ma Rock-Ola de fin 1943

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ma Rock-Ola de fin 1943

Message  snocxuatrom le Jeu 17 Mai 2012, 15:55

Bonjour à tous,
moi la seule bonne A1 que j'ai eu dans les mains,c'est celle que j'ai trouvé dans ma région et qui est bien au chaud dans son coffre (je l'avais présenté lors de mon précedent passage comme membre sur le forum,les photos y sont toujours!)
Mais comme quoi,avec de la chance (et un peu de sous!!) tout se trouve,et puis en tant que collectionneur si on avait déja tout,notre quete serait terminée,quel dommage!!
Laurent

snocxuatrom
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 533
Age : 61
Date d'inscription : 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma Rock-Ola de fin 1943

Message  waldy45 le Jeu 17 Mai 2012, 17:29

Oui, je l ai longuement admiree celle la... Very Happy bien jolie :!:

waldy45
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 853
Age : 55
Date d'inscription : 11/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma Rock-Ola de fin 1943

Message  kelt le Jeu 17 Mai 2012, 17:49

tackdriver a écrit:Une petite anecdote à ce propos (je ne me souviens où je l'ai lue Embarassed ) : Lors de son parachutage sur la Bretagne en juin '44, un membre d'une équipe de "Jed" s'est promptement débarrassé de sa M1A1 et l'a échangée contre une standard à un membre du maquis soutenu. Motif : "trop branlant au tir". Il a fait le reste de la campagne avec son modèle standard.

Ceux qui ont essayé comprendront, oui c'est historico-mythique mais y a mieux (même si pour descendre du C47 ou du Halifax en marche c'est plus pratique flower )

Tu as dû lire cette anecdote sur Gunboards, il y a quelques années c'est comme cela qu'une carabine Saginaw a été transformée en M1A1 de façon précoce.
Le Jedburgh n'a effectué que l'échange des montures, il souhaitait sans doute conserver le mécanisme de sa carabine dont le numéro figurait sur sa fiche de prise en charge.

Il ya eu aussi des M1A1 parachutées aux maquisards Bretons des Cotes du Nord au printemps 1944.

En ce qui concerne la tenue de la crosse en position déverrouillée pour le tir, il faut démonter la poignée si le verrouillage n'est pas franc.
Bien vérifier l'enclenchement du tenon de verrouillage dans la mortaise et éventuellement le rafraichir pour restituer un blocage sans jeu.

Je préfère la mise en joue de la M1A1 a celle de la M1, grace à l'absence d'épaisseur de la crosse, il n'est pas nécéssaire d'incliner la tête et la position est plus naturelle.

kelt





Dernière édition par kelt le Jeu 17 Mai 2012, 18:13, édité 1 fois

kelt
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 741
Age : 70
Localisation : Sud Est & Bretagne
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma Rock-Ola de fin 1943

Message  waldy45 le Jeu 17 Mai 2012, 18:11

kelt a écrit:
Il ya eu aussi des M1A1 parachutées aux maquisards Bretons des Cotes du Nord au printemps 1944.

kelt



ma crosse vient bien de la, mais je crois Kelt que nous en avions deja parle :!:

waldy45
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 853
Age : 55
Date d'inscription : 11/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma Rock-Ola de fin 1943

Message  kelt le Jeu 17 Mai 2012, 18:14

waldy45 a écrit:
kelt a écrit:
Il ya eu aussi des M1A1 parachutées aux maquisards Bretons des Cotes du Nord au printemps 1944.

kelt



ma crosse vient bien de la, mais je crois Kelt que nous en avions deja parle :!:

Effectivement, tu m'avais confirmé la date exacte de parachutage dont je ne connaissais que la période.

kelt

kelt
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 741
Age : 70
Localisation : Sud Est & Bretagne
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum