition et je viens de recevoir les papiers du bureau E2 (j'achète en Allemagne) : j'avais oublié de les signer. ça repars donc pour un tour et les premiers tirs pas avant deux semaines. Quand on n'a pas de cervelle, il faut être encore plus patient. Very Happy Je ne manquerais pas de raconter ça quand j'aurais enfin l'opportunité de me faire masser l'épaule par cette ravissante chose. Avec ça et l'opportunité nouvelle de m'entraîner à 200 mètres, je devrais gagner en régularité et qui sait, faire des scores valables en compétition

à bientôt sur les pas de tir

jean.yard
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 132
Age : 47
Localisation : Près de Modane, en Savoie
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sprinfield 1903, Wikipédia.en et le mien

Message  ithaca le Ven 9 Nov 2012 - 15:04

Maxim a écrit:Après avoir observé les photos ce 1903 A3, il me semble que la culasse ne soit pas de fabrication Smith Corona, chez ce fabricant, le troisième tenon n'était pas usiné ainsi, mais plutôt de forme rectangulaire .
Quant au bouchon de culasse, chez Smith Corona, la partie supérieure, celle dans le prolongement du drapeau de sécurité, elle était fraisée en pente douce vers l'avant.
Cela dit, ça reste un beau joujou....capable de faire de super cartons.

Ref: collecting The '03 SPRINGFIELD' by Jesse C. Harrison

Oui Maxim, les specialistes de la choses ont vite vu que c'etait du disparatre Smith/Rem Cool , avec des pieces de stocks, la pratique est courante aux US et le lot sorti dernierement en est, avec des assemblages +ou- coherent...rien à voir avec une piece de collec mais si le bareeau est bon et beau...le resultat en cible sera au RdV (suivant le tireur Oeuf Corse)
Bravo pour cette peice et bon tirs avec cheers

ithaca
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1096
Age : 49
Date d'inscription : 06/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum