Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  Vmax666 le Jeu 11 Oct 2012, 20:14

Bonjour,
Pour illustrer un de mes Parabellum un peu de retour aux sources.

La Suisse a été la première nation à subodorer puis reconnaitre les qualités du Parabellum. Une commission est crée en 1896 pour l'étude des pistolets automatiques en remplacement des revolvers 1882.Les premiers essais de 1897 à Thoune avec 4 prétendants ont débouchés sur un cahier d'améliorations des armes proposées.

Le Borchardt était dans ces 4 armes mais G. Luger qui l'avait présenté a deviné rapidement qu'il n'aurait aucune chance avec cette arme lourde, déséquilibrée et encombrante. Il modifie donc en profondeur, raccourci la cartouche, intègre le ressort de récupération dans la poignée, modifie la genouillère et la tenue de l'arme. Il dépose ses premiers brevets un peu avant les tests de 1898. Son coup de maitre est de présenter l'arme aux Suisses comme une suite logique alors que cette arme est la sienne et qu'il n'en a pas référencé à H. Borchardt. Les Suisses penseront jusqu'a la fin avoir en test un pistolet Borchardt alors que l'appellation fallacieuse Borchardt Luger permit à G.Luger de continuer les tests.

Fin 1898 la commission reçoit donc 6 armes pour l'évaluation finale. Des tests de démontages, de tirs sur 400 cartouches, des séries réparties de 50 et 30 coups, de munitions sous chargées ou surchargées, de fonctionnement dans la poussière ou la boue avec de la graisse figée etc. et d'analyse de points comme la facilité de mise en ligne et visée, qualité de la détente, système de mise en sécurité etc. sont effectués pendant 3 jours.

Le classement aux points obtenus est sans appel.
1er et de très loin, le Borchardt Luger qui est donc le parabellum de G.Luger chambré en 7.65 Luger
2. Roth ; 3. Mannlicher ; 4. Bergmann ; 6. Mauser.

Le Roth est éliminé à cause de son système d'armement du chien non automatique. Seuls les "Borchardt Luger" et le Mannlicher restent donc en lice. La commission décide d'étudier dans le détail ces 2 armes (construction, points techniques etc.) et de procéder à un test final.

G.Luger dépose alors les brevets définitifs de son arme en ce début 1899, alors que le mois de mai et la dernière confrontation se profile. Le test est effectué bien sur en Suisse sur 500 cartouches.
Le "Borchardt Luger" avale la munition et crache sans discontinuer hormis 2 incidents sans conséquences (retour de culasse partiel). Le Mannlicher lui, après quelques défauts d'approvisionnement, s'arrête de fonctionner à la 175 eme cartouche. Extraction très irrégulière et encrassement rédhibitoire. La messe est dite !

La commission commande 20 "Borchardt Luger" avec une liste de propositions d'améliorations dont notamment la visée paramétrée à 50 m pour 20 cm touché au dessus du point visé.
Ces 20 pièces une fois reçues sont testées dans différentes conditions par des militaires et gens de la société civile. Les commentaires sont élogieux. Ce n'est pas seulement une arme de guerre, c'est aussi une arme remarquablement précise, agréable et flatteuse à l'œil.

En mai 1900 la Confédération Suisse valide le "Borchardt-Lüger" comme arme de poing de l'armée Suisse et commande 5000 pièces à la DWM de Berlin (quelques centaines d’autres suivront par la suite les A pour l’exercice et l’instruction et autres cela n’a jamais été très clair et parmi eux 100 militaires les E très rares mais c’est une autre histoire). La Suisse devient ainsi le premier pays à choisir le Parabellum comme arme réglementaire.

Aujourd'hui ces premiers modèles 1900 sont devenus presque inabordables. Une très bonne affaire tourne à 3500 CHF mais le prix courant est plutôt de 5000 CHF pour les très beaux et beaucoup partent à l'export. Ceux qui les ont les gardent jalousement.

Les modèles 1906 ont suivi en se démarquant entre autre notablement des 1900 avec un ressort récupérateur boudin en place d'un ressort lame dans la poignée. Des boutons de la genouillère qui sont plats et striés, un indice de charge qui apparait en remontant plus haut l'extracteur lorsqu'une une douille est chambrée.

Les 2 premières séries ne sont pas non plus des plus faciles à trouver compte tenu du nombre de pièces.
La première série des 1906 concerne 4048 pièces. Le visuel pour l'identifier rapidement est la croix Suisse dans un soleil sur le tonnerre.
La deuxième série concerne 6165 pièces le visuel pour l'identifier rapidement est la croix Suisse dans l’écusson sur le tonnerre. Ce sont les derniers construits par la DWM.


La troisième série concerne le 06 Waffen Fabrik sujet abordé il y a peu par Kri1942 ou j'ai présenté les 2 miens.
http://www.tircollection.com/t12242-les-luger-suisses-modeles-1906-produits-par-la-waffen-fabrick-a-berne

Après cette remise en mémoire, voici donc mon 1906 de la 1ere série des 4048 pièces. Toutes les pièces sont d'origine et aux mêmes numéros. il est de 1908, canon miroir. La qualité de fabrication de ces DWM est excellente ; on pourrait dire que c’est du Suisse.

Quelle fierté devait t'on ressentir en 1908 en se voyant confier une telle arme; fruit d'un ingénieur de génie et d'une volonté méticuleuse toute Suisse, de choisir la meilleure arme pour ses soldats.

Il faut néanmoins relever pour être juste que vers 1926 La Confédération se préoccupe des coûts liés à l'armement individuel. De fait la fabrication du revolver 1882 qui devait cesser fin 1932 est reprise avec un modèle 1929 et des coûts de fabrications inférieurs.
Un Rev 1882 coutait la moitié d'un Parabellum et un 1929 coutait 30% de moins qu'un 1882. De fait la fabrication des revolvers de la Waffen fabrik de Berne en 7.5 perdurera jusqu'en 1946 !

Place aux photos. Elles sont agrémentées d'un poignard de sous officier Suisse, de l'outil réglementaire de démontage nettoyage et d'une boite de 7.65 Para de la fabrique de Thoune de 1939.












Vmax666
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1521
Age : 57
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  HELIX le Jeu 11 Oct 2012, 20:31



Merci pour cet article très complet , quant au lulu que dire si ce n'est qu'il est superbe.
Les spécialistes maison seront plus dithyrambiques que moi sur le sujet.


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16972
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  lionrobe le Jeu 11 Oct 2012, 20:39

Tu avais le devoir d'exposer de telles beautés....
Merci pour le post didactique.

Je dis peut-être une sonnerie, mais pourquoi avec tant de troupes de montagne n'a pas été adopté aussi le modèle artillerie ?

lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5466
Age : 64
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  Ruby le Jeu 11 Oct 2012, 21:54

Ça a de la gueule .
Merci .

------------------------

Bienviendu   
esprit

Ruby
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3315
Age : 56
Localisation : Auvergne en haut à gauche "AST La Treignatoise"
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  Pocomas le Jeu 11 Oct 2012, 22:27

Un grand merci pour cet article , texte et photos sont super ! Un régal. Quand on sait que ça représente quand même du boulot, chapeau salut

Que cette arme est belle

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14394
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  Mezigot le Jeu 11 Oct 2012, 22:33

Ah c'est malin! Maintenant, il m'en faut un


Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  feder504 le Jeu 11 Oct 2012, 22:58

Merci pour ces vues réconfortantes d'un intérieur d'arme intact, et surtout cette arme-là, mon favori dans la famille Lulu ...!

Il est dommage que je ne sois pas assez riche pour m'exiler fiscalement chez vous ... No

... mais ... j'y pense soudainement ... à défaut de demander l'asile bancaire, peut-on demander l'asile législatif ??? Very Happy

Motif de la demande : réfugié législatif demandant l'asile pour persécution hoplophobe !

J'accepterais volontiers d'être placé dans un centre de rétention armurière ...

A+

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4036
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  Vmax666 le Jeu 11 Oct 2012, 23:11

Merci Embarassed J'avais un peu de temps ces derniers jours alors j'ai commencé puis brodé un peu autour puis complété. En le regardant je vois que cela fait pas mal de texte. J'espère n'avoir pas été trop indigeste.

lionrobe a écrit:Je dis peut-être une sonnerie, mais pourquoi avec tant de troupes de montagne n'a pas été adopté aussi le modèle artillerie ?

Je suis loin d'être spécialiste en affaire militaire mais en Suisse les armes de poing sont pour les Officiers, les sodats sont avec les armes longues. Sur l'époque qui nous concerne, l'efficacité au dela des 50m n'est pas à l'avantage d'une arme de poing même d'un artillerie. Dans les montagnes en surplomb un 1911 puis un k31 sont des instruments autrement plus efficaces et excellents jusqu'a 500m.

Un spécialiste pourra peut être nous en dire un peu plus.


Vmax666
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1521
Age : 57
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  kri1942 le Jeu 11 Oct 2012, 23:13

Félicitations pour cette présentation des Luger suisses de la DWM et particulièrement du modèle 1906, avec la croix dans le soleil.

Outre les modèles 1900 numérotés de 5001 à 5100, dans la série A et la série E (E 550 à E 770), j'ai recensé aussi des séries E dans les modèles 1906 avec la croix dans l'écusson: ils sont particulièrement rares: seulement 6 numéros relevés à ce jour (de E.733 à E.790).

Le plus original étant l'exemplaire conservé à la Waffenfabrick à Berne, le numéro E. 771 avec comme particularités d'avoir un canon de 32,50 cm et une hausse réglable de 50 à 300 mètres.

kri1942
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2343
Age : 74
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  CLOSDELIF le Ven 12 Oct 2012, 08:19

Ces armes sont vraiment exceptionnelles et c'est toujours un grand plaisir d'en voir une....Que dire alors quand on a la chance de pouvoir en manipuler une ! (Clin d’œil appuyé à quelqu'un qui se reconnaîtra....) salut

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16443
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  Baccardi le Ven 12 Oct 2012, 14:26

salut

Que dire, je les adore nos para.

Une petite et sympathique anecdote Very Happy
La douille éjectée a tendance à voler assez haut et vers l'arrière et il n'est pas rare que le tireur lui-même se prenne une douille. Le port d'une casquette est recommandé.
Une belle jeune femme qui avait tout ce qu'il fallait là où il fallait tenait un jour absolument à essayer l'arme de son tendre (par moi...). J'ai bien essayé de lui expliquer que sa blouse échancrée constituait une invitation, que dis-je, une tentation à une coquine douille à y finir son éjection (j'ai dit é-j-ection !), rien y fit, elle ne voulait pas tacher sa blouse avec une vieille veste de tireur...
Ce qui devait arriver arriva. La douille finit sa parabole très exactement entre les seins... que la belle exposa à tous les tireurs réunis (ils devaient s'y attendre un peu) après qu'elle ait arraché sa blouse pour pouvoir retirer la douille qui lui brûlait le corps Embarassed

On en rit encore lol1

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9281
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  Vmax666 le Ven 12 Oct 2012, 15:40

Ce ne sont donc pas de noirs dessins que projetaient ces saints tireurs en parant la belle d'un Parabellum.


Vmax666
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1521
Age : 57
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  kri1942 le Ven 12 Oct 2012, 16:02

Very Happy Very Happy Very Happy

kri1942
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2343
Age : 74
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  WICHITA le Ven 12 Oct 2012, 17:04

Et les photos Embarassed Embarassed Embarassed

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11328
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  elsass83 le Ven 12 Oct 2012, 18:01

salut salut salut salut salut salut

elsass83
Membre
Membre

Nombre de messages : 65
Age : 63
Localisation : alsace thann et var toulon
Date d'inscription : 11/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le premier pistolet automatique réglementaire Suisse

Message  Olympe le Ven 12 Oct 2012, 22:18

Une arme vraiment magnifique que tu possèdes là Vmax666 .
Un grand merci pour l'histoire qui va avec . :bravo:

Olympe
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 237
Age : 52
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 11/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum