MAB 38/42

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MAB 38/42

Message  Krono le Dim 25 Mar - 22:03

Bonsoir,

Aujourd'hui, je vous présente le Beretta modèle 38, ou MAB 38 (Moschetto Automatico Beretta), pistolet mitrailleur officiel de l'armée italienne fabriqué de 1938 à 1950. Il est chambré en 9x19mm parabellum, autrement appelé "Cartuccia Modello 38" en Italie, pour son adoption à cette arme. Elle fut originalement conçue par Tullio Marengoni en 1935.

Ce PM, comme ceux de son époque a la particularité de tirer culasse ouverte et possède un percuteur fixe sur celle-ci.
Pas de sélecteur : il y a deux détentes, une pour le coup par coup, et l'autre pour le tir en rafale. Rustique mais efficace.
Sa cadence de tir est de 550 à 600 coups par minutes.
C'est une arme de grande qualité compte tenu des circonstances de sa production en période de guerre, et sa précision est excellente, même au delà de 200m.

Elle a donc participé à la 2ème guerre mondiale. Solide, légère, simple et fiable, elle a acquis une excellente réputation. Par exemple, les allemands utilisèrent systématiquement les exemplaires capturés ou récupérés, puis adoptèrent carrément l'arme sous l'appelation MP.739. Elle fut également adoptée par d'autres pays et resta en service jusque dans les années 80 (sources à retrouver ...)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Beretta_1938A

L'exemplaire présenté ici est la 2ème variante, MAB 38/42, produite de 1942 à 1945



Un schéma et une liste de pièces



MAB38 en action




Et finalement un peu de litterature :

"The 9mm Parabellum Model 1938A Beretta was the first of a series of very well designed finely-made weapons, which were widely distributed in other countries in addition to Italy. The Beretta Model 38A and 38/42 were considered the finest Italian small arms in service in World War II. The first Model Beretta 38 had longitudinal slots in the barrel jacket as opposed to holes in the barrel jackets of later production. Some Model 38As had folding bayonets, and early production had bayonet lugs for the mounting of a removable knife type bayonet.

The early Model 38A did not have the push-through full automatic safety located behind the full automatic trigger and had a dual port compensator rather than the multi-slotted compensator found on the later models. The most common variation of the Model 38A was without bayonet or bayonet lug, and with a multi-slotted compensator.

This model was sold to Romania and Argentina and was made in tremendous quantities for the Italian Army. The Model 38A produced to some extent after World War II, and in 1949 a modification of the weapon, using the cross boss safety mounted in the stock as used with the Model 38/49 (Model 4) was produced in limited quantity. Although it has generally been considered that the fixed firing pin was introduced with the Model 38/42, late Model 38As with a fixed firing pin were apparently made. It is quite possible that these weapons were made after the introduction of the Model 38/42, since the Model 38A was made as late as 1950.

The Bereta 9mm Parabellum Model 38/42 is basically a simplified Model 38A; the barrrel jacket is not used with the 38/42 and all Model 38/42s have a fixed firing pin. The 38/42 uses a stamped receiver and magazine housing and has a fluted barrel (early production). Models of the 38/42 with smooth barrel are called 38/43 by Beretta. There are three distinctly different models of the 38/42 - 38/43, and an additional similar weapon, the 38/44, has a shorter bolt but does not have the operating spring guide found on the earlier Berettas. This can be noted by the absence of the recoil spring guide rod head protruding through the cap on the end of the receiver. .. Pakistan, Iraq and Costa Rica purchased the Model 38/44 submachine guns.

An unusual Beretta Model 38A submachine gun, which apparently appeared in prototype form, has an aluminum barrel jacket rather than the multi-perforated barrel jacket. Another Beretta, which appeared only in prototype form, was the Model 1. This weapon was developed prior to the Model 38/42 and has a folding stock similar to that of the German MP38; it was apparently an expensive gun to make and was dropped in favor of the Model 38/42. A gun called the 38/44 Special by Beretta closely resembles the Model 1 but does not have the fluted barrel of the Model 1 and does not have a cross bolt type safety mounted in the foreend. This weapon is also called the Model 2.

The Model 38/49, also known as the Model 4, is the current standard submachine gun and is covered in detail separately. The Model 5 Beretta submachine gun is basically the sme as the Model 38/49 except that it has a grip safety located in the fore-end.

The Model 5 was introduced in 1957. Another weapon somewhat similar in appearance to the Model 2, and also made only as a prototype, is the Model 4. The Model 4 has a grip safety and a sliding-wire type stock similar to that on the US M3 submachine gun...This weapon is described as a modifieid 38/44 by Beretta..."

Copié de W.H.B. Smith's "Small Arms of the Wolrd", 11th edition, pages 391-393.
------------------------------------------------------------

"...the weapon may be fired either full or semiautomatic. A dust cover on the magazine port keeps out dirt when carrying unloaded. The magazine enters from the bottom, and the ejection port is on the right hand side of the tubular receiver, just forward of the operating handle, which, incidentally, is free of the bolt and does not move with it in action, serving only to cock it, as in the case of our B.A.R. Fire is controlled by two triggers, front for semi-automatic fire, rear for full-machine action. A regular safety on the left hand side of the receiver locks both triggers, and in addiiton, there is a cross-bar in the trigger guard which can be used to block the rear or full-automatic trigger, keeping the weapon semi-automatic.

The little gun is easily taken down for cleaning - just press the "button" in the back end of the receiver, rotate the knurled sleeve which covers the back end until the arrow impressed thereon is in a vertical position and pull off the sleeve.` A one-hand operation requiring about one-tenth of a second. The bolt with its self-contained operating spring and its guide slides out, nothing being under tension. The ejector, fixed in the receiver, does double duty as the hammer in firing. The gun fires from an open bolt.

The Beretta 38 is my favorite gun of its class, as it was of the Eighth Army. As easy to fire and control as a .22 sporting autoloader, it had terrific punch and range. The special 9mm cartridges loaded for it made it effective at 300 yards and dangerous up to 500 (when you consider that the .45 Thompson is an even-money bet at 100 yards, you'll understand why we liked the Beretta). It would operate well with German, British or American 9mm Luger ammunition, but not alt all with the lightly-loaded Italian Glisenti pistol cartridges. They would not recoil the bolt far enough to engage the sear, causing full-automatic fire every time the trigger was touched, because they would throw the bolt back enough to pick up a fresh cartridge from the magazine, and chamber and fire it, repeating the cycle as long as ammunition remained in the magazine.

the later model guns were equipped with bayonet studs, and with a fixed bayonet and a ten-round clip they were the answer to a soldier's prayer for guard duty of any kind - prisoner chasing or just keeping them out of the mood for argument. All the guns were really accurate and a pleasure to shoot. No one ever bothered with any other kind of submachinegun if he could get hold of a Beretta M38 and keep it. The New Zealand boys especially loved them. Even the Germans liked it, and they hated to admit anything was good except their own stuff. A full-length canvas case was provided for them and magazine-loading tools. Ammunition was furnished in 10-round Mauser style clips and by use of the loader could be stripped straight into the magazine the same way a Mauser type bolt action rifle is clip-loaded through the top of the receiver."

Copié de Roy Dunlap's Ordnance Went Up Front, pages 57-58.
-------------------------------------

L

ADDENDUM (Merci aux participants)
- Compléments d'information de la part de Feder504 --> http://www.tircollection.com/t10805-mab-38-42#138818
- Photo de Helix --> http://www.tircollection.com/t10805-mab-38-42#138763
- Photos de Ratapignata06 --> http://www.tircollection.com/t10805-mab-38-42#138816


Dernière édition par Krono le Mar 1 Mai - 11:30, édité 4 fois (Raison : Addendum)

Krono
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages: 120
Age: 101
Localisation: CH+74
Date d'inscription: 09/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  Richelieu le Dim 25 Mar - 23:31

La salle d'armes du voilier école italien Amérigo Vespucci est bien fournie en MAB 38.

------------------------

En voulant respecter la lettre de la Loi
Tu trahis le coeur de la Loi
Jesus Christ

Richelieu
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages: 2063
Age: 78
Localisation: Cote d'Emeraude (22)
Date d'inscription: 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  Pocomas le Lun 26 Mar - 11:57

Joli sujet !

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages: 12585
Age: 59
Localisation: Bigorre
Date d'inscription: 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  HELIX le Lun 26 Mar - 16:11



Moins courant que le MAB 38 , le MAB 38/42 est un PM fort sympa et de très bonne qualité.
Par contre les allemands se sont plus concentré sur le MAB38 que la version ici présentée.

Pour finir et tu sur de la bretelle qui ne me semble pas être la bonne.
Sur la photo ci dessous mon MAB38 d'un contrat pour la Luftwaffe.




HELIX
Administrateur

Nombre de messages: 13201
Age: 46
Date d'inscription: 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  Krono le Lun 26 Mar - 21:14

HELIX a écrit: :...

Pour finir et tu sur de la bretelle qui ne me semble pas être la bonne.
Sur la photo ci dessous mon MAB38 d'un contrat pour la Luftwaffe.

...

Salut !

Pour la bretelle, j'ai un doute également, car elle a plutôt l'air d'une bretelle de sac à main. Pas que j'ai trouvé une quelconque illustration explicite me confirmant quoique ce soit, mais la qualité n'est visiblement pas militaire.

Le doute subsiste à ce propos scratch


L


Dernière édition par Krono le Mar 1 Mai - 11:31, édité 2 fois

Krono
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages: 120
Age: 101
Localisation: CH+74
Date d'inscription: 09/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  HELIX le Lun 26 Mar - 21:48



Comme pour la plupart des armes italiennes de cette période ta crosse est probablement en hêtre.
A l'origine celle de mon MAB38 était dans le même état avec de nombreuses taches.
Différentes techniques de nettoyage des bois ont déjà été abordées sur le forum.
Une de celles que j'utilise souvent et qui a été appliquée sur le MAB38 est la suivante :

Dissoudre 1kg de lessive Saint Marc dans 5 litres d'eau et porter le à ébullition.
Laisser reposer le mélange 24h puis le réchauffer sans cette fois le faire bouillir.
Dans un récipient adapté (baignoire de bébé en plastique Wink ) verser la mixture ainsi obtenu et y tremper la crosse en la retournant réguliérement et en la frottant avec une brosse de chiendent.
Bien rincer le bois à l'eau chaude en le laissant de nouveau tremper dans de l'eau claire.

Une fois la teinte claire obtenue bien laisser sècher la crosse à l'air libre mais pas directement à proximité d'une source de chaleur et ce durant un minimum de 72h (une semaine peut être nécessaire).
Passer enfin de la paille de fer très fine dans le sens du bois.

En ce qui concerne les parties métalliques un bon décapage et un nouveau bronzage devraient leur redonner fiere allure.


HELIX
Administrateur

Nombre de messages: 13201
Age: 46
Date d'inscription: 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  Krono le Lun 26 Mar - 23:06

Merci pour les conseils de rénovation, Helix :)
Je pensais plus à des renseignements ou photos sur son état original dans ma demande.

Le pistolet à droite, c'est un M34 ? Je ne le distingue pas clairement.
J'en ai un également, qui est venu avec le MAB.
Un petit éclaté peut toujours servir :)


L


Dernière édition par Krono le Ven 20 Avr - 11:33, édité 1 fois

Krono
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages: 120
Age: 101
Localisation: CH+74
Date d'inscription: 09/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  ratapignata06 le Mar 27 Mar - 0:18

Pour ta bretelle, je t'ai trouvé ça: une d'archive et une actuelle.





Si ça peut te servir.

------------------------

Mieux vaut se taire et passer pour un imbecile que l'ouvrir et prouver qu'on en est un.

Désolé pour les mots inversés, j'essaie de faire attention et de corriger, mais je ne vois pas toujours tout: Dyslexie de m******

ratapignata06
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages: 1174
Age: 47
Localisation: Sudiste pur et dur et un peu Antillais.
Date d'inscription: 12/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  feder504 le Mar 27 Mar - 1:15

Arme intéressante que ce Beretta 38/42 ...

Mais la littérature citée présente des erreurs et lacunes, comme le lien Wiki, d'ailleurs.
Les schémas montrés ne représentent pas des 38/42 : le premier, je vois mal, mais si ce n'est pas un 38/44 (qui malgré son millésime, est "post war"), c'est un 38/49, ce qu'est effectivement le deuxième (détail : la sûreté derrière la rainure du fût, que ne possèdent pas les 38/42 et 38/44).

Pourquoi as-tu corrigé la date de fin de production des 38A ? 1950 est bien la bonne pour ce modèle, les autres ne sont pas des 38A, à chaque type son appellation.
Le 38/43 n'est pas le 38/42 avec canon lisse, lequel garde sa désignation avec les deux genres de canons, le lisse étant apparu fin 1944.

Le 38/42 est vraiment entré en production milieu 1943, et la fabrication a "chevauché" à ses débuts celle du 38A, sur lequel on retrouve des simplifications communes aux deux armes (percuteur fixe, pontet en tôle emboutie, pas de sûreté de "tir auto" derrière la détente, rainure de crosse arrière supprimée ...), mais qui a gardé sa hausse tangentielle. Ce type peu connu mériterait, lui, l'appellation de 38/43, mais ce n'est à ma connaissance pas le cas.

Après la capitulation de l'Italie le 8 septembre 1943, les Allemands prirent le contrôle total de l'usine de Gardone Valtrompia et les PM Beretta furent produits pour eux. Environ 210000 MAB 38/42 furent fabriqués jusqu'en mars 1945, les chiffres d'avril ne sont pas connus.
Le programme allemand d'armement de l'époque prévoyait la suppression progressive des PM et leur remplacement progressif par le MP/StG 44. Le 38/42, excellent PM fort apprécié vit sa production augmenter pendant que déclinait celle du MP40, dont les derniers exemplaires, du type simplifié (carcasse d'une pièce) sortirent de chez Steyr, dernier fabricant de cette arme en 1944, en décembre de cette année. Le 38/42 devait "faire la soudure" en attendant la généralisation du Sturmgewehr, la fin de la guerre mit un terme à ce projet.

La succession du 38/42 sera le 38/44, conçu en 44 mais mis en production fin 1945, puis, le prolifique Tullio Marengoni l'améliora encore (sûreté transversale), ce qui donna le 38/49, qui intéressa plusieurs clients jusqu'au début des années 60. On en trouva en Algérie (j'en avais un, pris sur un rebelle).
Il fut décliné en plusieurs versions, avec ou sans baïonnette, dont l'une, dotée d'une crosse pliante façon MP40 en 1951, prit le nom de Modèle 2 (le Modèle 1, conçu en 1941, est identique d'aspect, mais n'avait pu être mis en production et fut le "père" du 38/42). Une autre, extérieurement semblable au 38A mais mécaniquement du type 38/49, fut produite en 1949 et 1950, probablement pour liquider les stocks de composants de 38A encore existants (crosses, manchons de canon, etc.). On le différencie de son auguste prédécesseur au premier coup d'œil (sûreté transversale, hausse équerre et bouchon arrière de la boîte de culasse propres au type 38/49).

La saga de Tullio Marengoni, commencée chez Beretta en 1918, s'acheva en 1955 avec l'ultime amélioration du 38/49, le Modèle 3, apparu en 1956, année où Beretta renomma les 38/49 et leurs dérivés "Modèle 4".
Le successeur de Marengoni, Domenico Salza, modifia la sûreté type 49, et le Modèle 4 devint Modèle 5, dernier avatar de la série, qui fut fabriqué de 1957 à 1959.

Salza, arrivé chez Beretta en 1950, conçut le Modèle 1953 qui, après une série d'améliorations qui dura 6 ans, devint le Modèle 12, dont l'aventure, commencée en 1959, dure encore aujourd'hui, mais ceci est une autre histoire ... Wink

A+



------------------------

Les vieux sont nombreux, les vieux sont tenaces, les vieux vaincront !

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages: 2397
Age: 65
Localisation: en France...pour l'instant...
Date d'inscription: 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  HELIX le Mar 27 Mar - 6:54



La bretelle montrée par ratapignata06 est une des deux possibles sur le MAB38.
Pour répondre à Krono , le Beretta visible sur ma photo est un M35.


HELIX
Administrateur

Nombre de messages: 13201
Age: 46
Date d'inscription: 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  Krono le Mar 27 Mar - 9:03

Bonjour !

@ Ratapignata
Merci pour les photos.

feder504 a écrit:
Mais la littérature citée présente des erreurs et lacunes, comme le lien Wiki, d'ailleurs.
Les schémas montrés ne représentent pas des 38/42 : le premier, je vois mal, mais si ce n'est pas un 38/44 (qui malgré son millésime, est "post war"), c'est un 38/49, ce qu'est effectivement le deuxième (détail : la sûreté derrière la rainure du fût, que ne possèdent pas les 38/42 et 38/44).
....
Merci pour cette mine d'information, bien plus détaillées que ce que j'ai pu dégotter avec Goggle


feder504 a écrit:
Pourquoi as-tu corrigé la date de fin de production des 38A ? 1950 est bien la bonne pour ce modèle, les autres ne sont pas des 38A, à chaque type son appellation.
Juste, merci, c'est rerecorrigé


@Helix
Bon, si c'est un M35 ça va ... je ne suis pas encore complétement bigleux pirat

L


Dernière édition par Krono le Ven 20 Avr - 11:34, édité 1 fois

Krono
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages: 120
Age: 101
Localisation: CH+74
Date d'inscription: 09/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  sandy le Mar 27 Mar - 9:34

bonjour,tres belle armes ,pour le waa sur certains MAB bidouille ou realité?

sandy
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages: 224
Age: 36
Date d'inscription: 08/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  feder504 le Mar 27 Mar - 10:22

sandy a écrit:bonjour,tres belle armes ,pour le waa sur certains MAB bidouille ou realité?

Je n'ai jamais (hélas !) possédé de 38A, mais sur la demi-douzaine de 38/42 passés entre mes mains, je n'ai jamais trouvé de WaA.
...Et pourtant, j'ai la loupe baladeuse et l'œil acéré !

Mais je suis loin d'avoir tout vu ... Wink

Si quelqu'un en trouve un jour, qu'il nous fasse de belles photo, histoire de compléter la connaissance ...

A+

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages: 2397
Age: 65
Localisation: en France...pour l'instant...
Date d'inscription: 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  sandy le Mar 27 Mar - 12:48

avec waa il y en a vendre chez certains "pro" maintenant cela fait peut etre plus vendeur... j attend aussi la preuve d une trouvaille de grenier

sandy
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages: 224
Age: 36
Date d'inscription: 08/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  Herlé le Mar 27 Mar - 13:25

ratapignata06 a écrit:




Les para allemands en avaient lors de la bataille de Brest, je me rappelle en avoir vu une chez mon voisin, accroché dans son entrée, quand j'étais gosse.


Dernière édition par Herlé le Mer 28 Mar - 4:52, édité 1 fois

Herlé
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages: 585
Age: 46
Date d'inscription: 03/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  HELIX le Mar 27 Mar - 13:46

sandy a écrit:avec waa il y en a vendre chez certains "pro" maintenant cela fait peut etre plus vendeur... j attend aussi la preuve d une trouvaille de grenier



J'ai déjà eu l'occasion de le dire sur le forum , le MAB38 n'a jamais eu de WaA y compris ceux utilisés par la Luftwaffe.
Pour le reste à vous de penser ce que vous voulez


HELIX
Administrateur

Nombre de messages: 13201
Age: 46
Date d'inscription: 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  Krono le Mar 27 Mar - 22:20

Bonsoir,

J'ai mis à jour le premier post avec un "ADDENDUM" à la fin, renvoyant aux différentes informations et illustrations apportées ultérieurement par les participants.

Je continuerai à le mettre à jour le cas échéant.

Merci pour votre participation

L

Krono
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages: 120
Age: 101
Localisation: CH+74
Date d'inscription: 09/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  Bijoux66 le Mer 28 Mar - 11:31

Pour moi le plus beau et le plus représentatif de l'utilisation par les forces de l'axe est le Mle 38A.
Moi non plus jamais vu de waA sur un 38A No

------------------------

Membre Fondateur de TCAR

Bijoux66
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages: 807
Age: 47
Date d'inscription: 27/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  feder504 le Mer 28 Mar - 18:07

Un petit détail oublié ...

Le 38/42 est répertorié dans le "Kennblätter fremden Geräts"* sous l'appellation MP 738 (i), c'est le 38A qui est renommé MP 739 (i).
A noter que les Allemands disent "Mod 38 A-42" pour le 38/42.

A+

* document recensant les armes de prise réutilisées par la Wehrmacht.


feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages: 2397
Age: 65
Localisation: en France...pour l'instant...
Date d'inscription: 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAB 38/42

Message  big le Lun 27 Oct - 19:05

jolie machine très amusante à utiliser dans les deux modes ...

il y en a une ici à la vente:

http://www.bigache.fr/carabines-et-fusils--cat.-b.html


------------------------


www.bigache.fr



Autorisation de fabrication et de commerce de matériels de guerre,

armes et munitions n°081623 du 5 mars 2014  catégorie A1, A2 et B.
 
Déclaration commerce armes et munitions du 11 juin 2009.




big
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages: 826
Age: 49
Date d'inscription: 02/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum