La cartouche de 30-284

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  lou gascoun le Lun 12 Juil 2010, 16:04

Voici ce que j'ai trouvé sur un forum "poudrenoire.forumactif.com" dans un post concernant la translformation de douilles calibre 24 en 577 snider (Merci à son auteur):

2) Recuit du collet.

Le laiton des douilles est écroui. Il est résistant à la déformation. Le reformage est difficile (il faut forcer beaucoup) voire impossible (des écrasements apparaissent au niveau de l’épaulement). Il est donc indispensable de recuire le collet des douilles pour rendre le laiton plus malléable.

Matériel :
- Plat en tôle
- Lampe à souder
- Tournevis


Opération N°5 : Les douilles sont placées verticalement dans un plat en tôle. Les culots baignent dans environ 2 cm d’eau. Les collets des douilles sont chauffés à la lampe à souder sur une hauteur de 15 mm. La température de recuit est atteinte lorsque les collets atteignent la couleur bleu violet dite « gorge de pigeon ». Cette couleur, pour les laitons, correspond à une température de 265°c. D’après mes recherches, cette température est à considérer comme un minimum (c’est au-dessus que le recuit se produit). Autrement dit, on peut la dépasser sans toutefois aller jusqu’aux rouges. Cette marge de température est utile car il n’est pas évident d’apprécier la couleur du laiton à travers le bleu de la flamme. Une fois la température atteinte, d’un coup de tournevis, la douille est basculée dans l’eau ce qui entraîne un refroidissement rapide.

Suit une photo du matériel prêt à ....

lou gascoun
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3326
Age : 72
Localisation : Gers. Club de Tir P.T.S.
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

30-284

Message  GIPEGE le Lun 12 Juil 2010, 18:23

Bonjour.
Perso, j'utilise des charges de T5000 comprises entre 2,75 et 2,90g avec des balles de diam.308, d'un poids compris entre 147gr(MAS36) 160gr(FRF1)et des balles d'origine de GP11 dont je ne me souviens plus du poids exact. J'avais acheté ces balles chez ADS par cartons de 1000 il y a quelques années. Enfin, je passe mes cartouches dans l'outil
LEE FACTORY CRIMP.

GIPEGE
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 557
Age : 73
Localisation : ILE DE FRANCE & SAVOIE
Date d'inscription : 02/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Lun 12 Juil 2010, 18:39

Bonsoir Gipege.

Je pense que les balles d 'origine de GP 11 pèsent 174 grains.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Mar 13 Juil 2010, 13:59

ventejoux a écrit:Un détail supplémentaire concernant le recuit :

Il y a deux écoles:

-1 : Ceux qui comme on me l 'a appris,basculent l 'étui chauffé au rouge sombre dans l 'eau.

-2 : Ceux qui,au contraire,laissent l 'étui refroidir lentement à température ambiante.

Notre ami Claude utilise la technique 1 et certaines douilles de son wilcat atteignent les 50 rechargements il fait un recuit tout les 6 à 8 tirs. Et fait un recuit avant fireforming puis un second juste après....

La technique 2 a valu a un tireur de notre club de devoir jeter 200 étuis lapua de 243 recalibrés en 7-08..... Donc perso la technique 2 je m'en méfie comme de la peste.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Mar 13 Juil 2010, 14:05

lou gascoun a écrit:


Opération N°5 : Les douilles sont placées verticalement dans un plat en tôle. Les culots baignent dans environ 2 cm d’eau. Les collets des douilles sont chauffés à la lampe à souder sur une hauteur de 15 mm. La température de recuit est atteinte lorsque les collets atteignent la couleur bleu violet dite « gorge de pigeon ». Cette couleur, pour les laitons, correspond à une température de 265°c. D’après mes recherches, cette température est à considérer comme un minimum (c’est au-dessus que le recuit se produit). Autrement dit, on peut la dépasser sans toutefois aller jusqu’aux rouges. Cette marge de température est utile car il n’est pas évident d’apprécier la couleur du laiton à travers le bleu de la flamme. Une fois la température atteinte, d’un coup de tournevis, la douille est basculée dans l’eau ce qui entraîne un refroidissement rapide.

Claude a monté un fond de boite de conserve de 25 à 30mm de haut sur un roulement a bille muni d'un axe central qu'il insère dans son étau. Cela a l'avantage de pouvoir faire tourner le fond de boite de conserve sur lui même pour exposer toutes les faces de l'étui a la flamme du chalumeau. Avant de basculer l'étui dans l'eau ....


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Mar 13 Juil 2010, 21:25

Le recuit est peut etre intéressantes pour des cartouches dites chaudes mais si l'on prend
l'exemple d'une 6PPC,elle tire au 20 ème rechargement quasiment comme au 1er et sans
recuit.Le recuit à un double tranchant car si votre technique n'est pas bonne,la poubelle
sera la meiileure destination pour vos étuis.Il faut garder à l'esprit que le meilleur rendement
sera au 2ème ou 3ème(si votre fire forming n'est pas effectué correctement) ceci concerne
bien sur un étui neuf(sans recuit).

Michel K

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Sam 17 Juil 2010, 18:15

ASA a écrit:
Eric27 a écrit:

La charge me semble encore trop faible, le collet est légèrement noirci, il ne colle pas à la chambre, mais je n'ai pas fait de mesures de vitesses......
@+

Eric

As tu essayé avec un léger sertissage ?

Perso, je sertis légerement les 30.284, depuis, il me semble avoir de meilleurs groupements. De toute façon, cela ne peut qu'améliorer la combustion !

excuse moi de ne pas avoir répondu, j'ai zappé ta question
oui j'ai essayé le sertissage qui ne m'a pas beaucoup plus, avec l'outil lee, je le trouve trop pres des lèvres du collet
par contre je viens de lire un post de l'ami lagaffe qui pour augmenter la tension de collet, enlève l'olive de recalibrage
Je dois dire que là je suis TRES tenté, j'aime beaucoup l'idée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Sam 17 Juil 2010, 18:25

le système Lagaffe convient pour les cartouches destinées à des armes semi auto qui donnent un chambrage brutal susceptible de motiver un déplacement de la balle dans les rayures.

Il donne cependant une très forte tension de collet qui n 'est pas nécessaire sur une arme à verrou,alors que le système LEE permet de moduler finement la force de sertissage.

Une insuffisance de frettage peut aussi être due,si la charge est correcte, à un collet ayant perdu son élasticité au fil des tirs,à des balles sous calibrées (j 'ai eu le problème),à un canon en fin de vie,ou à des amorces faiblardes qui ne sont pas assorties à la poudre utilisée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

poudre lente

Message  Invité le Sam 17 Juil 2010, 18:31

j'ai fait plusieurs essais avec le la n150 de vihta qui est un peu lente, dans le 7.08 ou le 30-284 de mon k31 les collets sont un peu noircis, d'où l'idée de sertir un peu pour le 30-284 en tout cas, mais l'idée d'augmenter un peu la tension de collet par la méthode de l'ami lagaffe me parait aussi bien
bien sur je peux passer sur de la n140 plus vive, mais au départ je voulais ma rapprocher de la gp11 qui, à priori, a une poudre assez lente aussi.
Après tout une tension de collet importante va aussi travailler la concentricité dudit collet non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Sam 17 Juil 2010, 18:37

En 7.08 par contre,2,65 g de N 150 allumés par des amorces Federal 210 m qui poussent une balle Sierra 1915 de 9,72g (150 grains)molycoatée donnent en général de très bons résultats.(dans un canon de 66 cms).

Pour le K 31 en.30-284,la N 140 me paraît mieux adaptée,ainsi que la T 5000,sauf pour les balles lourdes,du type de celles (174 grains,je crois) que tu sembles privilégier,où la N 150(2,80 à 3,00 g) doit convenir.

Notre ami Crozet a cependant de bons résultats dans un K 31 avec de la N 150 (2,95 g) et des balles Lapua scenar de 155 grains.

Quant à la concentricité de la cartouche,elle dépend essentiellement de celle du recalibreur.


Dernière édition par ventejoux le Sam 17 Juil 2010, 18:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

curieux

Message  Invité le Sam 17 Juil 2010, 18:51

Merci ventejoux, tout ça semble aller dans la même direction, n'en déplaise aux détracteurs de poudres lentes.
Il faut que je trouve une solution pour desarmocer sans avoir à rectifier l'olive pour faire des essais de tension de collet supérieure.Ce qui est penible c'est les pas de vis amerloque, sinon tiens je te refaisais une tige sur un tour et hop là.....
Je vais voir si je ne vais pas me bricoler un desarmorceur "universel" sur ma presse redding

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Sam 17 Juil 2010, 18:59

Si tu ne veux pas diminuer le diamètre de l 'olive et si elle est solidaire de l 'aiguille de désamorçage (Lee),désamorce et recalibre Partiellement tes étuis avec la tige,puis effectue un second recalibrage partiel SANS la tige et l 'olive,tout simplement.

Je persiste cependant à affirmer que la tension de collet ainsi obtenue sera TRES forte.

Pourquoi un recalibrage partiel ?

Pour deux raisons :

-Lors d 'un précédent tir,les étuis ont pris la forme de la chambre,et il suffit donc de reculer le recalibreur de 1 à 2 mm du shell holder pour ne recalibrer que le collet et légèrement l' 'épaulement,ce qui donne une meilleure étanchéité de l 'étui dans la chambre.

-La méthode Lagaffe présente un petit inconvénient avec les balles à arrière fuyant,en Français "boattail":

En cas de recalibrage intégral,la partie arrière du collet,qui ne touche pas la balle,va avoir un diamètre très inférieur à celui de la partie qui enserre la balle,propice aux retours de gazs.

L 'idéal,pour régler la tension de collet sans sertisseur et améliorer les groupements est d 'utiliser un recalibreur de collets à bushings,mais les K11 et 31 ont la réputation(méritée ou non?) de ne pas aimer les recalibrages de collet ou les recalibrages partiels.

Il existe des recalibreurs intégraux à bushings.

Il vaut donc mieux effectuer des essais préalables afin de vérifier le bon chambrage des étuis.


Dernière édition par ventejoux le Sam 17 Juil 2010, 19:19, édité 6 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

essais

Message  Invité le Sam 17 Juil 2010, 19:08

Merci, je n'y avait pas pensé.Je pense que ça vaut la peine d'essayer, au moins pour avoir un truc de plus à tester Very Happy
je te dirai.... si je peux je ferai un relevé de vitesse, plus parlant.
Merci en tout cas
Sur ce, vu que j'ai un copain tireur qui vient manger à la maison.... je vous laisse !La seule chose qu'on tirera ce soir, c'est les bouchons des bouteilles

D'ailleurs, comment mesure t-on la tension des bouchons, hein ? je peux vous répondre : faut tester !!!! Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Sam 17 Juil 2010, 19:31

Le twist du tir bouchon est très important afin d éviter
un déchirement du bouchon dans le goulot....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Sam 17 Juil 2010, 20:13

Je lis:Le sertissage est censé améliorer la précision No Dans mon K31 ,je tire une
cartouche avec une tension de 6/100ème de mm au collet et une 154 grs Lapua au
contact des rayures propulsée par de la N140 .Le recalibrage de collet ne marche pas bien
avec le K31(à charges normales) en revanche le partiel avec un règlage adapté et une
charge pas trop forte donne d'excellents résultats en précision.

Michel K

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Sam 17 Juil 2010, 20:34

Qui a écrit que le sertissage améliore la précision ?
Pas moi en tout cas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Springfield1903 le Sam 17 Juil 2010, 20:40

Il existe des recalibreurs intégraux à bushing chez Redding...

Le lien :

http://www.sinclairintl.com/.aspx/pid=37289/Product/Redding_Type_S_Full_Length_Die__284_Win

Evidement à utiliser avec un bushing pour un cal. .30 et l'olive adéquate au besoin, d'ailleur à noter que la même marque propose des olives de recalibrage spécifiques pour l'évasement de collet vers un calibre supérieur...

C'est ce que j'utilise pour mon K31 depuis quelques temps déjà et qui me donne toute satisfaction, car il est vrai comme le dit Ventejoux que le recalibrage du collet seul pour un K31 n'est pas des plus heureux, car avec son système de culasse il n'y a quasiment pas d'extraction primaire, et déjà quelques-uns ont été obligés de jouer du maillet bois pour sortir l'étui tiré...

------------------------



Où les tir-bulations d'un Alsacien dans le Comminges...



Je recherche une crosse droitière pour une Anschütz 1813, merci Very Happy

Springfield1903
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 595
Age : 46
Localisation : Au pied des Pyrénées...
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Dim 18 Juil 2010, 10:12

ventejoux a écrit:Qui a écrit que le sertissage améliore la précision ?
Pas moi en tout cas.


Je ne parle pas de toi mais cela semble revenir quelquefois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  ASA le Dim 18 Juil 2010, 10:48

ventejoux a écrit:Je chauffe avec un bleuet tout simplement,durant 15 à 20 secondes.

Pour simplifier le recuit et chauffer de façon homogène,je trempe l 'étui dans un carreau "Nevada" en verre très épais,et je pose le tout sur un petit plateau tournant que mon épouse utilisait pour jouer au scrabble et qu 'elle cherche vainement depuis pas mal de temps.

Pour bien voir le moment où le laiton devient rouge sombre,je recuis dans la pénombre.

A la fin,et c 'est très important,je vais me désaltérer,et c'est pourquoi il est de première importance de recuire une heure avant les repas,car ainsi,le pastis n 'en est que meilleur,notamment en ce moment,avec cette clavicule.. Very Happy



Méthode à suivre scrupuleusement et dans l'ordre indiqué ...
Aucune difficultés de réalisation, le bleuet, de l'eau, une baguette en bois pour basculer l'étui porté au rouge dans l'eau,
Toutefois, dans le dernier paragraphe ( certainement le plus essentiel de la méthode) le dosage de l'eau dans le produit anisé de base !!! seule l'expérience permet de trouver le bon compromis .... (et des tirs plus ou moins droits


ASA
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1156
Age : 59
Localisation : LIMOUSIN
Date d'inscription : 16/12/2009

http://www.reglementaires.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Dim 18 Juil 2010, 11:50

Je salue un vrai connoisseur... old

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  varmint700.308w le Dim 18 Juil 2010, 18:47

ventejoux a écrit:Un détail supplémentaire concernant le recuit :

Il y a deux écoles:

-1 : Ceux qui comme on me l 'a appris,basculent l 'étui chauffé au rouge sombre dans l 'eau.

-2 : Ceux qui,au contraire,laissent l 'étui refroidir lentement à température ambiante.

J'ai déjà essayer de faire basculer dans l' eau quand l' étui est rouge et mon étui est comme trempé, il n'a plus d'élasticité.......tu recalibre et ton ogive rentre dans l' étui tous seul et passe au travers pour aller au fond....ton étui ne la tien plus, il a repris le diamètre d'avant recalibrage.....
Donc pour moi laisser refroidir lentement est la solution........
Bien sur cela n'engage que moi.........

varmint700.308w
Membre
Membre

Nombre de messages : 40
Age : 69
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Dim 18 Juil 2010, 18:51

Je n 'ai jamais connu ce désagrément quant à moi.
J 'effectue toujours le recuit avant de recalibrer de toute façon.

Je suppose que tu recalibres avant de recuire,et la tension de collet est bonne quand tu laisses l 'étui refroidir sans aide extérieure ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  varmint700.308w le Dim 18 Juil 2010, 22:34

ventejoux a écrit:Je n 'ai jamais connu ce désagrément quant à moi.
J 'effectue toujours le recuit avant de recalibrer de toute façon.

Je suppose que tu recalibres avant de recuire,et la tension de collet est bonne quand tu laisses l 'étui refroidir sans aide extérieure ?

Après cette mauvaise expérience, je ne recuis plus.....et mes étuis, , douilles, en belgique.....
ne se fendillent plus depuis que je fais du recalibrage partiel......en .308w.
Je recalibre sur 3 mm, et c' est super.....
Faut aussi dire que j' ai une grande réserve de douilles .308w FN Berdan qui vont très bien avec des amorces RWS 5620.
Comme les trous de l' amorçage sont parfois différents je repasse une petites mèche de 0,7 mm pour les avoir toutes les mêmes.

Voir mon recalibrage...pièce jointe.


https://servimg.com/image_preview.php?i=472&u=10046000

varmint700.308w
Membre
Membre

Nombre de messages : 40
Age : 69
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  Invité le Lun 19 Juil 2010, 09:23

On dirait un recalibrage partiel effectué avec un outil Wilson.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cartouche de 30-284

Message  varmint700.308w le Lun 19 Juil 2010, 16:15

ventejoux a écrit:On dirait un recalibrage partiel effectué avec un outil Wilson.

Mes outils sont du Reading......je met une flotte en dessous de l'anneau de serrage c' est tout..... old

varmint700.308w
Membre
Membre

Nombre de messages : 40
Age : 69
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum