Histoire, armes et techniques des snipers français

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Histoire, armes et techniques des snipers français

Message  Invité le Jeu 02 Aoû 2012, 08:01

Des balles de carabines rayées françaises ont été néanmoins retrouvées sur le champ de bataille de Waterloo par des équipes archéologiques. Certes en petites quantités...
Le sujet m'intéresse, un de mes ancêtres ayant été sergent de voltigeurs au 25ème de ligne (soldat de 1808 à 1813, sergent à la suite des combats de la seconde campagne d'Allemagne quand des troupes venues d'Espagne ont tenté d'arrêter les alliés à la poursuite du reste de l'armée en retraite depuis la Russie).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire, armes et techniques des snipers français

Message  reglofrance le Jeu 02 Aoû 2012, 08:24

Pour en revenir au livre sujet du post initial, je l'ai et je le deconseille fortement!
Des erreurs, des approximations, et des photos redondantes qui n'apportent rien...
Je ne suis pas tres calé sur le sujet, mais là je n'ai quand meme rien appris!
Bref, l'impression de se faire avoir, car meme si cet "ouvrage" est destiné au grand public il n'est pas terrible...

reglofrance
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 597
Age : 45
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire, armes et techniques des snipers français

Message  talavera le Jeu 02 Aoû 2012, 08:27

Les carabines de Versailles Mle 1793 et AN XII, n'ont été utilisées que de façon anecdotique sous l'Empire et la plupart du temps, par quelques officiers de voltigeurs, surtout parmi ceux ayant combattu en Espagne. Ces derniers ne répugnaient pas à l'employer, ayant subi les tirs redoutables des régiments de "rifle" anglais dans la péninsule. De manière générale, cette arme n'était pas appréciée du fantassin français, car son chargement était fastidieux et une fois le tir effectué l'absence de baïonnette laissait le soldat désarmé. Ces carabines n'ont d'ailleurs été fabriquées qu'en petit nombre (2212?) semble-t-il sous l'Empire.

talavera
Membre
Membre

Nombre de messages : 68
Age : 53
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire, armes et techniques des snipers français

Message  deGuers le Jeu 02 Aoû 2012, 08:42

Alamas a écrit:Je ne sais pas ce que tu entends par "acier à casque". Elle était réalisée en tôle d'acier de 0,5 mm d'épaisseur pour un poids de 250g. Fabriquée par Japy à 700 000 exemplaires. Aucun auteur dans trois livres différents que je possède ne précisant si cet acier était trempé (contrairement au casque St.-Chamond pour lequel c'est bien précisé, ou du casque Siraudin ce qui, joint à sa faible épaisseur, le rendait cassant sous l'impact), il y a tout lieu de penser que ce n'était pas le cas. Cette calotte, tout comme le futur casque, est due à Adrian et lui a été inspirée par une protection "secrète" et déloyale portée par certains duellistes. Trois variantes : circulaire, ovale et à méplat au sommet. Souvent portée sur la casquette et non dessous, voire pas du tout en raison de son inconfort. A terminé officiellement sa carrière comme réceptacle à cartouches à poser à côté du tireur dans la tranchée.
L'Armée française a également fait usage en quantité limitée de la calotte italienne Farina, abondamment copiée par des fabricants privés français (si bien qu'un de mes livres en donne pour auteur un obscur pharmacien de Châteauroux).

Par acier à casque je pensais à" perforation par une balle ordinaire " . J'ai lu et vu il y a des lustres ( revue Cibles ? ) qu'un acier extraordinaire inventé par un français arrêtait la balle allemande ; de mémoire la photo montrait un bouclier de ce matériau que le fantassin devait pousser devant lui pour progresser vers la tranchée boche .
D'où l'association d'idée avec une cervelière plus efficace qu'un casque Adrian ( fort esthétique par ailleurs ) .

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1207
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire, armes et techniques des snipers français

Message  Mousquetaire le Jeu 02 Aoû 2012, 09:23

Bonjour, à défaut de livre de librairie sur la technique des tireurs de précision et tireurs d'élite français, il y a les livrets INF qu'on doit pouvoir trouver chez les bouquinistes ou les bourses au livres.
avatar
Mousquetaire
Membre
Membre

Nombre de messages : 73
Age : 65
Localisation : Haute Guyenne
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum