Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  St Etienne le Jeu 13 Sep 2012, 22:20

Bonsoir,

il y a quelque temps, je vous avais présenté mon Chassepot fait à Mutzig en 1868 :


Et je m'étais interrogé sur la fabrication de ses munitions.

Comme nous appartenons au même club de tir, et que nous partageons un goût prononcé pour le tir, la poudre noire, les armes règlementaires et l'histoire Française du XIXe siècle, je me suis rapproché de Chanzy (qui possède aussi un Chassepot, également un magnifique Mutzig 1868).
Chanzy avait eu l'occasion d'essayer une méthode de fabrication moderne utilisant une balle type Gras. Il en avait été assez déçu : notamment des problèmes récurrents de mise à feu ...

Nous avons décortiqué les différentes méthodes de fabrication disponibles, mais nous avons rapidement réalisé que les cartouches obtenues n'avaient quasiment plus aucun rapport avec la munition d'origine. Or, nous voulons tirer une cartouche qui soit la réplique la plus fidèle possible tant au plan de sa fabrication que de son aspect.

Nous avons pris le temps de nous documenter sur la méthode de fabrication de ces cartouches définie en 1866, estimant que, puisque ces munitions donnaient satisfaction avec un taux de ratés raisonnable, il devrait en être de même aujourd'hui, dès lors que l'on utilisait la méthode d'origine et les matériaux s'en rapprochant au mieux.

Nous avons réuni la documentation de base, notamment plusieurs Instructions du Comité de l'Artillerie datées d'Août 1866 à Mai 1868 et expliquant l'organisation des ateliers, plusieurs planches extraites du Manuel de l'instructeur de tir (édition de 1873) et du Manuel de Pyrotechnie de l'Artillerie de Marine - T2 (édition de 1880), ce dernier ouvrage décrivant avec précision les différentes étapes de la fabrication, les outils, etc ...


Nous sommes en train de mettre au point notre méthode directement inspirée de celle qui était utilisée pour la fabrication des munitions règlementaires du fusil 1866, en utilisant les moyens et les matériaux disponibles les plus proches.
Notre objectif étant de réaliser une réplique la plus fidèle possible de la cartouche d'origine, mais aussi :
- suffisamment solide pour être transportée sans se détériorer.
- d'optimiser la fiabilité : réduire le nombre de ratés.
- de réduire les résidus au maximum pour permettre un chargement aisé.
- de procurer une précision convenable.

Pour le moment, nous utilisons une balle quasiment conforme, à l'exception du nez de l'ogive. Dès que possible, nous commanderons un moule convenable.

Voici un lot de cartouches que j'ai fait la semaine dernière (les calepins ne sont pas encore graissés) :


Nous sommes arrivés à un taux de ratés variant de 1 à 3 pour 15 cartouches tirées. À l'autopsie des cartouches défectueuses, nous avons déterminé 2 causes de défaillances :
1 amorce défectueuse n'ayant pas détonné.
2 amorce ayant claqué mais n'ayant pas fait détonner la charge.

Les amorces défectueuses ... il faudrait pouvoir en changer. Nous utilisons la Nobel 1081 à 4 ailettes pour fusil à percussion. Manifestement cette amorce ne réagit pas toujours au poinçonnement d'une aiguille.
Il faudrait essayer une autre marque ... chose pas simple dans la région.

Quand aux amorces qui claquent sans faire détonner la charge, l'expérience prouve qu'il suffit de remplir de poudre le godet de l'amorce pour constituer un relais.

Nous obtenons des résidus pulvérulents, avec relativement peu de gros déchets, parfois un morceau d'enveloppe ... parfois une rondelle de culot collée au dard. Donc un encrassement mesuré.

Les cartouches sont suffisamment solides, notamment l'étui à poudre copieusement comprimé (sans couscous) et la liaison balle-étui.

Notre souci actuel tiendrai davantage au joint de la tête mobile. Nous utilisons les derniers joints produits par M. Chaussepied avant qu'il ne cesse. Or ces joints sont en caoutchouc beaucoup trop mou. Ils supportent mal la chaleur d'un tir même à cadence normale. Ils se mettent en chou-fleur et rendent quasiment impossible toute manœuvre de la culasse, que ce soit en ouverture et en fermeture. Obligés de les tourner à la perceuse pour arrondir les arêtes, mais même avec ce traitement, ils présentent des félures.

Voici un joint dont j'avais arrondi les bords, il s'est déchiré au 8e coup :



Si quelqu'un dans l'assistance pouvait nous donner le moyen de se procurer des joints fiables : MP. Merci.

Quand aux résultats ... Bon.
Pour le moment, nous aurons la pudeur de nous abstenir de publier les cartons !
Mais quand on aura appris la base du tir couché ...

Voilà, nous avançons dans une démarche fascinante, historiquement et techniquement pleine de sens.
Notre projet de réaliser la réplique de la cartouche réglementaire modèle 1866 est passionnant, car nous le menons en équipe, et, chacun avec ses moyens, ses connaissances, ses intuitions, nous partageons nos expériences, nous les confrontons aux réalités du tir. Bien entendu, nous vous tiendrons au courant de l'évolution du projet.

A bientôt.
avatar
St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 353
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  bosco le Jeu 13 Sep 2012, 22:23

oui des joints de siege de robinet cela marche bien après tape sur google jean pierre sedent tu trouvera de quoi pour refabriquer la cartouche tien voila le lien
http://jp.sedent.free.fr/UNE%20CARTOUCHE%20IGNIFUGEE%20POUR%20LE%20FUSIL%20CHASSEPOT.htm
http://jp.sedent.free.fr/
avatar
bosco
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2427
Age : 47
Localisation : derrière la porte
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  zito de la tourette le Jeu 13 Sep 2012, 22:36

voilà une aventure dans laquelle je n'aurais jamais le courage de me lancer.

bravo
avatar
zito de la tourette
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4747
Age : 44
Localisation : Beaucaire (30)
Date d'inscription : 08/06/2010

http://www.saint-guillaume.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  lionrobe le Jeu 13 Sep 2012, 23:35

Je dis respect, et je pense plus...

Merci de nous faire partager cette quête.....
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5973
Age : 66
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  Chanzy le Jeu 13 Sep 2012, 23:53

Bonsoir Saint Étienne,

Que de discussions, d' heures de montage et d' essais avec ces cartouches !

Beaucoup d' émotions aussi, joie et parfois déception !

Mais tout ça est vraiment passionnant...

Un grand merci à notre documentaliste sans qui nous n' aurions pas pu commencer notre quête...


------------------------

A vaincre sans péril on triomphe sans gloire.
Le Cid, Corneille.
avatar
Chanzy
Membre
Membre

Nombre de messages : 41
Age : 35
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 04/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  Fabian23 le Ven 14 Sep 2012, 08:48

Avez vous essayé des amorces Berdan? Elles sont plus sensibles et la détonation est bien plus forte. Depuis que j'ai employé celles-ci dans mes cartouches Dreyse je n'ai aucun raté. Parcontre c'est sur qu'elle sont moins pratique pour coller en place que les amorces à aillettes.
avatar
Fabian23
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1196
Age : 39
Localisation : Oberland Bernois
Date d'inscription : 22/07/2010

http://www.militarygunsofeurope.eu

Revenir en haut Aller en bas

re:un projet la répliquede la cartouche1866 du Chassepot

Message  labrocante37 le Ven 14 Sep 2012, 09:02

salut salut salut à tous.
La quête du saint Graal cette cartouche,un super projet St Etienne,Chanzy que d'heures de travail devant vous et peu être pas beaucoup récompensé
Moi aussi j'ai ma quête,la cartouche 1855 du Dreyse,depuis que j'ai fait faire le moule un problème résolu,je me heurte à un autre la réalisation du sabot en tilleul bois utilisé a l'époque,se sont des cotes précises et la tendance est au gonflement au montage Les amorces sont a ailettes réglementaires:affraid: affraid affraid ,impossibilité de chambrer, cartouche à refaire, pour l'instant status quo, j'utilise la cartouche modèle1841 là je maitrise.à pluche

labrocante37
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1862
Age : 67
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  St Etienne le Ven 14 Sep 2012, 09:47

Chanzy a écrit:Bonsoir Saint Étienne,
Que de discussions, d' heures de montage et d' essais avec ces cartouches ! Beaucoup d' émotions aussi, joie et parfois déception ! Mais tout ça est vraiment passionnant...
Un grand merci à notre documentaliste sans qui nous n' aurions pas pu commencer notre quête...
C'est vrai, j'allais oublier GF qui s'est immédiatement intéressé à notre démarche et qui nous a gentiment transmis toutes les docs qu'il avait. Un grand merci.

Fabian23 a écrit:Avez vous essayé des amorces Berdan? Elles sont plus sensibles et la détonation est bien plus forte. Depuis que j'ai employé celles-ci dans mes cartouches Dreyse je n'ai aucun raté. Parcontre c'est sur qu'elle sont moins pratique pour coller en place que les amorces à aillettes.
Bonjour Fabian, c'est ce type d'amorce dont nous avons besoin. Est-ce que ce sont ces amorces qui ont 6 ailettes ? Juste pourrais-tu indiquer la marque de ces amorces berdan et l'endroit ou on les trouve ?

labrocante37 a écrit: salut salut salut à tous.
La quête du saint Graal cette cartouche,un super projet St Etienne,Chanzy que d'heures de travail devant vous et peu être pas beaucoup récompensé ...
Mais si, on est récompensés ! Tirer au Chassepot est un privilège, car si l'arme est magnifique, elle ne se donne pas comme ça ... Et on a déjà une belle cartouche qui fait boum la plupart du temps.

Et question heures de travail, c'est pas si terrible.
On se transporte en 1866 ou 67 et c'est passionnant. Que demander de plus ?

A bientôt
avatar
St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 353
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

re:un projet la répliquede la cartouche1866 du Chassepot

Message  labrocante37 le Ven 14 Sep 2012, 10:53

salut salut salut
S i l'un de vous Saint Etienne,Chanzy se trouve au concours de tir au stand de Braille oueille ce week end position gps N46,66108 E0,21059
Le stand se situe entre Cissé et la D 62(de Vouillé à Neuville)ou au concours des Arquebusiers du Maine début Octobre,position gps
L 00°06,39"E l 48°12,48"N
Je vous fournis des amorces Berdan avec plaisir,à pluche

labrocante37
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1862
Age : 67
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  Fabian23 le Ven 14 Sep 2012, 10:59

Salut!

Les amorces Berdan sont généralement utilisées pour les munitions de guerre, elles ressemblent aux amorces PSF mais n'ont pas d'enclume, donc le fulminant est directement exposé. Elles n'ont pas d'aillettes, ce qui pose problème pour en solidarisé une dans le cullot d'une cartouche chassepot. Peut-être simplement avec deux billes de colle à chaud.



Pour la cartouche Dreyse la question ne se pôse pas car il faut simplement la coller à l'arrière du sabot.

------------------------

Mon petit site: Military Guns of Europe sunny
 
avatar
Fabian23
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1196
Age : 39
Localisation : Oberland Bernois
Date d'inscription : 22/07/2010

http://www.militarygunsofeurope.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  Chanzy le Ven 14 Sep 2012, 11:25

Bonjour Labrocante,

Oui nous serons tous les deux aux concours des arquebusiers du Maine !

Merci de ton offre, ça nous permettra d' avancer !

------------------------

A vaincre sans péril on triomphe sans gloire.
Le Cid, Corneille.
avatar
Chanzy
Membre
Membre

Nombre de messages : 41
Age : 35
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 04/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  patpat le Ven 14 Sep 2012, 13:23

Joli projet et jolies cartouches. Bon courage.
avatar
patpat
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 342
Age : 48
Date d'inscription : 10/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  St Etienne le Ven 14 Sep 2012, 14:06

bosco a écrit:oui des joints de siege de robinet cela marche bien après tape sur google jean pierre sedent tu trouvera de quoi pour refabriquer la cartouche tien voila le lien
http://jp.sedent.free.fr/UNE%20CARTOUCHE%20IGNIFUGEE%20POUR%20LE%20FUSIL%20CHASSEPOT.htm
http://jp.sedent.free.fr/

Merci Bosco.
Nous connaissons ce site et la méthode de M. Sedent. Mais sa cartouche, qui nous semble cependant intelligemment conçue, est trop différente de l'originale.
Quand aux joints de robinets, dans sa méthode comme dans celle de M. Jachet, en dehors du diamètre de la mèche, on ne trouve aucune info pratique quand à la modification des joints. J'ai essayé sur des joints en 18x4x5 : le caoutchouc, bien que plus dur, est encore trop mou ... la mèche se décentre et au final, le trou part en sucette.
À moins de disposer d'un emporte-pièce suffisamment large et puissant pour accueillir ces joints ...
avatar
St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 353
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  Baccardi le Ven 14 Sep 2012, 14:31

lionrobe a écrit:Je dis respect, et je pense plus...

Merci de nous faire partager cette quête.....

avatar
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 11620
Age : 53
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  Mezigot le Ven 14 Sep 2012, 14:38

A mon humble avis, la balle au profil d'origine est incontournable pour de bons resultats. Lors de mes essais avec le Mle 1866 voila bien une dizainne d'annees, j'ai essaye tant les amorces RWS "mousquet" a 4 ailettes que les Berdan 6,45 mm. Ces dernieres donnent pour une meme charge une V0 superieure d'environ 10 m/s et un ecart-type moindre (il faut que je retrouves mes donnees). A 125 m en tir allonge, ca groupait dans 2 cm de large par 10 cm de haut avec un Chassepot au canon mirroir.

Voila un essai avec un Chassepot au canon un peu pique. J'ai fait mieux, mais c'est la seule photo que j'ai. Tir de 10 cartouches consecutives sans nettoyage.



Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1935
Age : 47
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  JLH4590 le Ven 14 Sep 2012, 14:45

belle cible et bon courage pour vos recherches salut

------------------------

vivent les arquebusiers normands
Du fait de leur seule existence les armes détenues par la population sont une garantie pour notre Liberté

Charles de GAULLE

37
avatar
JLH4590
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1656
Age : 70
Localisation : ouest
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  Mezigot le Ven 14 Sep 2012, 15:10

Ah, oui, j'oubliais, pour les obturateurs, j'ai pris les miens chez Le Hussard il y a un bail, et ils sont tout simplement increvables si on ne les mets pas en contact avec l'huile a armes. J'en ai un qui doit approcher des 150 coups et qui est encore comme neuf... J'avoue ne pas savoir si ils en tiennent encore depuis que JJB n'y est plus, et si ils en ont encore, et le cas echeant, si ils sont identiques a ceux vendus il y a plus de 10 ans.


Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1935
Age : 47
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  voxan le Ven 14 Sep 2012, 16:52

salut
si tu cherche des joints rasta , tu as aussi cette solution http://www.rh-custom.se/category.php?id_category=31 Wink


bon courage pour la suite :bravo:


avatar
voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4640
Age : 48
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  fcrozet le Ven 14 Sep 2012, 17:02

je confirme l'intervention de BOSCO et notamment l'extrême qualité des travaux de J.P. SEDENT dont il a mis en ligne le lien de ses excellents mémos.

je confirme, comme ce dernier l'exprime, qu'en matière de sécurité, outre le joint il faut également "veilleur au grain"

"Veillons au grain.

Le grain est une pièce vissée dans le cylindre de la culasse mobile qui sépare l’intérieur du cylindre en deux compartiments. A l’avant du grain on trouve le logement de l’axe de la tête mobile et à l’arrière, le logement du ressort de l’aiguille avec son support et la tige guide se terminant par le « té » de fixation.
Le grain est percé d’un trou permettant juste le passage de l’aiguille. Le diamètre du trou du grain ne doit pas être excessif. Si l’encrassement dû au tir parvient en passant par le trou du grain à venir se déposer massivement dans le compartiment du ressort du chien, c’est que son diamètre est devenu trop important. Les gaz peuvent alors dans certains cas repousser violemment le chien en arrière et occasionner la rupture du « té », ce qui est très dangereux, puisque le chien alors désolidarisé de la culasse peut être projeté vers la face du tireur. Un autre point important à vérifier également est le diamètre du trou central de la tête mobile qui lui non plus ne doit pas être excessif."


JP SEDENT
Sa recette avec du papier ignifugé est tout simplement géniale et résout en quasi totalité les problèmes d'encrassement et facilite le nettoyage

si tu es intéressé par un échantillon du produit qu'il utilise, je dois en avoir un peu quelque part, fais moi signe en MP
avatar
fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3921
Age : 60
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  fcrozet le Ven 14 Sep 2012, 17:06

des vrais "pour l'exemple"

[img][/img]
avatar
fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3921
Age : 60
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  fcrozet le Ven 14 Sep 2012, 17:11

mon mien

[img][/img]
avatar
fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3921
Age : 60
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  bosco le Ven 14 Sep 2012, 18:29

bonne aventure
avatar
bosco
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2427
Age : 47
Localisation : derrière la porte
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  azul le Ven 14 Sep 2012, 19:08

Bonsoir,
Dans ma vie professionnelle j'ai eu à faire réaliser des obturateurs de tuyauteries aéronautiques. Nous avions utilisé, à l'époque, du RHODORSIL, c'est un caoutchouc silicone qui se présente à l'état liquide-pâteux et polymérise avec un catalyseur. Il en existe dans toute une gamme de dureté et a un gros avantage, il ne colle que sur le verre.
Nous avions réalisé des moules, simples cylindres en aluminium, évidés et munis d'une tige centrale et nous coulions le silicone dedans, après polymérisation nous avions une rondelle percée à la bonne cote.
Le silicone résistant bien à la chaleur, je pense que cela doit marcher.

Il n'y a, pour autant que je le sache, pas de moyen simple d'usiner du caoutchouc, à par en le congelant dans l'azote liquide et en l'usinant tant qu'il est dur.

Azul.

------------------------

Bon à rien mais prêt à tout.
avatar
azul
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 647
Age : 54
Localisation : Lauragais
Date d'inscription : 19/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  voxan le Ven 14 Sep 2012, 19:36

si tu le congèle à l'azote il va exploser en morceaux quand tu vas l'usiner
avatar
voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4640
Age : 48
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : la réplique de la cartouche 1866 du Chassepot

Message  St Etienne le Ven 14 Sep 2012, 19:37

Mezigot a écrit:A mon humble avis, la balle au profil d'origine est incontournable pour de bons resultats...
Merci Mezigot, ta cible me donne courage et espérance salut
Et nous avons l'inetention de nous procurer une ogive aux cotes d'origine. Mais mollo, ca ne sera pas donné ... et je viens de recevoir ma taxe foncière affraid

voxan a écrit: salut si tu cherche des joints, tu as aussi cette solution http://www.rh-custom.se/category.php?id_category=31 Wink
Merci Voxan, un site à retenir, on va en reparler avec Chanzy

fcrozet a écrit:je confirme l'intervention de BOSCO et notamment l'extrême qualité des travaux de J.P. SEDENT dont il a mis en ligne le lien de ses excellents mémos. je confirme, comme ce dernier l'exprime, qu'en matière de sécurité, outre le joint il faut également "veilleur au grain"
...
Sa recette avec du papier ignifugé est tout simplement géniale et résout en quasi totalité les problèmes d'encrassement et facilite le nettoyage
Merci Crozet, ton arme est magnifique !
Nous avons bien retenu le coup de la petite rondelle en caoutchouc à placer pour assurer une meilleure étanchéité du grain. Quand au papier ignifugé, pourquoi pas ?

azul a écrit:Bonsoir, Dans ma vie professionnelle j'ai eu à faire réaliser des obturateurs de tuyauteries aéronautiques. Nous avions utilisé, à l'époque, du RHODORSIL, c'est un caoutchouc silicone qui se présente à l'état liquide-pâteux et polymérise avec un catalyseur. Il en existe dans toute une gamme de dureté et a un gros avantage, il ne colle que sur le verre.
Nous avions réalisé des moules, simples cylindres en aluminium, évidés et munis d'une tige centrale et nous coulions le silicone dedans, après polymérisation nous avions une rondelle percée à la bonne cote.
Le silicone résistant bien à la chaleur, je pense que cela doit marcher.
Il n'y a, pour autant que je le sache, pas de moyen simple d'usiner du caoutchouc, à par en le congelant dans l'azote liquide et en l'usinant tant qu'il est dur.
Merci de cette info. La congélation à l'azote liquide de joints de robinets n'étant pas encore tout à fait possible chez nous, nous retenons le rhodorsil ... ce qui, si ca fonctionne bien, nous permettrait d'être indépendants sur ce plan.

Encore merci, merci à tous pour votre intérêt ! cheers
avatar
St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 353
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum