L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  lionrobe le Sam 25 Aoû - 6:54

L’ASTRA 400
Sources /
- Gazette des Armes N°176 (par Bernard Meyer), N°  191 (par François Marchetti), N° 202 (par Bernard Meyer), N° 248 (par Jean-Pierre Bastié), N° 253 et 254 (par Luc Guillou)
- « Les pistolets Astra » par Luc Guillou et Philippe Gourio
- « The Astra tubular slide pistols, models 400, 300, 600 Etc » par Ed Buffaloe
- Wikipedia, Littlegun, forums espagnols et autres recherches et photos personnelles
- Liens principaux /
       http://www.9mmlargo.com/400/index.htm
       http://www.hlebooks.com/


/L’ASTRA 400 – Généalogie :
A/ Des origines de la firme au Campo-Giro

A1/La firme Esperanza y Unceta

Don Juan Esperanza, un fin mécanicien, s’associe à Don  Juan Pedro de Unceta-Baerenechea Cendoya pour fonder leur firme le 17 juillet 1908 à Eibar, dans le berceau basque dont est issue la longue lignée d’armuriers à laquelle appartient le second.
Ainsi, tout comme pour la firme Bergmann (sur le Bergmann-Bayard, voir discussion ici : http://www.tircollection.com/t7509-le-pistolet-bergmann-bayard-ouvrage-de-nparra :…), la vocation initiale de sous-traitance de pièces détachées mécaniques peut se trouver rapidement complétée par la production d’éléments destinés au montage des pistolets réalisés par les nombreux artisans locaux.
Si l’obtention des contrats militaires est à l’époque soumise à forte concurrence, le marché civil est très porteur et la vogue des pistolets automatiques Browning 1906 conduit à sa déclinaison en de multiples copies par les artisans basques.
Esperanza y Unceta va proposer à son tour sa propre version, sous la marque « Victoria », un » modèle 100 » ou « modèle 1911 », en 6,35 mm ou 7,65 Browning, de type « hammerless », pouvant être porté commodément en poche.








Cependant, une opportunité d’investir le marché militaire apparait lorsque l’armée espagnole, mécontente des délais de livraison des 3000 exemplaires du Bergmann (Mars) 1905 (devenu 1908, livré 3 ans après la commande initiale), manifeste son intention de privilégier une production nationale. L’entreprise va connaitre son premier développement majeur en participant au contrat de fabrication des pistolets Campo-Giro dès 1912, ce qui l’obligera à trouver des locaux plus vastes à Guernica en 1913.
 (sur l’intérêt architectural de la fabrique, voir ici : http://tourisme.euskadi.net/fr/patrimoines-culturels/usine-astra-unceta-y-cia/x65-12375/fr/)





A2/Le Campo-Giro
Sur le Campo-Giro, voir discussion ici : http://www.tircollection.com/t5806-le-campo-giro

Dès 1900, le lieutenant-colonel d’artillerie Venancio Lopez de Ceballos y Aguirre, Comte de Campo-Giro, entreprend l’étude d’un pistolet automatique au fonctionnement original. Cependant, son prototype réalisé à l’arsenal d’Etat d’Oviedo sur autorisation en 1903/1904 (platine à simple action, chien apparent, chambré pour la 9 para), ne retient pas la faveur de l’Etat-Major espagnol après le dépôt du brevet le 25 janvier 1905.





Les difficultés rencontrées par Bergmann  motivent la reprise du projet de Campo-Giro, dont un second prototype est réalisé dès 1910, 25 exemplaires dont les essais sont achevés le 30 juin 1912 et validés par décret royal du 24 septembre 1912.





Une modification majeure, l’abandon de la biellette et des verrous au profit d’une culasse non calée, ceci à l’issue de l’expérimentation intensive d’un premier millier d’exemplaires. Sous le nom de « modelo 1913 », le Campo-Giro y a gagné sa ligne élégante, fruit de l’augmentation tubulaire nécessaire pour supporter le puissant ressort récupérateur et la cartouche de 9 mm Campo-Giro  ;

La mystérieuse cartouche de 9 mm Campo-Giro (jugée d’une vélocité supérieure à la 9mm Bergmann-Bayard, ce qui pourrait être dû au canon plus long du Campo-Giro) est similaire à la 9 Largo fabriquée par la firme Pirotecnia Militar de Sevilla, mais néanmoins différente :
( lire l'article "Mémoire descriptif du pistolet automatique Campo Giro. Calibre 9 mm. - patente N. 34.798. - 1904" publié par celui qui était alors le Commandant d'État Major D. Venancio Lopez De Ceballos y Aguirre, Comte de Campo Giro, dans le "Memorial d'Artillerie" de juin 1906 (année 61, Serie V, Tome I), dans lequel il parlait d'une munition qui, balistiquement ressemblait peu à la 9 mm Bergmann, mod. 1903) :
• Cartouche : Calibre 8,81 mm. Catégorie guerre. Type Campo Giro. Ordinaire. Modèle 1913. Long 32. poids 12,92 g.
• Ogive : Type Arrondie, rome. Blindée. Cuproniquel. Plomb antimonioso. Longueur 16. Diamètre 9,1. Poids 128 grains.
• Capsule : Type Berdan. 18 milligrammes de mélange détonant. Laiton 72/28. Diamètre 4,5. Poids 2.31 grains.
• Douille : Type cylindrique, entaillée. Avec rainure. Laiton 72/28. Longueur 23. Poids 63,27 grains.
• Poudre : Fil. 41 (6,17 grains) Progressive. Sans fumée. Une base. Lamelles.
• Caractéristiques balistiques : Vitesse initiale 355 M/s. Énergie a la bouche 53 Kpm. pression en chambre moins de 2500 Kp/cm². Portée max 2000 m, Portée efficace 50 m. Perfore 10 cm de bois de pin a 50 mètres.










Si le modèle 1913 sera également civil (340 exemplaires sur les 1300 unités de la « pré-série » livrée dès décembre 1914), la seconde génération appelée 1913/1916 (13 625 exemplaires encore légèrement améliorés en 1915), devient le pistolet réglementaire de l’armée espagnole avec la dénomination Pistª Autª mod.1913 après le second décret royal du 5 janvier 1914 qui valide les modifications apportées depuis l’expérimentation du premier modèle en 1912. Sa production, contrariée par celle prioritaire du Ruby, cesse en 1919.

En haut, le modèle 1913/16 ; dessous le 1913 :










-


Dans sa version ultime, les plaquettes de crosse ne sont plus en corme, devenue difficile à trouver, mais en bois quadrillé, renforcées par une seconde vis, le levier de la sûreté manuelle étant redessiné pour rendre l’arme plus ergonomique.

Accessoires, démontages, éclatés :















Les marquages sont inscrits pour l’essentiel sur l’arrière de la glissière.











A3/ Du Campo-Giro à l’Astra 400

En 1914, afin de désigner ses propres modèles, la manufacture dépose la marque commerciale « Astra ». A compter du 25 novembre 1914, les différents modèles commencent à être distingués par des numéros multiples de 100 (le Victoria en 6,35 mm devient ainsi l’Astra 1911, une nouvelle copie du Browning 1906 devient pour sa part l’Astra 200…),





mais la production principale (150 000 exemplaires) sera le Ruby pour l’armée française durant la première guerre mondiale, en sous-traitance de la firme Gabilondo.






L’armistice nécessite alors la conception d’un nouveau produit, ce sera un successeur au Campo-Giro légèrement vieillissant (qui demandait 3 mains pour le démontage…) et menacé par l’apparition de l’excellent « Star », copie du colt 1911 en 9 para du concurrent Bonifacio Echevarria.
Le Campo-Giro sera toutefois encore en usage dans les deux camps de la guerre civile espagnole,

Les droits et patentes sur son pistolet sont abandonnés par le Comte juste avant sa mort le 22 mai 1916, après un accident équestre,  au profit de Don Juan Esperanza, et on peut ainsi appeler le Campo-Giro le « grand-père de tous les Astra (F.Marchetti)».

Le « fils » sera l’Astra 400, arme de légende qui sera exportée en Amérique du sud, en Allemagne, en France, après modification dès 1920 pour simplifier la construction (chien interne) et le démontage (similaire à celui du Browning 1910).
Les deux armes sont indissolublement liées :





A venir :
B/ L’Astra 400


Dernière édition par lionrobe le Jeu 30 Oct - 5:48, édité 8 fois
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5906
Age : 66
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  WICHITA le Sam 25 Aoû - 7:54

Shocked
avatar
WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 13939
Age : 54
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  Pocomas le Sam 25 Aoû - 8:52

Du très, très beau boulot pour notre plus grand plaisir, merci trop beaucoup grave.
avatar
Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 15505
Age : 63
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  lionrobe le Dim 26 Aoû - 11:04

La mystérieuse cartouche de 9 mm Campo-Giro (jugée d’une vélocité supérieure à la 9mm Bergmann-Bayard, ce qui pourrait être dû au canon plus long du Campo-Giro) est similaire à la 9 Largo

Dans la limite de la fiabilité du chronographe et d'un petit nombre de projectiles tirés ce matin (un grand merci aux membres du stand de Combs-la-Ville http://tir-combslaville.forumactif.org/), de la 9 Largo manufacturée sort environ 25 m/s plus vite de l'Astra 400 que du Bergman-Bayard.
A développer dans la suite du sujet.
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5906
Age : 66
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  kri1942 le Dim 26 Aoû - 11:41

Félicitations, Laurent, pour cet article sur les premiers pistolets Astra; et tu as du travail (comme moi, par ailleurs Very Happy ) avec toutes les séries suivantes: 400, 600, 300, Condor etc....
avatar
kri1942
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2797
Age : 76
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  lionrobe le Dim 26 Aoû - 12:54

kri1942 a écrit:Félicitations, Laurent, pour cet article sur les premiers pistolets Astra; et tu as du travail (comme moi, par ailleurs Very Happy ) avec toutes les séries suivantes: 400, 600, 300, Condor etc....

Merci.
Pour diverses raisons, je vais m'arrêter aux 300 et 600 et laisserais le condormir
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5906
Age : 66
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  kri1942 le Dim 26 Aoû - 15:45

Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
kri1942
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2797
Age : 76
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  HELIX le Dim 26 Aoû - 16:51



Très beau travail Laurent , j'attends la suite avec impatience.

avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19493
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  voxan le Dim 26 Aoû - 17:30

:bravo: :bravo: :bravo: Wink
avatar
voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4528
Age : 48
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  CLOSDELIF le Dim 26 Aoû - 19:22

Bonsoir Laurent !
Je suis de retour à la civilisation avec une connexion correcte......
Magnifique travail sur un sujet que j'affectionne particulièrement salut
Je te remercie par avance pour tout ce que je vais découvrir grâce à toi....
old Juste une toute petite "remarque" ..... Embarassed
Les Ruby et "consorts" sont plus des copies du FN Browning 1903 que du 1906......
En effet, comme le premier, ce sont des armes à chien interne.....Alors que le 1906 est une arme à percuteur lancé......
Mais cela ne change finalement rien à ton excellent article que je dévore littéralement.....(Et virtuellement )
Marc.

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

http://winchester-lsg.forumotion.com/  
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
avatar
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 17802
Age : 66
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  bosco le Dim 26 Aoû - 20:09

bravo pour ce post
avatar
bosco
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2426
Age : 47
Localisation : derrière la porte
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Je m'avance un peu....

Message  Invité le Lun 3 Sep - 21:24

Excellent post, en effet.

Je me permets de m'avancer un peu sur l'histoire de l'intense vie du "puro"...c'est en effet le nom familier donné en Espagne à l'Astra 400, ou modèle 1921, du fait de la forme tubulaire de la glissière qui enchasse le canon et qui fait penser à un "cigare" ("puro" en espagnol).

Le forces rebelles s'étant emparé du pays basque espagnol en 1937 et la plupart de l'industrie d'armement espagnole étant concentrée dans ce territoire, le gouvernement républicain de l'époque s'est retrouvé en pleine guerre civile sans source d'approvisionnement en armes individuelles de fabrication nationale en.

Deux "copies" de l'astra 400 ont alors commencé à être produites en zone républicaine : Une à Tarrassa (Catalogne), et une autre à Alginet (région de Valence).

La copie catalane sera connue sous le nom de "ascaso", en hommage au militant anarchiste Francisco Ascaso, tué à Barcelone lors de l'assaut à une caserne de militaires rebelles aux tous premiers jours du soulèvement nationaliste, en juillet 1936.

La copie valencienne sera connue sous le nom de "RE" pour "Republica Española".


Les deux copies sont parfaitement conformes à l'original (l'astra 1921) et ne se différencient d'elle, outre les marquages et les plaquettes de crosse (de type "tokarev" sur la RE), que par la longueur du tour de stries du canon : 24 cm pour l'astra 400, 26 cm pour la "RE", 31 cm pour la "ascaso".

Il y a eu également une version pour la marine de l'astra 400 qui se caractérise par une retenue du chargeur située sur le côté gauche du bas de la crosse. Ce système de retenue du chargeur sera adopté également par la "petite soeur" astra 300 (en 32 acp ou 380 acp) et, plus tard, par la "moyenne soeur" astra 600 en 9 para développée pour l'armée allemande pendant la seconde guerre mondiale.

A noter que le fait même qu'un modèle en 9 para ait été développé à la demande expresse de la wehrmacht alors que plusieurs milliers d'astra 400 en calibre 9 largo leur avaient déjà été livrés en 1942, dément la supposée réputation de "mangetout" de l'astra 400 que d'aucuns disent capables de tirer n'importe que calibre e 9mm. En effet, la cartouche 9 largo n'étant pas réglementaire au sein de la wehrmacht, les soldats allemands sur le front de l'est avaient avaient tendance à charger leurs astra 400 avec de la 9 para, ce qui occasionnait fréquemment sinon des enrayages, du moins de fréquentes ruptures de l'extracteur car c'est celui ci qui retenait la cartouche dans la chambre lors du tir (il y avait 4mm de chambre "en trop").

L'astra 400 était cependant grandement apprécié par les allemands pour sa précision, sa robustesse, sa fiabilité, surtout sous les rudes conditions du front russe, et ils ont insisté pour avoir "le même"...mais adapté à leur chère 9mm parabellum....et ainsi est né l'astra 600.

A noter également que la "petite soeur", l'astra 300, a été également largement utilisée par l'armée allemande, mais cette fois par la Luftwaffe (les calibres 7.65 et 9 court étant tous les deux à l'époque largement répandus en Allemangne, contrairement au 9 largo....qui pourtant ressemble comme deux gouttes d'eau au vieux 9mm steyr autrichien).

Voila, au prochain post je tacherai de mettre quelques photos de cette jolie petite famille chargée d'histoire, ainsi que des différents accessoires plus ou moins extravagants développés pour cette arme légendaire, notamment des chargeurs "XXL" qui ont de quoi surprendre même les plus blasés....

A bientôt.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  lionrobe le Lun 3 Sep - 21:44

Superbe, et sans recherches particulières, des précisions que je n'avais pas encore trouvées !!!!
J'essaierais de compléter dans la semaine avec de l'iconographie, notamment....
Démêler les avatars probables ou possibles de "nos" Astra avec les marquages sera amusant.
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5906
Age : 66
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  feder504 le Lun 3 Sep - 22:13

J'ai eu un Campo-Giro 13-16 (avec son étui), un 1921 et un "RE", dans ma collection ...
Avec le 1921, j'ai fait "l'expérience mangetout", qu'il me semble avoir décrite sur le forum.
Hors le 9 Largo et le 9 Steyr, que des emm .... avec le reste, le final étant une balle de .380 ACP coincée dans le canon après un "prout" ridicule ...
Je n'avais pas à l'époque de .38 Auto ou Super Auto sous la main pour compléter l'essai ... dommage ...

A+
avatar
feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5297
Age : 69
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  Invité le Lun 3 Sep - 23:21

feder504 a écrit:J'ai eu un Campo-Giro 13-16 (avec son étui), un 1921 et un "RE", dans ma collection ...
Avec le 1921, j'ai fait "l'expérience mangetout", qu'il me semble avoir décrite sur le forum.
Hors le 9 Largo et le 9 Steyr, que des emm .... avec le reste, le final étant une balle de .380 ACP coincée dans le canon après un "prout" ridicule ...
Je n'avais pas à l'époque de .38 Auto ou Super Auto sous la main pour compléter l'essai ... dommage ...

A+

Ne me dites pas que vous vous êtes défait du Campo Giro et du RE....Arrrrrrgggggg !!!!

Ce sont des pièces qui deviennent rares, voire rarissimes pour le Campo Giro !!!

Quand à votre expérience en tirant du du 9x17 dans une arme chambrée pour du 9x23....ça ne m'étonne pas. Toutes ces histoires selon lesquelles l'astra 400 est capable de tirer n'importe quoi ce ne sont que des co.....ies.

En temps de guerre, on tire (ou on essaye de tirer...) ce qu'on peut dans ce qu'on a, mais une arme est faite pour tirer la cartouche pour laquelle elle est chambrée et rien d'autre !!

L'astra modele 1921 est particulièrement solide (construite comme un tank, disent de lui les américains...), et suivant les tolérances d'usinage de la chambre, qui à l'époque étaient assez "allez à Toires", certains peuvent effectivement tirer sans trop de problèmes des centaines de cartouches de 9 para...mais d'autres vont s'enrayer après 3 cartouches ou, pire, vous allez retrouver la griffe de l'extracteur plantée ans l'oreille de votre collègue de stand, qui ne pas ans doute pas trop apprécier...

Pour ma part, j'ai eu un astra 400 modele "marine" dans lequel les 9 para chambraient au poil et ne glissaient pas jusqu'au fond de la chambre, alors que dans celui que j'ai maintenant la 9 para s'en va en buttée au fond de la chambre. Donc, si j'essaye de tirer de la 9 para avec mon 400 actuel, la cartouche ne sera tenue que par l'extracteur, et je risque de me retrouver à écumer les sites web à rechercher déséspérement un extracteur après deux ou trois cartouches....et les pièces pour ces vénérables ancêtres se font rares....et chères !!

De nos jours, du fait du grand nombre d'armes en 9 largo exportées aux USA, une firme américaine (starline, pour ne pas la citer), s'est mise à fabriquer et commercialiser des douilles de 9 largo, et à amorçage boxer en plus ! On peut trouver ces douilles sans trop de problèmes, même en France d'après ce que j'ai appris récemment (pour ma part, je les achète cependant en Espagne, ou je me rend régulièrement).. Donc, tant qu'à faire des expériences, autant qu'elles consistent à essayer divers chargements (que le 400 accepte fort bien), mais avec les douilles qui vont bien, plutôt qu'essayer de reproduire des "légendes urbaines".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  lionrobe le Mar 4 Sep - 6:18

[quote="LLANERO Ne me dites pas que vous vous êtes défait du Campo Giro et du RE....Arrrrrrgggggg. Ce sont des pièces qui deviennent rares, voire rarissimes pour le Campo Giro !!!".[/quote]

Rappelons que le descendant du Comte est membre du forum, mais il ne s'est pas connecté depuis longtemps...

" Re: Le Campo-Giro
Sebas le Lun 20 Déc - 21:56

.Puisque tu insistes Lionrobe, si je suis si passionné par cette arme c'est parce que Don Venancio Lopez de Ceballos y Aguirre n'est autre que mon arrière arrière grand père... Je suis le dernier des Lopez de Ceballos, car c'est le nom de famille de ma mère, donc il s'eteint ici... "
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5906
Age : 66
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  feder504 le Mar 4 Sep - 9:29

Tout à fait d'accord avec Llanero ...

Pour mon 13-16, c'est contre mon gré qu'il a été arraché à l'affection que je lui portais ...
...mais n'en parlons plus ...

Mon expérience "mangetout" avait été menée dans les années 70 suite à un article dans une revue spécialisée, et j'ai voulu prouver à l'auteur qu'il colportait des légendes sans jamais avoir vérifié, ce qui était le cas ... Very Happy

A+
avatar
feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5297
Age : 69
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  lionrobe le Mar 4 Sep - 11:16

L'expérience a été tentée et relatée, selon Luc Guillou, dans le N°40 de Cibles sous la signature de Christian Clanet, "un collectioneur toulousain, qui, ayant garni le chargeur d'un Astra 400 des cartouches suivantes : 9 mm Steyr, 9 mm parabellum, 9 mm Browning long, 9 mm Glisenti, 38 ACP, 9 mm court, réalisa, non seulement un tir sans incident d'alimentation ou de percussion, mais encore un groupement plus serré qu'avec un Luger tirant des munitions issues d'un même lot".

Ave, les toulousains, quelqu'un en saurait plus ?
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5906
Age : 66
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  CLOSDELIF le Mar 4 Sep - 11:28

lionrobe a écrit:L'expérience a été tentée et relatée, selon Luc Guillou, dans le N°40 de Cibles sous la signature de Christian Clanet, "un collectioneur toulousain, qui, ayant garni le chargeur d'un Astra 400 des cartouches suivantes : 9 mm Steyr, 9 mm parabellum, 9 mm Browning long, 9 mm Glisenti, 38 ACP, 9 mm court, réalisa, non seulement un tir sans incident d'alimentation ou de percussion, mais encore un groupement plus serré qu'avec un Luger tirant des munitions issues d'un même lot".

Ave, les toulousains, quelqu'un en saurait plus ?
Je me rappelle parfaitement bien de cet article......
Mais depuis, j'ai, aussi, appris à prendre du recul (beaucoup même) vis à vis de notre incomparable littérature Franco-Française......N'ai je pas lu dans icelle que l'archiduc à Sarajevo fut exécuté avec un FN 1900.....et autres billevesées que je n'ose vous rapporter Embarassed

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

http://winchester-lsg.forumotion.com/  
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
avatar
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 17802
Age : 66
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  kri1942 le Mar 4 Sep - 11:33

Je suis tout à fait d'accord avec Michel, pour dire qu'il est préférable d'utiliser la bonne longueur de cartouche, 23 mm, dans les armes espagnoles chambrées en 9 mm largo:9 largo, 9 mm steyr ou 38 auto, soit mais rien d'autre!

Car enfin, il suffit de penser que par exemple, une 9 mm para, de 19 mm donc plus courte, ne tient que par miracle dans la chambre, et parce que son corps, à la base est un petit peu plus large que la 9 largo, mais non pas en appui sur le fond de la chambre, comme il se doit!

J'ai fait l'expérience, en son temps, avec des désagréments qui auraient pu être dangereux!
avatar
kri1942
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2797
Age : 76
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  kri1942 le Mar 4 Sep - 11:38

J'oubliais, on peut utiliser la 9 mm Browning long, sans danger, et qui a un bourrelet, mais du fait du ressort récupérateur puissant et de la culasse très lourde, l'arme ne réarme pas!
avatar
kri1942
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2797
Age : 76
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  lolo577 le Mar 4 Sep - 14:10

C'est un sujet très intéressant et bougrement bien illustré...

Le mythe du "mangetout" m'avait rendu admiratif dans mes jeunes années puis de plus en plus perplexe au fur et à mesure de l'évolution de ma connaissance de la technologie des armes. Je suis très heureux de lire des témoignages concernant la véracité toute relative de ce mythe.

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)
avatar
lolo577
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 896
Age : 48
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  lionrobe le Mar 4 Sep - 15:28

Oui, c'est quand même un cas où il ne faut pas imprimer la légende, même si elle est plus belle que la réalité.

A tout à l'heure, la suite, épisode 2.
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5906
Age : 66
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  WICHITA le Mar 4 Sep - 16:08

Si j'avais eu le temps j'aurai essayé tiens !
avatar
WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 13939
Age : 54
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Astra 400/ Résurrection d'un Campo-Giro

Message  Baccardi le Mar 4 Sep - 16:40

Quel beau sujet!
Merci Messieurs salut
avatar
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 11451
Age : 53
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum