Johnson M1941

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Johnson M1941

Message  lolo13 le Mar 30 Juin 2009, 15:25

Bonjour a tous, pour mon dernier post de la saison je ne vous présenterais pas une arme a poudre noire mais une armes plus moderne et plus connue soit :

LE FUSIL SEMI-AUTOMATIQUE JOHNSON M1941



Décrire l'histoire du fusil Johnson M1941 c'est détailler l'invention par un autodidacte d'une arme de guerre destinée a supplanter l'arme officielle de l'armée Américaine (le Garand M1), son développement, les différents essais menés par l'armée et les controverses qu'ils ont entraînés, et enfin la mise en fabrication puis l'abandon d'une formule qui semblait promise a un grand avenir.

Développement :
Malgré la promesse faite a son père, Melvin Johnson continue a suivre du coin de l'œil l'évolution de l'armement Américain et notamment l'adoption officielle en Janvier 1936 du fusil Garand M1 auquel il reproche a la fois le système de chargement par clip, celui d'emprunt de gaz a la bouche (défaut d'ailleurs reconnu ultérieurement avec l'adoption du système 'Gas port' en lieu et place du 'Gas trap'), le canon complètement isolé par les différentes garnitures bois et enfin la longueur du levier d'opération le rendant fragile lors de l'entretien sur le terrain. Ayant une certaine connaissance des différents systèmes pour armes semi automatiques de par son utilisation du BAR M1918, de la Lewis M1917 et des fusils Remington Model 8 et Winchester M1905, Johnson imagine tout en manipulant la culasse de son Springfield M1903 que si a la fois la culasse et le canon pouvait légèrement reculer, l'impulsion donnée pourrait par l'intermédiaire d'une came déverrouiller la culasse et la renvoyer vers l'arrière et ainsi initier l'ensemble des mouvement nécessaires au fonctionnement d'un fusil semi automatique. Toutefois, une étude approfondie lui fit réaliser qu'un mouvement de 90 degrés pour déverrouiller la culasse consommerait une trop grande partie de l'énergie disponible et que la surface réduite d'une rotation trop inférieure affaiblirait trop l'ensemble du mécanisme. Il imagine alors, s'inspirant des engrenages, une tête de culasse munie d'une couronne dentée s'inscrivant dans une denture en négatif dans le boîtier de culasse et calcule que dix dents ne nécessiteraient qu'une rotation de 18 degrés pour le déverrouillage tout en présentant une surface de contact supérieure a celle du Springfield M1903. Bien que ne possédant aucune qualification en dessin industriel Melvin Johnson se met au travail et réalise les plans d'un mécanisme basique répondant au système qu'il a imaginé puis contacte un atelier de mécanique de Boston afin de faire estimer le coût de réalisation de son projet lequel est chiffré a environ 500 dollars. Il approche alors son père en quête de financement qui lui rappelle sa promesse et lui fait remarquer qu'il risque de compromette une brillante carrière d'avocat. Après avoir écouté les objections de son père Johnson lui propose une sorte de compromis par lequel il s'engage a se consacrer totalement et uniquement a sa carrière d'homme de loi si ce projet ne s'avère pas concluant. Le chèque de son père en poche, Melvin retourne a l'atelier et enfin le 29 Février 1936 son prototype est prêt. Johnson se rend le Samedi suivant sur un champ de tir et procède au premier essais en actionnant le mécanisme par l'intermédiaire d'un corde de plus de neuf mètres de long. Le premier tir s'avérant positif, Melvin enchaîne ce même jour plusieurs dizaines d'essais au cours desquels ce prototype bien que basique ne connaît aucun disfonctionnement. Conforté par ce succès initial, Melvin Johnson voit immédiatement les choses en grand et imagine même son fusil comme le remplaçant du Garand. Cependant il est suffisamment intelligent pour s'apercevoir que son mécanisme basique nécessitera de nombreuses améliorations avant de se transformer en arme opérationnelle, il fonde alors avec son père et son ami Edward Rice la 'Johnson Patent Trust' afin d'exploiter son invention.



Conforté dans ses intentions, il s'attache alors a faire breveter son mécanisme, ce qu'il obtient le 28 Septembre 1937 sous le N° 2.094.156.





Parallèlement il fait fabriquer par le même atelier de mécanique un prototype plus complet alimenté par un chargeur vertical amovible de quatre coups qu'il s'emploie a démontrer au plus grand nombre possible d'officiers de l'armée. Ayant reçu des avis plutôt favorables, il passe un contrat avec la Marlin Firearms Company pour la fabrication de trois prototypes améliorés portant les N°s 1 a 3 qui sortent d'usine a partir de Mars 1938. D'un poids d'un peu plus de 4 Kg et alimentés par un chargeur de FM BAR modifié, ils seront utilisés pour de nouvelles démonstrations, notamment celle organisée du 19 au 25 Mars 1938 sur le champs de tir d'Aberdeen qui utilisera le fusil N°1. A la suite du rapport mitigé de cet essai paru le 2 Avril, Johnson part pour l'Angleterre en amenant le fusil N°2 qui malgré des essais réussis ne retiendra pas l'attention du gouvernement de sa gracieuse majesté. Avant son voyage, Johnson avait passé un nouveau contrat, cette fois avec la Taft Peirce Co de Woonsocket dans l'état de Rhode Island pour la fabrication de trois nouveaux prototypes représentatifs des cotes de fabrications extrêmes et munis de chargeurs verticaux de 5 et 8 coups afin de s'assurer de la possible mise en fabrication de l'arme en grande série. Sur ces entrefaites, et afin de s'assurer d'une structure financière plus a même de gérer la future fabrication des différentes armes en cours d'élaboration, Johnson fonde la "Johnson Automatics Trust" et organise deux nouveaux essais avec l'armée en Juin et Août 1938 en utilisant encore les prototypes N° 1 et 3 fabriqués par Marlin. C'est a la suite de ces essais et après de nombreuses discussions avec différents officiers, que Johnson décide d'utiliser un magasin rotatif qu'il demande a Taft Peirce de monter sur un des fusils alors en cours de fabrication dont il commande alors quatorze exemplaires soit sept a magasin rotatif et sept a magasin vertical. Les 14 exemplaires sont numérotés de 1 a 19 précédé des lettre MR ou MV suivant le type de magasin (MV-1, MR-2, MV-3, MR-11,13,17,19 ...). En Mars 1939, Johnson retourne en Grande Bretagne puis en France sans plus de succès que l'année précédente. Après son retour aux états Unis en Juillet 1939, Johnson poursuit son effort de lobbying avant de participer a un nouvel essai a Aberdeen en Décembre 1939 avec l'exemplaire R-17. Une fois de plus, malgré des essais plutôt réussis, rien de concluant ne ressort du rapport officiel. Et ainsi de suite, de tests officiels en commission parlementaires Johnson tentera de faire adopter son fusil par l'armée Américaine sans jamais réussir.




Toutefois, après des négociations entamées en Juillet 1940, la commission d'achat Hollandaise passe commande le 19 Août 1940 de 10.200 fusil Modèle 1941 qui vont enfin permettre la mise en fabrication industrielle du fusil de Mel. Johnson.



Description :
Le principe de base de fonctionnement du fusil Johnson M1941 n'est pas nouveau en lui même puisqu'il reprend le fonctionnement par court recul du canon utilisé par ne nombreuses armes avant lui comme les carabines de chasse Winchester 1907 et Remington Model 8, son originalité repose dans le système de verrouillage rendu nécessaire par la puissance de la cartouche de 30-06 utilisée. Celui ci repose sur une série de dentures de type engrenage interrompues afin de permettre un déverrouillage selon un angle réduit (18°) tout en conservant une surface de verrouillage importante.

Production et évolution :
Après réception de la commande Hollandaise, Johnson qui ne dispose pas de facilités de production, se met a la recherche de partenaires afin de faire fabriquer son fusil. Après avoir sans succès approché des fabricant expérimentés comme Remington, Marlin, Hight Standard et Smith & Wesson alors surchargés par les productions en cours, Johnson se rapproche de la Universal Windings Company de Cranston dans le Rhode Island qui accepte de fabriquer les éléments métalliques majeurs de l'arme, les parties en bois étant sous-traitées a l'American Paper Tube Co et la hausse a la Lyman Gun Sight Co. A l'origine, Johnson envisageait d'acheter les canons a des fabricants déjà établis, mais devant leur refus il décide de fonder une société indépendante la Johnson Automatics Manufacturing Co en tant que filiale da la Johnson Automatics Trust.



Le modèle produit en série appelé "Model of 1941" ou M1941 ne diffère des prototypes type 'R' que par quelques détails. Il est équipé d'un hausse a oeilleton a gradins réglable de 100 a 1000 yards et dérivable par l'intermédiaire d'un bouton moleté situé du coté droit. Les premiers exemplaires de série sortent d'usine fin Septembre 1941 et l'intérêt porté par le corps des Marines laisse de bons espoirs a Maynard Johnson en cette fin d'année 1941. Le début de la guerre dans le Pacifique le 7 Décembre 1941 entraîne une accélération des livraison aux indes néerlandaises, ce qui n'empêche pas leur chute au début de l'année 1941 après la livraison de prés de 5000 exemplaires dont la grande majorité furent capturés par les Japonais. Sur ces entrefaites, le gouvernement Hollandais avait passé une seconde commande pour 10.200 fusils supplémentaires que la chute de leur empire colonial rendit rapidement inutile. Toutefois, fin 1941, Johnson obtint un nouveau contrat de la part du gouvernement du Chili portant sur 1000 exemplaires en calibre 7x57 Mauser. Ne désirant pas interrompre sa chaîne de fabrication de canons pour une quantité restreinte, Johnson acheta ces derniers a l'arsenal national Mexicain et les fit assembler avec des pièces standards du contrat Hollandais, les fusils livrés ne semblent pas avoir étés beaucoup utilisés la majorité ayant été ré-importés aux états unis a la fin des années 1970. Malgré la chute des Indes Néerlandaises, la production se poursuivit jusqu'a la fin de l'année 1943 ou l'absence de nouvelles commandes entraîna l'arrêt définitif de la chaîne de production après 21.400 exemplaires.



Le fusil "Model of 1941" se caractérise par un marquage complexe sur le boîtier de culasse devant la hausse en deux blocs :
CAL 30-06 SEMI-AUTO
"JOHNSON AUTOMATICS"
MODEL OF 1941
MADE IN PROVIDENCE. R.I. U.S.A
"numéro de série"



U.S. PATENT NOS.
2,094,156 - 2,146,743
2,181,131 - 2,215,410
AND OTHER U.S. AND FOREIGN
PATS. AND PATS. PENDING





et du coté gauche du boîtier au droit de la hausse inscrit dans un triangle :
CRANSTON
ARMS
CO


En accord avec le système de numérotation des Pays Bas, les fusil sont numérotés par séries de 9999 unités, la première série sans suffixe (0001 a 9999) puis avec suffixe (A0001 a A9999, puis B0001 a B9999 et ainsi de suite). Toutefois, les armes de série ne semblent pas avoir été numérotées dans l'ordre et un grand nombre de numéros ont été volontairement ignorés ce qui permet de trouver des numéros bien au delà du nombre total d'armes fabriquées, les numéros les plus élevés rencontrés se trouvant dans la série Gxxx.

Caractéristiques :
Boîtier Culasse Acier
Calibre .30
Munition 30-06 type M1 ou M2
Longueur du canon 22" (558mm)
Longueur totale 45.87" (1165 mm)
Poids 9.5 Lbs (4,3 Kg)

Utilisation opérationnelle :
On ne sait pratiquement rien de l'utilisation des fusils Johnson par l'armée Hollandaise hormis le fait que la grande majorité des armes livrées avant la capitulation des Indes Néerlandaises furent capturés par les Japonais. Toutefois les livraisons concernant la commande initiale de 10.200 exemplaires se poursuivirent, seule une petite partie étant reversée au corps des Marines. Les armes livrées en 1942 furent affectées a différentes unités Hollandaises 'libres' aux Antilles, a Ceylan et en Australie. Les armes de la seconde commandes furent refusées après la capitulation de l'empire Hollandais, les États Unis tenteront alors sans succès de les livrer aux forces Françaises libres et leur destination finale n'est pas connue avec exactitude bien que la quantité de fusils de ce type que certaines sources mentionnent comme stockées aux Pays Bas dans les années 1950 pourrait laisser imaginer qu'elles furent finalement livrées aux Hollandais après guerre.

Bien que le nombre total d'armes utilisé soit très faible (moins de 1000 exemplaires), on connaît beaucoup mieux l'utilisation du fusil Johnson M1941 par le corps des Marines des États Unis. La première livraison a concerné 23 fusils livrés directement par l'usine au 1er bataillon parachutiste des Marines et utilisés lors d'un débarquement sur l'île de Gavutu dans les Salomons puis dans les combats de Guadalcanal. La livraison suivante, en accord avec les Hollandais qui acceptèrent de les fournir, concerna environ 750 fusils dont la plus grande partie fut livré au 1er régiment parachutiste des Marines qui les utilisa d'abord lors du débarquement sur l'île de Choiseul puis lors des opérations a Bougainville toujours dans les îles Salomon. Après la fin de ces opérations, le régiment fut dissous en Février 1944 et la plupart des fusils encore en existence furent détruits sur place, seules les armes restées aux USA furent stockées jusqu'a la fin des hostilités en 1945.


Bibliographie pour le fusil Johnson :
"Johnson rifles and machine guns" Bruce N. Canfield, Mowbray 2002
"Standard catalog of military firearms" N. Schwing, Gun Digest 2005

Voila, bonne lecture a tous, on se retrouve en Septembre

Bon tirs

lolo13

lolo13
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 221
Age : 53
Date d'inscription : 05/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  lolo13 le Mar 30 Juin 2009, 15:27

Veuillez noter que j'ai du expurger le texte et l'imagerie pour cause de post trop long, mais vous pouvez obtenir la version complète illustrée par mail sur demande en MP

Bon tirs

lolo13

lolo13
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 221
Age : 53
Date d'inscription : 05/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  HELIX le Mar 30 Juin 2009, 19:10

:bravo:

Superbe présentation.

Il y a une quinzaine d'années j'ai malheureusement raté un exemplaire néerlandais en parfait état.
Je n'en ai plus vu d'autre depuis.


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16966
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  alain67 le Mar 30 Juin 2009, 19:19

magnifique presentation, toujours le même plaisir de te lire. :bravo:
Cdt, Alain

alain67
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1566
Age : 55
Localisation : 67 limite 88
Date d'inscription : 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  ithaca le Mar 30 Juin 2009, 19:38

HELIX a écrit: :bravo:

Superbe présentation.

Il y a une quinzaine d'années j'ai malheureusement raté un exemplaire néerlandais en parfait état.
Je n'en ai plus vu d'autre depuis.

Effectivement, il en trainait une paire sur les bourses du nord et de l'est de la France, à l'epoque personne n'y pretait attention, le jour ou j'ai deniché une blouse de para Marines, je me suis mis en quete ....mais trop tard ....tout comme le riesing c'est devenu de l'excessivement rare!!!

ithaca
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1094
Age : 49
Date d'inscription : 06/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  Capitaine ivan le Mar 30 Juin 2009, 20:03

Effectivement, c'est un très bon article.
On voit bien que l'adoption d'une arme tient parfois à pas grand chose. En tout cas il est magnifique ce fusil.
A+

Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages : 3771
Age : 61
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  Invité le Mar 30 Juin 2009, 20:17

René Lengelé en avait dans son arrière boutique.

je vais voir si je peux transférer une image,car celles que j 'ai déjà sur Picasa passent encore..


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  ithaca le Mar 30 Juin 2009, 20:21

Houaaaaaaaaaouuuuuuuuu, quelle arriere boutique!!!!!

ithaca
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1094
Age : 49
Date d'inscription : 06/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  Invité le Mar 30 Juin 2009, 20:31

...Et encore,il y en a 20 fois plus...

C 'est vraiment à voir...

Et René Lengelé t 'offrira un (ou deux,ou trois) whisky Johnny Walker red label...



Cessez,je vous prie, de baver sur mon bel écran !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  vivelacolo le Mer 01 Juil 2009, 01:07

Helas, quand l'occasion s'est presentee je l'ai moi aussi manquee. Personne ne voulait de ces trucs la, il se vendaient pour quelques centaines de dollars. Ce n'est plus le cas maintenant.
Le seul objet de Johnson qui soit dans ma collection est une bayonette. Qui d'ailleurs se vend maintenant a prix d'or.



Best regards
Robert R Olivier

vivelacolo
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  Invité le Mer 01 Juil 2009, 07:09

dommage que le site soit tjrs inaccessible....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  WICHITA le Jeu 02 Juil 2009, 16:54

Je le trouve pas trés beau; mais surement trés efficace.
En tout cas merci pour cet article.
CHOUETTE

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11323
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  Pocomas le Jeu 02 Juil 2009, 17:12

C'est le gros chargeur dans le bide qui casse un peu la silhouette effectivement. Il n'est pas trop mal autrement. N' y aurait il pas eu des problèmes de sécurité qui ont motivé son peu de succès ?
Merci pour le superbe article à nouveau ! :bravo:

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14392
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  teufelhund le Dim 11 Oct 2015, 21:42

WICHITA a écrit:Je le trouve pas trés beau; mais surement trés efficace.
En tout cas merci pour cet article.
CHOUETTE

J'en possède un depuis plus de 40 ans avec le beau papier qui va bien délivré par le Gouverneur de ma Province
Numéro de série 14XX sans préfixe
Je peux vous affirmer que je ne confierai jamais ma vie à cette arme , mécanique complexe et complexité de chargement par deux lames de 5 cartouches, manque de précision du fait du canon amovible.
Je préfère 1000 fois mon Garand, beaucoup plus fiable.
Je ne peux pas encore poster des photos vu mon manque d'ancienneté sur le site.
Ce sera fait dès que possible?
T

------------------------

WOODS NOW U.S MARINE CORPS ENTIRELY, our lines include now the entire Bois de Belleau. Signed, Major Shearer "Skipper" 5Th Marines, 3rd Bat -25 juin 1918

teufelhund
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 164
Age : 65
Localisation : D'un côté c'est l'Europe et de l'autre c'est la France ( V Hugo)
Date d'inscription : 07/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  teufelhund le Sam 14 Nov 2015, 19:32

Voici mon exemplaire détenu bien entendu avec l'autorisation qui va bien délivrée par le Gouverneur de Province.
Numéro de série 14XX probablement Dutch army Nederlandse Indie

------------------------

WOODS NOW U.S MARINE CORPS ENTIRELY, our lines include now the entire Bois de Belleau. Signed, Major Shearer "Skipper" 5Th Marines, 3rd Bat -25 juin 1918

teufelhund
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 164
Age : 65
Localisation : D'un côté c'est l'Europe et de l'autre c'est la France ( V Hugo)
Date d'inscription : 07/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  CLOSDELIF le Sam 14 Nov 2015, 19:48

Je ne connaissais pas ce post et je m'en excuse par avance !
Par contre je viens d'y déceler deux  inexactitudes !
Je cite :
Description :
"Le principe de base de fonctionnement du fusil Johnson M1941 n'est pas nouveau en lui même puisqu'il reprend le fonctionnement par court recul du canon utilisé par ne nombreuses armes avant lui comme les carabines de chasse Winchester 1907 et Remington Model 8, son originalité repose dans le système de verrouillage rendu nécessaire par la puissance de la cartouche de 30-06 utilisée. Celui ci repose sur une série de dentures de type engrenage interrompues afin de permettre un déverrouillage selon un angle réduit (18°) tout en conservant une surface de verrouillage importante."

Les Remington N° 8 fonctionnent par long recul et culasse  pivotante avec verrouillage complet !
(Je le sais bien j'en ai deux !)
Ce système est un brevet JM Browning de 1900, et c'est celui de l'Auto 5 globalement....
Il supporte les cartouches les plus puissantes et, en outre , le Chauchat (8 lebel et 30-06) en est un plagiat complet....
A l'opposé, les Winchester 1907 fonctionnent par Blow Back...C'est à dire à culasse non calée....Comme nos 22LR actuelles !
Aucune de ces deux armes ne fonctionne par court recul....

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16438
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  EKAERGOS le Sam 14 Nov 2015, 20:19

lolo13 a écrit:Bonjour a tous, pour mon dernier post de la saison je ne vous présenterais pas une arme a poudre noire mais une armes plus moderne et plus connue soit :

LE FUSIL SEMI-AUTOMATIQUE JOHNSON M1941

Description :
Le principe de base de fonctionnement du fusil Johnson M1941 n'est pas nouveau en lui même puisqu'il reprend le fonctionnement par court recul du canon utilisé par ne nombreuses armes avant lui comme les carabines de chasse Winchester 1907 et Remington Model 8, son originalité repose dans le système de verrouillage rendu nécessaire par la puissance de la cartouche de 30-06 utilisée. Celui ci repose sur une série de dentures de type engrenage interrompues afin de permettre un déverrouillage selon un angle réduit (18°) tout en conservant une surface de verrouillage importante;
lolo13



Bonsoir 

Je découvre cet excellent post sur cet "illustre inconnu" qu'est le Johnson . Je voudrais toutefois faire remarquer que si son principe de fonctionnement est bien le "court recul du canon" rarement utilisé dans les armes longues ce n'est pas le cas :
-ni des carabines semi-automatiques Winchester 1907 en 351 WSL (ni des Mle 1910 en 401 WSL,et 1905) qui fonctionnent à culasse non calée fermée celle ci trés lourde est en forme de "L" dont la grande branche se prolonge sous le canon dans le fût
-ni des carabines Remington Model 8,et 81, qui elles fonctionnent à Long recul du canon .
La différence entre long et court recul étant déterminé par le fait de savoir si le recul du canon est supérieur ou inférieur à la longueur de la douille.

Concernant la diffusion et l'emploi je voudrai juste rajouter que dans les forces US il semble avoir été utilisé en Birmanie par les "Marauders" de Merril  https://fr.wikipedia.org/wiki/Merrill%27s_Marauders ce qui explique sans doute que l'on a pu apercevoir encore des Johnson M41 aux mains de la rebellion Karen.
Enfin il est souvent question d'une unité de Rangers en Italie qui effectivement a utilisé des FM Johnson 1941 (?)
Plus près de nous des exemplaires neutralisés.. et des baïonnettes étaient apparus en France dans les années 70 (Universal Arms ?) ce qui avaient sans doute motivés quelques articles à l'époque et fait ainsi connaître à bon nombre cette arme méconnue.
salut

EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1056
Age : 57
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  teufelhund le Sam 14 Nov 2015, 20:41

EKAERGOS a écrit:





lolo13 a écrit:Bonjour a tous, pour mon dernier post de la saison je ne vous présenterais pas une arme a poudre noire mais une armes plus moderne et plus connue soit :

LE FUSIL SEMI-AUTOMATIQUE JOHNSON M1941

Description :
Le principe de base de fonctionnement du fusil Johnson M1941 n'est pas nouveau en lui même puisqu'il reprend le fonctionnement par court recul du canon utilisé par ne nombreuses armes avant lui comme les carabines de chasse Winchester 1907 et Remington Model 8, son originalité repose dans le système de verrouillage rendu nécessaire par la puissance de la cartouche de 30-06 utilisée. Celui ci repose sur une série de dentures de type engrenage interrompues afin de permettre un déverrouillage selon un angle réduit (18°) tout en conservant une surface de verrouillage importante;
lolo13









Bonsoir 

Concernant la diffusion et l'emploi je voudrai juste rajouter que dans les forces US il semble avoir été utilisé en Birmanie par les "Marauders" de Merril  https://fr.wikipedia.org/wiki/Merrill%27s_Marauders ce qui explique sans doute que l'on a pu apercevoir encore des Johnson M41 aux mains de la rebellion Karen.
Enfin il est souvent question d'une unité de Rangers en Italie qui effectivement a utilisé des FM Johnson 1941 (?)
Plus près de nous des exemplaires neutralisés.. et des baïonnettes étaient apparus en France dans les années 70 (Universal Arms ?) ce qui avaient sans doute motivés quelques articles à l'époque et fait ainsi connaître à bon nombre cette arme méconnue.
salut




Il s'agit plutôt du FM 1941  "Johny Gun" qui fut utilisé par le 1st Special Service Force ( USA-CANADA) en Italie et non par les Rangers.

Et par les PARAS Marines dans le Pacifique ( remarquez les bottes de saut).


Dernière édition par teufelhund le Dim 15 Nov 2015, 10:09, édité 1 fois

------------------------

WOODS NOW U.S MARINE CORPS ENTIRELY, our lines include now the entire Bois de Belleau. Signed, Major Shearer "Skipper" 5Th Marines, 3rd Bat -25 juin 1918

teufelhund
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 164
Age : 65
Localisation : D'un côté c'est l'Europe et de l'autre c'est la France ( V Hugo)
Date d'inscription : 07/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  Nicomidway le Sam 14 Nov 2015, 22:11

Une configuration assez proche du FG42... scratch

------------------------

« Fidèles grognards je vous salue !... »

Nicomidway
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1835
Age : 25
Localisation : Nord Drôme.
Date d'inscription : 03/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnson M1941

Message  Badabom le Sam 14 Nov 2015, 23:54

Nicomidway a écrit:Une configuration assez proche du FG42... scratch





"Professeur" nous avait déjà présenté ce rare FM... aux côtés d'un FG !

Badabom
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 213
Age : 26
Date d'inscription : 31/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum